ZoodoInfo
Inauguration de l’interconnexion électrique Bolgatanga-Ouagadougou : 225 kV pour renforcer l’offre énergétique  6 octobre
Version imprimable de cet article Version imprimable

ZOODOINFOS.La ligne d’interconnexion électrique Bolgatanga(Ghana)-Ouagadougou a été inaugurée, dans l’après-midi du vendredi 5 octobre 2018, au poste de Zagtouli, en présence du président Roch Marc Kaboré, de son homologue ghanéen, Nana Akufo Addo, ainsi que d’autres hautes personnalités et différents partenaires techniques et financiers.


L’interconnexion électrique 225 kV entre Bolgatanga au Ghana et Ouagadougou est maintenant une réalité. La cérémonie de mise sous tension a eu lieu ce vendredi 5 octobre 2018 au poste de Zagtouli. Longue de 188 Km, la ligne s’élève à un coût global de 55,6 milliards de FCFA, dont 19,4 milliards de FCFA pour le Ghana et 36,1 milliards de FCFA pour le Burkina Faso. Au pays des hommes intègres, le financement a été assuré par la Banque Mondiale à hauteur de 8 milliards de FCFA, à travers IDA, pour la supervision des travaux du projet, l’électrification de 25 localités rurale, la sécurisation du parc PNKT et un appui à l’unité d’exécution du projet. L’Agence Française de Développement (AFD), elle, a contribué à hauteur de 11,1 milliards de FCFA, pour l’extension des postes à Ouagadougou. La Banque Européenne d’Investissement et de l’Union Européenne, quant à elle, a assuré un montant de 15,3 milliards de FCFA pour la réalisation du tronçon de ligne au Burkina. Et la SONABEL à son niveau avec 1,7 milliards de FCFA, s’est intéressée au volet « sauvegardes environnementales et sociales ».

Selon le directeur général de la SONABEL, François de Salles Ouédraogo, le projet comprend l’électrification de 25 villages le long de la tracée de l’interconnexion à travers deux sociétés burkinabés, fournissant ainsi de l’électricité à près de 3.500 nouveaux ménages, soit plus de 21.000 personnes, notamment en milieu rural. Cette interconnexion, soutient-il, permettra de diversifier les sources d’importations d’énergie vers le Burkina et d’améliorer la qualité de service de la SONABEL, en permettant la réduction des délestages causés par le déficit énergétique.
Le ministre de l’Energie, Dr Bachir Ismaël Ouédraogo, a quant à lui indiqué que cette importation de l’électricité du Ghana présente plusieurs avantages telles que l’augmentation de l’offre d’électricité, la réduction de la subvention de l’Etat burkinabè sur les combustibles des centrales thermiques locales, la maitrise des coûts de revient de l’électricité et l’augmentation de l’accès des populations à l’électricité. Le ministre à l’occasion, a aussi annoncé l’ambition du Burkina à l’avenir, d’exporter de l’énergie solaire vers le Ghana dans le sens d’un partenariat gagnant-gagnant entre les deux pays.

« Un équivalent de trois centrales de Zagtouli »

Au Burkina Faso, a fait savoir le ministre de l’Energie, l’électricité reste inaccessible à la grande majorité de la population, notamment celle vivant dans les zones péri-urbaines et rurales, qui concentrent plus de 73% de la population totale du pays contre 23% en zone urbaine. C’est conscient de cette réalité, soutient-il, que le gouvernement, dans sa « Lettre de Politique Sectorielle de l’Energie », alignée sur le Plan National de Développement Economique et Social(PNDES), a pour objectif global « d’accroitre l’accès de la population aux services énergétiques modernes ». Le représentant-résident de la Banque mondiale, chef de file des Partenaires techniques et financiers(PTF) dans le secteur de l’énergie, Cheick Kanté, est allé dans le même sens que ses prédécesseurs. En effet, explique-t-il, le coût du kilowattheure importé au Burkina Faso correspond à environ la moitié de son coût si celui-ci devait provenir de sources thermiques domestiques. Un bel avantage selon lui, et d’indiquer que le projet permettra le développement du marché régional de l’électricité, en concourant à un développement à moindre coût du service électrique à l’échelle sous régionale. Grâce à ce projet transformateur, poursuit-il, le Burkina Faso pourra importer jusqu’à 100 MW d’électricité en provenance du Ghana, un équivalent de trois centrales de Zagtouli supplémentaires. Par ailleurs, le Burkina Faso souhaite mettre en œuvre le projet "Dorsale Nord" d’’interconnexion de 330 kV entre le Nigéria, le Niger, le Bénin, le Togo et le Burkina Faso, et un vaste programme d’énergie solaire comprenant plusieurs centrales photovoltaïques dans le pays, afin d’augmenter l’offre en électricité, a indiqué le ministre de l’énergie, Béchir Ouédraogo. Ces projets répondent selon lui, des priorités fixées par le Gouvernement burkinabè concernant la politique renforcée d’accès à l’énergie dans le cadre du PNDES, auquel les mêmes partenaires apportent leur appui.


Hermann Guingané

Répondre à cet article

 

 

ZOODO TOP TEN
Baptême chez les catholiques : de nouvelles mesures.
ZOODOACTU.L’Archidiocèse de Ouagadougou, à travers le Duc in altum, informe les fidèles de (...)
Drame : un camion écrabouille un jeune homme vers l’Ecole nationale des Douanes …
ZOODOACTU.Désolant spectacle ce jeudi 11 octobre 2018, aux environs de16 H, au niveau de l’Ecole (...)
De sinistres individus, perturbent les cours dans les établissement scolaires : plus de toérance...
ZOODOACTU.De sinistres individus, perturbent les cours dans les établissements scolaires.Par (...)
Devant le tribunal : elle se plaint pour viol, son père retire la plainte, mais le tribunal décide…
ZOODOACTU.Ernest Y., 37 ans, répondait de faits de viol et de chantage ce jeudi 11 octobre 2018 (...)
Devant le tribunal : 25 personnes à la barre pour des faits d’excision…
ZOODOACTU.25 personnes étaient à la barre, au Tribunal de grande instance de Ouagadougou, ce (...)
Décès samedi nuit du comédien Burkinabè Brahima Kéré, « Ben »
ZOODOACTU. Le comédien Brahima Kéré dit « Kher Bra », la cinquantaine révolue, est décédé tard (...)
Sommet de la francophonie : le président du Faso annule sa participation...
ZOODOINFOS.Le Président du Faso Roch Marc Christian Kaboré annule sa participation au Sommet de (...)
Protocole d’accord signé avec la Coordination nationale des syndicats de l’Education : voici les engagements réalisés (Pr Stanislas OUARO)
ZOODOINFOS.Le 5 octobre 2018, les syndicats de l’Éducation ont organisé une marche à l’occasion de (...)
Synthése du conseil des ministres du 10 octobre 2018 : des aménagements de nouvelles dépenses d’un montant d’environ 105 milliards de FCFA
ZOODOACTU. Le président du Faso, Roch Kaboré a présidé, ce mercredi 10 octobre 2018, le (...)