Poster un message

En réponse à :

La France affirme que les militaires maliens morts étaient des djihadistes

9 novembre, par Zoodomail

ZOODOINTER.PARIS-BAMAKO (Reuters) - Les militaires maliens tués le 23 octobre dernier lors d’un raid des forces françaises contre un campement djihadiste dans le nord du Mali n’étaient pas des otages mais des soldats qui avaient fait défection pour les rangs islamistes, a-t-on déclaré mardi de source proche du dossier. La France est au centre d’un imbroglio politico-militaire au Mali depuis cette opération d’envergure de Barkhane qui, selon une déclaration de l’état-major français du 26 octobre, a (...)

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.