ACTUALITE
RD Congo : 27 morts et 54 disparus dans un naufrage sur la rivière Kasaï   16 juillet
Version imprimable de cet article Version imprimable

ZOODOINTER. 27 personnes sont mortes et 54 sont portées disparues dans le naufrage d’une embarcation sur la rivière Kasaï, dans le sud-ouest de la République démocratique du Congo, et la majorité des victimes sont des élèves qui partaient en vacances, a annoncé dimanche un responsable local.

« Après des vérifications rigoureuses, nous affirmons à ce stade qu’il y a eu 27 morts et 54 disparus dans le naufrage de la baleinière (pirogue motorisée) qui a chaviré dans la nuit de jeudi à vendredi sur la rivière Kasaï » au niveau d’Idiofa, a déclaré à l’AFP l’administrateur du territoire d’Idiofa, Jacques Mbila.
« La surcharge et l’état d’ivresse des conducteurs sont la principales causes de ce naufrage », a ajouté M. Mbila. « Les victimes sont, en majorité, des élèves qui se rendaient en vacances ».

« J’ai pu identifier deux religieuses parmi les 27 corps qui ont été enterrés samedi à Idiofa », a déclaré Nelly Mafuta, journaliste d’une radio locale qui a couvert cet accident.
Le curé de la cathédrale d’Idiofa a déclaré pour sa part « avoir célébré une messe en mémoire de 27 personnes tuées dans ce naufrage ».

Jeudi matin, l’embarcation avait quitté Dibaya, dans la province agitée du Kasaï-central, avec pour destination finale Ilebo, dans l’autre province agitée du centre de la RDC, le Kasaï. C’est au détour de la rivière Kasaï vers le territoire d’Idiofa, dans la province d’Inongo, plus à l’ouest, que l’accident a eu lieu.
Le transport fluvial est l’un des plus usités en RDC, qui dispose de nombreux cours d’eau – le plus important étant le Congo long de 4.700 km, suivi de son affluent, la rivière Kasaï, longue de 2.361 km – et lacs.
La rivière Kasaï traverse les provinces du Kasaï-central, Inongo et Kasaï.
Les naufrages sont fréquents sur les cours d’eau de la RDC, le plus souvent en raison de la surcharge des embarcations.

Les causes des accidents proviennent aussi du mauvais balisage des voies navigables, de l’absence de signalisation des bateaux et de l’inexpérience des pilotes.
La plupart des embarcations ne respectent aucune condition de sécurité (gilets, bouées de sauvetages, signalisations lumineuses).

Jeune Afrique

Répondre à cet article

 

 

ZOODO TOP TEN
lu ailleurs : Meilleure bachelière : « Surprise et fière à la fois », Sarah OUEDRAOGO
ZOODOINFOS.Avec une moyenne de 19,73, Sarah Ouedraogo, 17 ans, est la meilleure bachelière de (...)
Devant le tribunal : deux mères dealeuses de cocaïne et d’héroïne
ZOODOACTU. Elle sont trois femmes et un homme à comparaître devant le Tribunal de grande instance (...)
Deuil : le président du HCRUN, durement éprouvé
ZOODOACTU.Le président du Haut Conseil pour la Réconciliation et l’Unité Nationale (HCRUN ), (...)
Air Burkina : la relance des activités avec AIRBUS
ZOODOACTU.Une délégation de la compagnie aérienne AIRBUS conduite par le vice-président Afrique (...)
Enfin, le Sénat approuve la nomination de Tulinabo
ZOODOACTU. Le Président américain, Donald Trump, a nommé Tulinabo Salama Mushingi ambassadeur des (...)
Le Café : Hamed Bakayoko costaud .Que prépare Ouattara ?
ZOODOINFOS.Le Président de la Côte d’Ivoire Alassane Ouattara a procédé ce mercredi 19 juillet à un (...)
Le député Kiemdé, exclu et le député Palenfo blâmé : l’UPC s’explique
ZOODOACTU.Le Bureau politique national (BPN) de l’Union pour le Progrès et le Changement(UPC) (...)
Le Café : de Macron á Salifou Diallo
ZOODOINFOS.Ça y est, il fallait s’y attendre. La Communauté économique des Etats d’Afrique de (...)
Devant le tribunal : il traine un policier à plus de 50m...
ZOODOACTU. S. Sankara ne s’y prendra plus, après avoir vécu ce qui l’a amené à la Maison d’arrêt et (...)
Falsification de documents informatisés ; et pour faux, usage de faux, ... dans l’affaire CBAO : ils sont coupables...
ZOODOACTU.L’affaire de la Compagnie bancaire de l’Afrique occidentale (CBAO) a connu son (...)