Devant le tribunal
Devant le tribunal : c’est suite à des bastonnades que j’ai donné le nom...  9 août 2017
Version imprimable de cet article Version imprimable

ZOODOACTU.Abel Tapsoba, Alfred Ouédraogo et Alain Savadogo ont comparu devant le Tribunal de grandes instances (TGI) de Ouagadougou ce mardi 8 août 2017. Ils étaient poursuivis pour des faits de vol.
Vingt quatre mois de prison ferme, c’est la peine prononcée contre Abel Tapsoba âgé de 19 ans et Alfred Ouédraogo âgé de 18 ans, ce mardi 8 août 2017. Ils étaient poursuivis pour vol par le Tribunal de grande instance (TGI) de Ouagadougou ; un fait qu’ils ont reconnu. Le troisième Alain Savadogo âgé de 22 ans qui n’a pas reconnu les faits et a été acquitté au bénéfice du doute. Selon le procureur, ce sont Abel Tapsoba et Alfred Ouédraogo qui ont été interpellés par les forces de sécurités suite à une enquête menée. A l’en croire, Ces derniers ont cambriolé la boutique télécom de Salif Lingani aux environs de 2 heures du matin à l’aide d’un couteau. Il révèle qu’ils ont emporté au cours de l’opération, sept téléphones portables de marque LG, six power bank, un lecteur DVD, un disque dur, un ordinateur portable. S’ils ont reconnu être les auteurs du cambriolage, Alain Savadogo qui a déjà été condamné à 24 mois de prison avec sursis en 2016 pour vol, ne se reconnaitra pas dans ces faits. Il a indiqué n’avoir pas pris part au cambriolage ; mieux qu’il a eu connaissance des faits quand les forces de sécurité ont procédé à son arrestation. Le procureur a rappelé que s’il a été conduit devant le tribunal c’est parce que ce sont les deux premiers qui l’ont cité comme étant complice. Abel Tapsoba et Alfred Ouédraogo reconnaitront également ce fait, mais vont souligner que c’est suite à des bastonnades dont ils ont été victimes lors de leur interrogatoire, qu’ils ont donné le nom de leur ami pour se sauver.
Face donc à cette situation et par manque de preuve pouvant prouver sa culpabilité, le procureur dans sa réquisition a demandé au Tribunal de le relâcher au prix du bénéfice du doute. Les trois juges iront dans le même sens que lui. Pour ce qui est des deux premiers qui ont reconnu les faits, le procureur a demandé qu’ils soient déclarés coupables, et a requis 12 mois de prison ferme contre eux. Ils seront effectivement déclarés coupables par le Tribunal mais qui va les condamner à 24 mois de prison ferme au lieu des 12 requis par le procureur. Ils ont 15 jours pour faire appel leur a rappelé le président du Tribunal.

Thierry KPATCHA

Répondre à cet article

 

Il y a 1 commentaire(s) pour cet article

posté le 9 août 2017, par Un Passant

"Abel Tapsoba et Alfred Ouédraogo reconnaitront également ce fait, mais vont souligner que c’est suite à des bastonnades dont ils ont été victimes lors de leur interrogatoire, qu’ils ont donné le nom de leur ami pour se sauver." Donc on bastonne encore pendant les interrogatoires ? Si nous ne nous offusquons pas de ce type de violations ("mineures") des droits de l’homme, preparons nous a subir les grandes violations... En principe pendant l’interrogatoire, ils etaient suspectes et non reconnus coupables, alors pqoi les bastonnades s’il bastonnage il y eu effectivement ?


Ajouter un commentaire

 

ZOODO TOP TEN
Devant le tribunal : plaintes contre les maquis La Garde plus et Dynastie, sis au quartier Paspanga
ZOODOACTU.Les tenanciers des maquis (Bars et restaurants dansants) que sont la Garde Plus et (...)
Devant le tribunal : deux élèves comparaissent pour avoir troublé d’autres écoles lors d’une grève d’enseignants
ZOODOACTU.I. P. Ismaël, élève en classe de troisième (âgé de 19 ans) au Groupe scolaire Sainte (...)
Devant le tribunal : 10 ans de prison, dont 7 ans de sûreté pour Abdoul Fatao...
ZOODOACTU.S. F. Abdoul a comparu devant le Tribunal de grande instance (TGI) de Ouagadougou ce (...)
Kompienga : des assaillants ouvrent le feu sur un habitant.
ZOODOACTU.Des assaillants ont attaqués ce lundi 15 janvier, aux environs de 18 heures, le (...)
Les forces armées nationales interpellent des individus suspectés d’être en lien avec les groupes armés extrémistes et violents au Nord du pays.
ZOODOACTU.Les opérations de sécurisation réalisées par les unités déployées au Nord du pays pendant (...)
Kôrô Yamyélé dans un petit village au Burkina Faso : à son Excellence Monsieur Donald TRUMP, Président des USA
ZOODOINFOS.Excellence, je suis un fermier (pas comme ceux des USA) dans un petit village du (...)
Création du Haut Conseil pour le Dialogue Social : Bassolma Bazié explique le superflu
ZOODOACTU.Le Bureau du collectif CGT-B a tenu une conférence de presse ce jeudi 18 janvier 2018 (...)
Conseil des ministres du 17 janvier 2018 : le 5è recensement général de la population et de l’habitat sera organisé cette année
ZOODOACTU. Le traditionnel Conseil des ministres s’est tenu ce mercredi 17 janvier 2018 sous la (...)
Elève blessé à Boussé : l’AESO exige la vérité et justice sur cette affaire
ZOODOACTU.Le Jeudi 18 Janvier 2018 une délégation de l’ Association des Elèves du Secondaire de (...)
Putsch déjoué en Guinée équatoriale : enquête sur les dessous de l’« opération Obiang »
ZOODOINTER.Quelles étaient les motivations du commando arrêté pendant la période de Noël ? Après (...)