ZoodoInfo
Quartiers "Gounghin" de Ouagadougou : Simon Compaoré rencontre le Conseil unifié des deux "Gounghin"...  15 mai
Version imprimable de cet article Version imprimable

ZOODOINFOS.Depuis le nouveau découpage, les quartiers Gounghin nord et sud, qui étaient les secteurs 8 et 9, sont devenus les secteurs 6 et 7.

Il se trouve cependant que quand Simon Compaoré était Maire de la commune de Ouagadougou, avant de devenir Ministre d’Etat actuel à la Présidence du Faso, il a rassemblé les deux secteurs en un seul pool, pour créer le "Conseil unifié des quartiers Gounghin", cela après que les acteurs de Révolution soient venus diviser en deux secteurs différents le même quartier.

C’est donc pour que les liens de ces deux secteurs outrepassent les divisions administratives que le Conseil unifié des quartiers Gounghin a été mis en place.

Grace donc à Simon Compaoré, résidant de la même localité, ledit Conseil a vu le jour en 2009. Et 9 années après, le Conseil régional, présidé par Edgar Antoine Compaoré, avec pour vice-président Mathias Kaboré et pour secrétaire général adjoint, Clément Tapsoba, a tenu à faire le bilan de ces 9 ans de gestion de cette initiative commune, ce samedi 12 mai 2018, à l’Atelier théâtre burkinabé (ATB).

Au début, explique le Conseil, était un projet qui a été financé par des partenaires techniques et financiers, à hauteur de plus de 560 millions FCFA, cela grâce aux relations de Simon Compaoré, pendant qu’il était maire de la commune. Ces fonds ont servi à construire des espaces verts, dont l’un au secteur 6 et un autre au secteur 7, et, le marché de fruits et légumes dans la section sud.

Après donc l’exécution de tous ces travaux, le Conseil unifié, pour le bureau actuel, s’est vu léguer les différentes infrastructures, afin de mieux assurer leur gestion.

C’est ainsi que les membres actuels du Conseil ont débuté leur travaux avec la somme de près de 400 000 FCFA, pour se retrouver ensuite avec des sommes allant à près de 35 millions FCFA, cela avec la gestion en location des infrastructures qui ont été construites...

Partant donc de ces fonds, le Conseil a initié certaines activités, qui vont de la réhabilitation des écoles à la prise en charge des personnes désœuvrées, sans oublier l’équipement des centres de santé des deux secteurs, ainsi que la dotation en fournitures scolaires pour les écoles publiques...

9 années plus tard, le conseil fait donc un bilan qui se résume au fait que les espaces ont eu des difficultés, notamment celui situé vers le camp de l’Unité où les mutineries de 2011 ont mis à mal la gestion, si bien que le loyer a été revu au rabais. En ce qui concerne l’autre espace vert du côté nord, une mauvaise gestion et un manque de respect des engagements a obligé le Conseil à changer de locataire, qui est poursuivi par ailleurs en justice pour des impayés.

Le Conseil explique que pendant toutes ces années, ce sont près de 35 millions FCFA qui ont été engrangés comme recettes, et les dépenses sont de plus de 24 millions FCFA, avec un fonds de caisse actuel de plus de 9 millions FCFA.

Plusieurs activités ont été réalisées en faveur des femmes et des couches vulnérables, notamment pour les activités génératrices de revenus, pour les femmes, le don de vivres aux couches vulnérables que sont les enfants orphelins, ainsi que l’aide aux personnes âgées, entre autres...

Le Conseil estime que l’on ne doit pas se jeter des fleurs, néanmoins, et qu’il va falloir rendre compte au Parrain Simon Compaoré et aux populations, qui sont constituées des Chefs coutumiers des deux Gounghin, des associations de jeunes et de femmes, entre autres, afin que chacun donne de la voix pour que les insuffisances soient corrigées. Outre cela, le Conseil unifié de Gounghin envisage le renouvellement des membres du bureau, et pour cela, il rend hommage au Samendeni Naba qui y était membre et qui est décédé en l’an 2014.

Simon Compaoré, pour sa part, félicite dès lors le Conseil, qui, de la somme de près de 400 000 FCFA, est parvenu à recueillir près de 35 millions FCFA pour éclairer les rues des deux quartiers, aider les femmes et les orphelins, entre autres initiatives...

Claire Leboeuf

Répondre à cet article

 

Il y a 2 commentaire(s) pour cet article

posté le 16 mai 2018, par Sampawindé

Initiative louable à tout point de vue qui mérite d’être relevé ! Et Simon COMPAORE qui mérite d’être félicité pour ses initiatives de "sakabiiga" démontrant ainsi son attachement à la terre de ses parents (tu honoreras ton père et ta mère).
Les acteurs non négligeables comme le Gounghin Naaba, discret et concret, ont été pour quelquechose dans ce résultat obtenu.
Merci pour cet exemple d’engagement citoyen fiable et viable, restez soudés en bâtisseurs et que cela serve de modèle pour le pays.


posté le 21 mai 2018, par X9

Au dela de tout ce que l’on peut dire de l’homme, Simon est un bosseur, il veut tjrs voir les hommes au travail, il n’aime pas les faineants, les menteurs. Il est tout simplement un batisseur.
Courage a vous, my dear.


Ajouter un commentaire

 

ZOODO TOP TEN
Devant le tribunal : « Tu es femme, besoin d’être secouée, appeler au numéro XXX. »
ZOODOACTU.O. Boureima est élève-professeur en Mathématiques et Physique-chimie à l’Institut des (...)
Devant le tribunal : le post vient de Safiatou Lopez…
ZOODOACTU.La citation à comparaître pour diffamation et injures de sieur Jean Marc Bonato, (...)
Devant le tribunal : N. Lazare a vendu la parcelle non-lotie de son bienfaiteur…
ZOODOACTU.Abus de confiance est escroquerie, tels sont les faits reprochés à N. Lazare. Il a (...)
L’utilisation et la promotion des contraceptifs sont un péché grave
ZOODOACTU.« On reconnaît l’arbre à son fruit. Tout arbre bon produit de bons fruits, tandis que (...)
Récit de l’imposition d’une surfacturation par un agent de service public dans le cadre d’une commande publique
ZOODOACTU.Je fais du service traiteur. Une fois un agent du Haut-commissariat m’a contactée en (...)
Procès putsch manqué : l’armée, la cause du malheur du soldat de 2e classe Seydou Soulama
ZOODOACTU.Ce mardi 17 juillet 2018, le sergent-chef Ali Sanou et le soldat de 2e classe Seydou (...)
Conseil Supérieur de la Communication (CSC) : Mathias Tankoano, êlu président .Aziz Bamogo, VP.
ZOODOINFOS.Le collège des conseillers a élu par consensus, Mathias Tankoano, Avocat, Conseiller (...)
Sucres cachés, les aliments à éviter
ZOODOACTU.Véritable menace, le sucre est partout dans notre alimentation. Même là où on ne le (...)
Aperçu des méthodes de contraception et de leurs conséquences sur la santé
ZOODOACTU.Le langage courant désigne sous le terme « contraception » un certain nombre de (...)
Récit d’une offre de rétribution illégale par un enquêté à un agent de la police municipale
ZOODOACTU.Une fois, sur l’avenue Charles de Gaulle, la police municipale m’a arrêté pour (...)