ZoodoInfo
Kossyam : malaise au sein de la garde présidentielle  7 août
Version imprimable de cet article Version imprimable

ZOODOINFOS.Le climat au sein du Groupement de Sécurité et de Protection Républicaine (GSPR), l’unité mixte composée de gendarmes et de policiers, qui assure la sécurité du président burkinabè Roch Marc Christian Kaboré, "serait tendu", a annoncé dimanche le syndicat de la police dans un communiqué.

"Il est parvenu à l’Union nationale de la police (UNAPOL, unique syndicat nouvellement créé, ndlr) qu’au Groupement de Sécurité et de Protection Républicaine (GSPR), le climat serait tendu entre les éléments policiers et gendarmes", révèle un communiqué du syndicat.

Le GSPR composé de gendarmes et de policiers a remplacé le régiment de sécurité présidentiel (RSP) dissout par le régime de la transition après son coup d’Etat manqué en septembre 2015.
Pour le syndicat de la police, le climat "délétère" serait le fait d’un responsable de la gendarmerie "qui se serait senti vexé par un assistant de police qui lui aurait tenu tête".

L’officier supérieur de gendarmerie "aurait donné des instructions aux éléments de la gendarmerie en poste à l’entrée de la présidence du Faso, de ne pas y laisser rentrer les éléments de la police", affirme le syndicat de la police qui précise que "la menace a été mise en exécution et le climat s’est davantage détérioré ce samedi".

L’UNAPOL "s’indigne contre cet acte irresponsable" qu’elle qualifie de "prise d’otage de la Présidence", souligne le texte qui rappelle que "c’est malheureusement cette ambiance qui prévaut depuis la création du GSPR".

En outre, l’UNAPOL s’insurge contre cette manière "discriminatoire" d’administrer le Groupement et trouve "lâche et coupable" le silence du Commandement du GSPR, avant d’appeler le président du Faso à avoir plus de regard sur son entourage car de "graves manigances préjudiciables sont ourdies autour de lui".

Ni la présidence, ni la gendarmerie n’a pour le moment réagi à cette sortie médiatique de la police.

Xinhua

Répondre à cet article

 

 

ZOODO TOP TEN
Dossier du coup d’Etat manqué : Djibrill Bassolé libéré .Des protestations en cours.
ZOODOACTU.Ça semblait être le combat de sa vie. La liberté provisoire obtenue ce mardi 10 octobre (...)
Devant le tribunal : sieur K. Souleymane est coupable de fétichisme et menaces de mort…
ZOODOACTU. K. Souleymane comparaissait ce jeudi 12 octobre devant le Tribunal de grande (...)
Les autorités françaises doivent arrêter François Compaoré
ZOODOACTU..François Compaoré, le propre frère du dictateur Blaise Compaoré chassé par son peuple à (...)
Annoncé positif au VIH du Sida, Eboué donne la vraie version
ZOODOACTU.Malade depuis l’année dernière et déclaré séropositif par les rumeurs tenace, (...)
Devant le tribunal : Boubacar et Diane.Viol ou pas ?
ZOODOACTU. B. Boubacar est menuisier de profession, âgé de 32 ans, célibataire sans enfant. Il a (...)
Fatma Samoura : "Le Burkina a déposé un recours devant le TAS, je ne peux…"
ZOODOINFOS.Dans une interview exclusive accordée à VOA Afrique, la secrétaire générale de la FIFA (...)
La mise en liberté provisoire du Général Djibril BASSOLET : la Chambre de Contrôle de l’instruction, s’explique.
ZOODOACTU.Le 10 octobre 2017, la Chambre de Contrôle de l’instruction du Tribunal Militaire de (...)
Devant le tribunal : une affaire de détournement de clients au profit d’une autre société,...
ZOODOACTU. K. Barkié a assigné son employeur, K. Issoufou, au Tribunal du travail ce mardi 10 (...)
Kôrô Yamyélé à Mariam SANKARA : " Thomas ne vous appartient plus à vous seuls ! "
ZOODOACTU.MARIAME, excuse-moi mais le Kôrô Yamyélé que je suis, a connu votre défunt mari que (...)