Devant le tribunal
Devant le tribunal : violences sur sa propre mère...  12 mars
Version imprimable de cet article Version imprimable

ZOODOACTU.A. Aubin a du mal à partir avec sa propre mère. Il a détruit les biens de celle-ci en hachant sa moto de marque Crypton, la télévision, entre autres objets qui se trouvaient dans la maison... Il était présent à la barre pour répondre de faits de menaces de mort sur la personne de sa maman, ce 09 mars 2018.

La mère explique que c’est après que la grande-sœur de Aubin soit venue demander de lui donner une parcelle de leur défunt père. Elle voulait ainsi que ce soit son identité qui soit portée sur les papiers.

Aubin, qui a eu vent de la chose, refuse, et c’est après le départ de la grande-sœur qu’il manifeste son mécontentement..

La nuit où il a commis son forfait, cela aux environs de 21 h 30, il a ensuite été calmé par la mère qui lui demande pourquoi ce comportement. Il explique qu’il va falloir lui trouver un toit, parce qu’il n’en a pas. La mère, par la suite, vend une de ses propres parcelles à 13 millions FCFA et lui achète une de 7 millions FCFA.

La mère n’est pas au bout de ses peines, parce que Aubin va revendre cette même parcelle à 9 millions FCFA, va mener une belle vie, pour se retrouver sans le sou. Il va ensuite revenir voir sa mère pour une boutique qu’il avait ouvert devant leur porte familiale et où il avait placé du matériel informatique, pour ouvrir son entreprise. La mère, qui s’y était installée en attendant, devait payer la somme de 15 000 FCFA mensuellement à Aubin.

Comme celle-ci ne s’exécutait pas, Aubin vient alors un matin, lui intime l’ordre de sortir de la boutique, retire son sac à mains qu’il vide de son contenu, boucle la moto de la mère et scelle la boutique...

Ainsi, les sœurs interviennent, et il les intimide en blessant l’une d’elle avec une machette. Il est ensuite interpellé par la Police, qui est venu illico-presto l’embarquer.

Pour sûr, selon le procureur, il mérite une correction, parce que la mère est blessée à vie par ces agissements de son propre fils qui la violente. Il a requis contre lui la peine de 36 mois de prison ferme, ainsi qu’une amende de 600 000 FCFA. Le Tribunal l’a suivi dans ce sens...

Claire Leboeuf

Répondre à cet article

 

Il y a 1 commentaire(s) pour cet article

posté le 12 mars 2018, par ouedraogo lassamé Josué

Une raison de plus pour qu’on mise bocou sur l’education des enfants


Ajouter un commentaire

 

ZOODO TOP TEN
Issaka Lingani, entendu pour la publication d’une vidéo (actualisée)
ZOODOONFOS.Issaka Lingani, journaliste et analyste politique a été entendu, ce mardi 18 (...)
Pama-Gayeri : des frappes aériennes de l’armée contre des bases terroristes.
ZOODOACTU.Ceci est communiqué de la direction de la communication et des relations publiques, (...)
Diocèse de Diébougou : l’Eglise paroissale de Dissin profanée...
ZOODOACTU.Les fidèles de la paroisse de Dissin, dans le diocèse de Diébougou, ont été surpris dans (...)
Zones non-loties : 30 % de la superficie de Ouagadougou et 40 % de sa population soit plus de 1 000 000 d’habitants
ZOODOINFOS.Les communes de Saaba, de Koubri, de Pabre, de Konki Ipala, Loumbila, (...)
Devant le tribunal : « c’est le jour de mon anniversaire que j’ai appris à fumer le cannabis »
ZOODOACTU.O. M. était devant le Tribunal de grande instance de Ouagadougou ce mardi 18 septembre (...)
Le Caucus des Cadres pour le Changement de l’UPC : " haro sur les OSC ‘’croque-morts’’ "
ZOODOINFOS.Ceci est une tribune du Caucus des Cadres pour le Changement (3C) de l’union pour le (...)
Synthése du conseil des ministres du 19 septembre 2018 :cadrages de la circulation des véhicules poids lourds au centre ville
ZOODOACTU. Le conseil des ministres s’est tenu, ce mercredi 19 septembre 2018, sous la (...)
Brigitte et Emmanuel Macron craquent pour une fillette à l’Elysée !
ZOODOINTER.Le président de la République et son épouse Brigitte Macron auront activement participé (...)
Burkina Faso : Vaincre ou mourir !
ZOODOINFOS.Nos concitoyens continuent de se faire sauvagement abattre. Le dernier forfait en (...)
Kompienga : neuf civils tués par des assaillants
ZOODOACTU.Huit civils ont été abattus tôt samedi par des assaillants à Kompienbiga et à Diabiga, (...)