ZoodoInfo
Simon Compaoré aux forces de sécurité de Pabré, Dapelgo, Kongoussi et Rouko : « Sachez que vous n’êtes pas oubliés »  5 décembre 2017
Version imprimable de cet article Version imprimable

ZOODOINFOS.Le Ministre d’Etat, Ministre de la Sécurité, Simon Compaoré était en tournée le dimanche 03 décembre 2017, dans les services de sécurité (Gendarmerie et Police Nationale), de Pabré (Province du Kadiogo), de Dapélgo (Province de l’Oubritenga), de Kongoussi et de Rouko (Province du Bam). L’objectif de cette sortie du Ministre de la sécurité était de saluer, féliciter, encourager et galvaniser les gendarmes et les policiers qui sont sur le terrain.

En cette matinée dominicale du 03 décembre 2017, le Ministre d’Etat, Ministre de la Sécurité, Simon Compaoré, comme à son habitude, est arrivé au Poste de Police de Pabré, à 4h58 mn, première étape de sa tournée. « Nous sommes venus vous saluer, vous féliciter de la part des plus hautes autorités du pays et toucher du doigt vos conditions de travail », a déclaré le ministre tout en invitant ses hommes à être disponible et surtout à cultiver la discipline et la cohésion en leur sein. Un message qui a été bien reçu par le premier responsable du Poste de Police de Pabré, l’Officier de Police, Issa Paré. « Monsieur le Ministre d’Etat, nous avons le moral très haut pour faire le travail. Vous pouvez compter sur nous », a-t-il dit. A la Brigade territoriale de gendarmerie de Pabré, alors qu’il est 5h30 mn, l’Adjudant Hamado Kaboré et ses hommes ont traduit leur reconnaissance à Simon Compaoré pour la réalisation d’un forage et aussi pour les efforts consentis pour le bon fonctionnement des services de sécurité. Mais l’arbre ne doit pas caché la forêt. La gendarmerie de Pabré, foi de son premier responsable, est confrontée à un manque de véhicule, de motos et de matériels informatiques. Des préoccupations qui, à en croire Simon Compaoré, seront examinées avec la plus grande attention. Mais séante tenante, le ministre d’Etat, a invité le commandant de la Brigade à se rendre à Ouagadougou, pour une dotation en moto.

Après Pabré, le ministre et sa délégation ont mis le cap sur le Commissariat de Police de District de Dapélgo. « Nous vous disons merci pour cette visite qui nous galvanise. Mais nous avons quelques préoccupations. Il s’agit entre autres du manque de bâtiment à usage de bureau, du manque de clôture… », a exposé l’officier de Police Hamidou Bogoré. « Vous faites bien de poser ces problèmes devant les responsables de la commune. Monsieur le maire, je vous invite à développer des initiatives pour accompagner les services de sécurité de votre commune », a réagi le ministre Compaoré. Il a invité les policiers à la discipline et à redoubler d’efforts dans la protection des personnes et de leurs biens.

Nous sommes et serons toujours à vos côtés
Poursuivant sa tournée, le ministre de la sécurité s’est rendu à la Brigade territoriale de gendarmerie de Kongoussi et à la Direction provinciale de la police nationale (DPPN) du Bam. Simon Compaoré qui dit être venu transmettre les encouragements du Président du Faso et du Premier ministre aux hommes, a tenu à être plus rassurant. « Les lignes vont bouger. Sachez que vous n’êtes pas oublié… Nous sommes et serons toujours à vos côtés », a-t-il insisté, non sans inviter gendarmes et policiers à ne pas baisser la garde. A la DPPN-Bam, le ministre, pour faciliter la mobilité des éléments, a remis une moto.
C’est par le commissariat de Police de District de Rouko, qu’a pris fin la visite du ministre de la sécurité. Le moins que l’on puisse dire, est que, partout où il est passé, Simon Compaoré a remis du carburant aux différents services de sécurité. Le bilan de cette sortie, selon le ministre est très positif.

La Direction de la Communication et de la Presse Ministérielle du Ministère de la Sécurité

Répondre à cet article

 

Il y a 3 commentaire(s) pour cet article

posté le 5 décembre 2017, par Le kolgweogho

Monsieur le Ministre, ces visites, pire "nocturnes" sont opérationnelles, inopérantes, risibles et ridicules. Ces hommes ont du travail dont ils s’acquittent avec dévouement et loyauté. Il faut arrêter de les perturber. Ils ont seulement besoin d’équipements et il faut les épargner ces visites inopportunes avec ses discours vaseux. Il faut les laisser se concentrer sur leurs nobles tâches combien périlleuse et délicates.
Courage FDS. Que le seigneur vous bénisse et vous aide à supporter.


posté le 5 décembre 2017, par DCA

2 ans à visiter les casernes ? Pitié ! Voilà pourquoi le 1er Ministre n’a rien eu à présenté comme bilan après 2 ans. Avec de telles villégiatures aux frais du contribuable, le 3ème anniversaire sera encore zéro-pointé. Sauf que nous n’allons plus tolérer que le bilan soit encore un faux procès macabre du CDP. Rappel : Monsieur le 1er Ministre, vous ne connaissez pas le CDP mieux que quiconque. C’est nous qui l’avons subit, c’est nous qui l’avons chassé et vous, vous arrivâtes. Pour travailler mieux, sinon bien. Alors, travaillez pour notre futur et laissez le CDP avec son passé et toute l’opposition au bureau politique du MPP.


posté le 6 décembre 2017, par Moussa

Félicitation au ministre de la sécurité Simon Compaoré pour ses sorties de terrain. L’administration publique étant handicapée par beaucoup de dysfonctionnements, ce sont des visites de terrain de premiers responsables de départements ministériels qui permettent souvent de trouver des solutions idoines et diligentes à des problèmes administratifs et matériels. Les forces de sécurité (policiers, gendarmes) apprécient positivement les initiatives du ministre de la sécurité de constater de visu leurs réalités ainsi que les solutions dont, les remises de matériels logistiques (véhicules, motos) qu’il ordonne. Le ministère de la sécurité déroule progressivement un plan d’équipement et de formation des forces de sécurité.


Ajouter un commentaire

 

ZOODO TOP TEN
Devant le tribunal : l’enfant d’un confrère dans de sales draps...
ZOODOACTU.K. Lionel était face au Tribunal de grande instance de Ouagadougou pour répondre de (...)
De retour de mission du Mali, un soldat se fait extorquer la somme de 8 millions FCFA dans l’achat d’une parcelle...
ZOODOACTU.C. Salifou est un soldat qui est revenu du nord Mali de mission, en 2017. Il décide (...)
Un passager découvert mort dans les toilettes de la gare Rakiéta-Larllé de Ouagadougou...
ZOODOACTU.A la gare de transport voyageurs Rakiéta de Larllé s’est déroulé un drame ce jeudi 15 (...)
Devant le tribunal : manque de bol pour des arnaqueurs d’un pandore...
ZOODOACTU.Voilà des personnes qui ont essayé une arnaque et qui sont tombées sur le Commandant de (...)
Violences sexuelles sur une fille : arrestation de trois personnes mises en cause
ZOODOACTU.Dans la nuit du 15 au 16 Février 2018, mon parquet était informé de ce qu’une vidéo (...)
Devant le tribunal : le procureur requiert 5 ans de prison ferme pour le maire de Pouni
ZOODOACTU.Le maire de la commune rurale de Pouni, Ido Dieudonné, et sieur Neya Rasmané, ont (...)
Arrondissement 3 de Ouagadougou : les conseillers opposés au maire demandent au ministre à entériner la destitution de Raïnatou Ouédraogo
ZOODOACTU.Les 16 conseillers opposés au maire de l’arrondissement 3 de Ouagadougou, Raïnatou (...)
Devant le tribunal : défaut de maîtrise au volant, homicide involontaire et délit de fuite, entre autres faits...
ZOODOACTU.Allassané I. est conducteur d’un car de transport voyageurs et qui fait la navette (...)
Urgent : communiqué de la Gendarmerie Nationale
ZOODOACTU. Suite au Cambriolage du magasin de l’Agence Nationale de la Radioprotection et de (...)
CEDEAO : 4 Chefs d’État bientôt à Accra pour "Accélérer’’ la monnaie unique
ZOODOACTU.Quatre chefs d’Etat ouest-africains se retrouveront mercredi, à Accra, au Ghana, pour (...)