Poster un message

En réponse à :

La radio, média préféré des Burkinabè, parle pourtant peu des indicateurs sociaux (étude)

17 avril, par Zoodomail

ZOODOINFOS.La radio demeure « le canal préféré d’information » des Burkinabè (58%), mais elle traite peu des questions en lien notamment avec la mortalité infanto-juvénile, la mortalité maternelle, la lutte contre les MGF et à l’accès à l’eau potable, indique une étude rendue publique lundi.
L’étude d’impact des radiodiffusions sonores du Burkina Faso, réalisée entre septembre 2017 et avril 2018, a livré lundi ses résultats.
Il ressort que 58% des enquêtés rencontrés dans les treize régions du Burkina Faso, (...)

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.