Devant le tribunal
Devant le tribunal : c’est suite à des bastonnades que j’ai donné le nom...  9 août
Version imprimable de cet article Version imprimable

ZOODOACTU.Abel Tapsoba, Alfred Ouédraogo et Alain Savadogo ont comparu devant le Tribunal de grandes instances (TGI) de Ouagadougou ce mardi 8 août 2017. Ils étaient poursuivis pour des faits de vol.
Vingt quatre mois de prison ferme, c’est la peine prononcée contre Abel Tapsoba âgé de 19 ans et Alfred Ouédraogo âgé de 18 ans, ce mardi 8 août 2017. Ils étaient poursuivis pour vol par le Tribunal de grande instance (TGI) de Ouagadougou ; un fait qu’ils ont reconnu. Le troisième Alain Savadogo âgé de 22 ans qui n’a pas reconnu les faits et a été acquitté au bénéfice du doute. Selon le procureur, ce sont Abel Tapsoba et Alfred Ouédraogo qui ont été interpellés par les forces de sécurités suite à une enquête menée. A l’en croire, Ces derniers ont cambriolé la boutique télécom de Salif Lingani aux environs de 2 heures du matin à l’aide d’un couteau. Il révèle qu’ils ont emporté au cours de l’opération, sept téléphones portables de marque LG, six power bank, un lecteur DVD, un disque dur, un ordinateur portable. S’ils ont reconnu être les auteurs du cambriolage, Alain Savadogo qui a déjà été condamné à 24 mois de prison avec sursis en 2016 pour vol, ne se reconnaitra pas dans ces faits. Il a indiqué n’avoir pas pris part au cambriolage ; mieux qu’il a eu connaissance des faits quand les forces de sécurité ont procédé à son arrestation. Le procureur a rappelé que s’il a été conduit devant le tribunal c’est parce que ce sont les deux premiers qui l’ont cité comme étant complice. Abel Tapsoba et Alfred Ouédraogo reconnaitront également ce fait, mais vont souligner que c’est suite à des bastonnades dont ils ont été victimes lors de leur interrogatoire, qu’ils ont donné le nom de leur ami pour se sauver.
Face donc à cette situation et par manque de preuve pouvant prouver sa culpabilité, le procureur dans sa réquisition a demandé au Tribunal de le relâcher au prix du bénéfice du doute. Les trois juges iront dans le même sens que lui. Pour ce qui est des deux premiers qui ont reconnu les faits, le procureur a demandé qu’ils soient déclarés coupables, et a requis 12 mois de prison ferme contre eux. Ils seront effectivement déclarés coupables par le Tribunal mais qui va les condamner à 24 mois de prison ferme au lieu des 12 requis par le procureur. Ils ont 15 jours pour faire appel leur a rappelé le président du Tribunal.

Thierry KPATCHA

Répondre à cet article

 

Il y a 1 commentaire(s) pour cet article

posté le 9 août 2017, par Un Passant

"Abel Tapsoba et Alfred Ouédraogo reconnaitront également ce fait, mais vont souligner que c’est suite à des bastonnades dont ils ont été victimes lors de leur interrogatoire, qu’ils ont donné le nom de leur ami pour se sauver." Donc on bastonne encore pendant les interrogatoires ? Si nous ne nous offusquons pas de ce type de violations ("mineures") des droits de l’homme, preparons nous a subir les grandes violations... En principe pendant l’interrogatoire, ils etaient suspectes et non reconnus coupables, alors pqoi les bastonnades s’il bastonnage il y eu effectivement ?


Ajouter un commentaire

 

ZOODO TOP TEN
Devant le tribunal : abus d’autorité des koglwéogos ?
ZOODOACTU.D. Omer est apprenti chauffeur de 28 ans. Il est accusé d’avoir braqué, en compagnie de (...)
Devant le tribunal : " j’ai mis un doigt dans le v...."
ZOODOACTU. S. Noaga, âgé d’environ 40 ans, a comparu ce vendredi 15 septembre devant le Tribunal (...)
Devant le tribunal : satanée histoire de maraboutage, d’impuissance, de promotion sociale, d’ambitions politiques…
ZOODOACTU.Histoire à dormir debout. Devant le Tribunal de grande instance de Ouagadougou (TGI), (...)
Devant le tribunal : " c’est juste une claque sur sa joue droite "
ZOODOACTU. S. Salomon, maçon, âgé de 25 ans, était devant le Tribunal de grande instance de (...)
Une fraude à petite échelle découverte au Burkina Faso dans la subvention Tuberculose au Fonds Mondial
ZOODOACTU.Une enquête du Bureau de l’Inspecteur général a trouvé des preuves de fraude à petite (...)
Christophe Bigot : « Si les Africains ne se retrouvent plus dans le franc Cfa… »
ZOODOINFOS.La polémique autour du franc Cfa, une monnaie étrangère, occupe les devants de (...)
Suite à son interview du 8 juin 2015 dans Jeune Afrique : Entre remords et regrets, Dr Ablassé OUEDRAOGO s’excuse et se présente.
ZOODOINFOS.Chers Concitoyens et Chers Amis, Le 8 Juin 2015, en pleine préparation de la (...)
Déclaration des partis de l’APMP pour l’an 2 du putsch manqué du 16 septembre 2015
ZOODOACTU.Vaillant Peuple du Burkina Faso, Camarades militantes et militants de l’APMP, (...)
Politique : les yeux doux de Zeph
ZOODOINFOS.Poignée de mains chaleureuses, larges de sourire, pas de doute le courant est vite (...)
Al-Qaïda : Al-Zawahiri s’adresse aux Africains et en revient aux fondamentaux anti-occidentaux
ZOODOINTER. Dans une des nombreuses vidéos émises par l’organisation terroriste Al-Qaïda qui (...)