ZoodoInfo
Kossyam : malaise au sein de la garde présidentielle  7 août
Version imprimable de cet article Version imprimable

ZOODOINFOS.Le climat au sein du Groupement de Sécurité et de Protection Républicaine (GSPR), l’unité mixte composée de gendarmes et de policiers, qui assure la sécurité du président burkinabè Roch Marc Christian Kaboré, "serait tendu", a annoncé dimanche le syndicat de la police dans un communiqué.

"Il est parvenu à l’Union nationale de la police (UNAPOL, unique syndicat nouvellement créé, ndlr) qu’au Groupement de Sécurité et de Protection Républicaine (GSPR), le climat serait tendu entre les éléments policiers et gendarmes", révèle un communiqué du syndicat.

Le GSPR composé de gendarmes et de policiers a remplacé le régiment de sécurité présidentiel (RSP) dissout par le régime de la transition après son coup d’Etat manqué en septembre 2015.
Pour le syndicat de la police, le climat "délétère" serait le fait d’un responsable de la gendarmerie "qui se serait senti vexé par un assistant de police qui lui aurait tenu tête".

L’officier supérieur de gendarmerie "aurait donné des instructions aux éléments de la gendarmerie en poste à l’entrée de la présidence du Faso, de ne pas y laisser rentrer les éléments de la police", affirme le syndicat de la police qui précise que "la menace a été mise en exécution et le climat s’est davantage détérioré ce samedi".

L’UNAPOL "s’indigne contre cet acte irresponsable" qu’elle qualifie de "prise d’otage de la Présidence", souligne le texte qui rappelle que "c’est malheureusement cette ambiance qui prévaut depuis la création du GSPR".

En outre, l’UNAPOL s’insurge contre cette manière "discriminatoire" d’administrer le Groupement et trouve "lâche et coupable" le silence du Commandement du GSPR, avant d’appeler le président du Faso à avoir plus de regard sur son entourage car de "graves manigances préjudiciables sont ourdies autour de lui".

Ni la présidence, ni la gendarmerie n’a pour le moment réagi à cette sortie médiatique de la police.

Xinhua

Répondre à cet article

 

 

L’AFFICHE DU JOUR

Incendie ce dimanche 10 décembre midi, à la cour d’appel de Ouagadougou.

ZOODO TOP TEN
Devant le tribunal : le film d’une évasion spectaculaire à la MACO ...
ZOODOACTU.Ils sont trois Gardes de sécurité pénitentiaires (GSP) à comparaître devant le Tribunal de (...)
Conseil des ministres du 7 décembre 2017 : 57 973 462 203 FCFA pour la société KANIS LOGISTIC SA
ZOODOINFOS.Le Conseil des ministres s’est tenu à Ouagadougou, le jeudi 07 décembre 2017, en (...)
Madame Mariam Diallo née Zoromé, décédée
ZOODOINFOS. Le Ministre d’Etat, ministre de la Sécurité a le profond regret d’annoncer le décès de (...)
Situation nationale : le Kôrô Yamyélé parle au PM Paul Kaba TIEBA
ZOODOACTU.- Monsieur le PM PKT, j’ai lu votre déclaration très osée, voire injurieuse envers des (...)
11 choses que les femmes veulent mais qu’elles se gênent de dire aux hommes
ZOODOINTIMITE.1- Votre femme veut que vous soyez galant à tout moment. 2- Elle veut sentir (...)
À suivre : des experts de l’ONU exhortent Ouagadougou à libérer Djibril Bassolé
ZOODOACTU.Les experts du Groupe de travail sur la détention arbitraire de l’ONU ont appelé jeudi (...)
Devant le tribunal : il simule un évanouissement, à la vue des gendarmes...
ZOODOACTU.I. Adama est commerçant, et tient une alimentation. Il a cependant été arrêté et déféré (...)
Appel à contribution pour l’organisation d’une veillée et de l’inhumation de Oxy Dj
ZOODOACTU. De façon spontanée, les amis et collègues de l’artiste OXY dj se sont réunis le lundi 4 (...)
Simon Compaoré aux forces de sécurité de Pabré, Dapelgo, Kongoussi et Rouko : « Sachez que vous n’êtes pas oubliés »
ZOODOINFOS.Le Ministre d’Etat, Ministre de la Sécurité, Simon Compaoré était en tournée le dimanche (...)
Haute Cour de Justice : nominations de magistrats
ZOODOACTU.La nouvelle loi organique modificative de la Haute Cour de Justice a créé en plus des (...)