ZoodoInfo
Le Café : Ouattara frappe sans ambages...  14 juillet 2017
Version imprimable de cet article Version imprimable

ZOODOINFOS.Désormais, il n’y va plus avec le dos de la cuillère. Le chef de l’exécutif ivoirien Alassane Ouattara a décidé de frapper sans ambages tous les cadres du parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI-RDA), formation d’Henri Konan Bédié qui tentent de lever un peu trop la tête. En conseil des ministres du mercredi 12 juillet 2017, Jean-Louis Billon vice-président du PDCI, a été suspendu de la tête du Conseil régional du Hambol (centre-nord) pour « dissensions graves ». Lui qui a été limogé du poste de ministre du commerce au tout dernier aménagement de l’équipe gouvernementale. Dans la même journée de ce mercredi, un autre cadre du plus vieux parti de Côte d’Ivoire, Niamien N’goran inspecteur général d’État depuis 2011 a été aussi limogé de façon sèche par le Chef de l’Etat. Alors qu’il était allé au palais remettre son rapport annuel au Président de la République. On suspecte Niamien N’goran d’activisme débordant ces derniers mois. Des personnes affirment qu’il est déjà en campagne électorale pour la Présidentielle de 2020 et se porte en successeur de Ouattara. Attitude que le chef de l’exécutif ivoirien n’aurait pas supportée. Au total, après le camp Soro essoré et affaibli qui cherche à se repositionner, c’est au tour du parti de Bédié de recevoir la furie de Ouattara. A cet effet, Bédié a donné des instructions pour une réunion dare-dare des membres de la Direction de son parti ce 14 juillet. Les jours à venir promettent. Observons tous.

Bonne dégustation !!!
Zoodyinga

Répondre à cet article

 

Il y a 2 commentaire(s) pour cet article

posté le 14 juillet 2017, par ka

Avec un pyromane rebelle comme SORO, et les impatients du PDCI, la Cote D’Ivoire prépare une nouvelle crise en 2020 a cause des accords bidons. C’est ainsi l’égoïsme des pouvoirs Africains ‘’’Construire et détruire, construire et détruire sans fin’’’. A quand l’Afrique se réveillera comme la Chine avec des décideurs qui ne divisent pas pour régner sans partage ?


posté le 20 juillet 2017, par Juste

Aucun observateur avisé n’est surpris par ce qui se passe en CI. Nous ne sommes pas politologue mais l’histoire nous enseigne que ce qui a mal commencé finit généralement mal ; il va être difficile pour la CI de faire l’exception. On a forcé pour finir la crise en CI mais la réalité est toute autre ; nous allons encore vivre quelques remous avant la vraie fin de la crise.


Ajouter un commentaire

 

ZOODO TOP TEN
Burkina : Blaise Compaoré n’a pas renoncé au pouvoir et compte y revenir, selon Etienne Traoré
ZOODOINFOS.Le président du parti politique Burkina Yirwa Etienne Traoré dans une interview parue (...)
Devant le tribunal : "...c’est donc de là que sont venus les attouchements "
ZOODOACTU.T. Edouard est âgé de 21 ans, se dit apprenti-coiffeur. Il est accusé de viol sur la (...)
Situation nationale : des anciens révolutionnaires sortent...
ZOODOACTU.La vie se déroule selon un processus marqué par de grandes étapes et les humains ont (...)
Devant le tribunal : brouilles entre un chirurgien-dentiste et sa secrétaire-comptable
ZOODOACTU.K. Yolande est poursuivie pour des faits de faux, d’usage de faux et d’abus de (...)
Un recrutement de personnels d’appoint notamment les retraités et les volontaires pour la continuité du service public
ZOODOACTU.Le conseil des ministres s’est tenu ce lundi 18 juin 2018 sous la présidence de Roch (...)
Crise au MINEFID : un front-anti grévistes accuse les syndicats en grève d’être des opportunistes
ZOODOACTU.Ce lundi 18 juin 2018, à la Direction générale de la coopération (DGCOOP), des agents du (...)
Devant le tribunal : mystère autour de cette perte à GECOM-SIDCO Burkina
ZOODOACTU.Affaire complexe pour sieur K. Elie, qui est poursuivi pour des faits d’abus de (...)
Conseil des ministres du 20 juin 2018 : 492 procédures administratives ont été identifiées et seront simplifiées d’ici à 2020
ZOODOACTU. L’hebdomadaire Conseil des ministres s’est tenu ce mercredi 20 juin 2018 sous la (...)
Archidiocèse de Ouagadougou : voici le mouvement des prêtres 2018-2019.
ZOODOACTU.Voici la nouvelle configuration des équipes pastorales pour 2018-2019.
Crise au MINEFID : l’Institut Martin Luther King d’Etudes Politiques demande aux parties d’aller au dialogue
ZOODOACTU.L’IEP-ML King fait le triste constat que depuis le début de la crise au sein du MINEFID (...)