ZoodoInfo
Le Café : Soro et Salif, une idylle qui suscite de la méditation  12 juillet
Version imprimable de cet article Version imprimable

ZOODOINFOS.La 43ème session de l’Assemblée Parlementaire de la Francophonie, s’est tenue du 6 au 11 juillet 2017 à Luxembourg. A cette occasion, on a vu par la magie des médias, Soro Kigbafori Guillaume, président de l’Assemblée Nationale de Côte d’Ivoire et Salif Diallo, président de l’Assemblée Nationale du Burkina Faso se donner des accolades. Bien plus, profitant d’un temps de relaxe, ils ont eu un tête-à-tête qui a duré deux heures . « La rencontre a été cordiale et fraternelle », a dit Guillaume Soro qui avoue avoir été le demandeur de la rencontre. Salif Diallo et Soro Guillaume ont même promis de se retrouver dans un délai proche. Salif Diallo en sa qualité de Président de l’Assemblée nationale du Burkina Faso a apporté le soutien de son pays à la candidature de Guillaume Soro au poste de vice Président de l’APF. Enfin, les deux hommes qui ne s’étaient plus rencontrés depuis la chute du régime de l’ancien président Blaise Compaore, suite à l’insurrection populaire du 30 octobre 2014, filent désormais une idylle à faire pâlir de jalousie Roméo et Juliette. Mais pour combien de temps ? Surtout quand on sait que la justice burkinabè n’a pas abandonné le dossier sur ‘’les écoutes téléphoniques’’ qui implique Soro. A la vérité, l’on est forcement porté à méditer sur les nouvelles relations créées entre les deux PAN.

Bonne dégustation !!!
Zoodyinga

Répondre à cet article

 

Il y a 3 commentaire(s) pour cet article

posté le 12 juillet 2017, par M’en fou

Ça, c’est leur problème !!!!!!!!!!!!!!!


posté le 12 juillet 2017, par Raogo

In le Prince de Nicolas Machiavel :

"Et jamais un prince n’a manqué d’excuses légitimes pour colorer son manque de parole ; on pourrait en alléguer d’infinis exemples du temps présent, montrant combien de paix, de promesses ont été faites en vain et réduites à néant par l(infidélité des princes et que celui qui a mieux su faire le renard s’en est toujours le mieux trouvé.Mais il faut savoir bien colorer cette nature être grand simulateur et dissimulateur ; et les hommes sont si simples et obéissants si bien aux nécessités présentes , que celui qui trompe trouvera toujours quelqu’un qui se laissera tromper."


posté le 12 juillet 2017, par BFCI

Laurel et Hardy


Ajouter un commentaire

 

ZOODO TOP TEN
Mouvement d’humeur des policiers : les flics se sont tirés une balle dans le pied
ZOODOACTU.Un mouvement d’humeur inédit. Voilà le spectacle que les policiers ont offert aux (...)
Devant le tribunal : "c’est le diable qui est entré entre nous"
ZOODOACTU. Ce lundi, 13 novembre 2017, au tribunal de grande instance de Ouagadougou, le (...)
Devant le tribunal/Agression Adja Divine : " Naba, m’a tiré hors du véhicule "
ZOODOACTU.L’affaire remonte au mois de mai dernier. L’artiste musicienne Adjaratou Diessongo, (...)
Conseil des Ministres du mercredi 15 novembre 2017 : un nouveau décret pour le renforcement de la police
ZOODOACTU.Le Conseil des Ministres, s’est tenu ce mercredi 15 novembre 2017, sous la présidence (...)
Pour exiger l’extradition de Blaise et compagnies : des anciens députés condamnent la lenteur des dossiers et s’unissent
ZOODOACTU.Le spectacle judiciaire poursuit sa tortueuse avancée tandis que la justice et la (...)
Vrai ou Faux ? : detecter un homme infidèle
ZOODOACTU.Suite de votre rubrique hebdomadaire " Vrai ou Faux ? ". Nous vous proposons à la (...)
Alpha BARRY : " l’Ambassadeur n’a jamais été l’objet d’un quelconque refoulement, en Éthiopie ..."
ZOODOACTU.Suite aux informations rumeurs relatives au refoulement de Madame Madina GANOU DIABY (...)
« scandale Tranquilos » : bientôt une plainte contre Simon COMPAORE.
Le Cadre de Concertation du Chef de file de l’Opposition politique (CC-CFOP) a tenu une réunion (...)
François Compaoré : 2018, la tenue d’un procès ?
ZOODOINFOS.Bien que libre de ses mouvements après sa brève interpellation le 29 octobre à Paris, (...)
Les médicaments sans ordonnance contre le rhume les plus dangereux
ZOODOACTU.Les médicaments en vente libre en pharmacie sont-ils "moins dangereux" ? Comme en (...)