Devant le tribunal
Devant le tribunal : un relevé bancaire à problèmes…  12 juillet 2017
Version imprimable de cet article Version imprimable

ZOODOACTU.S. Daouda et B. Assane ont comparu devant le Tribunal de grande instance de Ouagadougou pour répondre, l’un pour faux en écriture privé de banque, et l’autre pour faux et usage de faux. C’est ECOBANK qui est la victime, dans cette affaire.

Selon les faits relatés par le prévenu B. Assane, il voulait se rendre au Danemark. Les conditions étaient réunies là-bas, et il a tôt fait de rassembler les documents nécessaires pour les envoyer à l’ambassade danois pour formalités. Là-bas, on lui demande son relevé bancaire. Il va alors trouver un de ses parents, G. Arouna, et lui demande de l’aider avec la somme de 3 millions FCFA afin qu’il puisse virer à la banque et se faire délivrer un relevé.

Arouna, qui n’a pas d’argent, lui recommande ensuite S. Daouda, qui pourra l’aider. Il va alors vers celui-ci, qui lui dit qu’il n’y a pas de problème pour lui trouver l’argent, mais qu’il lui faut ouvrir un compte bancaire à ECOBANK, et il virera l’argent que Assane, par ailleurs, n’a pas le droit de toucher, donc juste pour se faire délivrer le relevé bancaire. Assane explique que Daouda lui a par ailleurs demandé la somme de 100 000 FCFA, mais il n’avait que 40 000 FCFA qu’il lui a remis.

Plus tard, Daouda l’appelle et lui remet un relevé bancaire où il était inscrit un montant de 8 millions FCFA. Il va le déposer à l’ambassade, qui le rappelle quelques jours plus tard pour dire que c’est un faux. Car la banque ECOBANK a fait le contrôle et a trouvé que pour un compte qui a été ouvert en février 2017, avec un montant de 15 000 FCFA, il ne peut pas y avoir de virements qui ont été fait depuis janvier 2016. C’est donc ainsi que l’affaire se retrouve devant la justice, la banque ayant porté plainte.

Daouda nie les faits
Daouda, pour sa part, nie les faits. Il dit qu’il connait bien Assane grâce à G. Arouna, mais que celui-ci lui a demandé un prêt de 3 millions FCFA qu’il n’avait pas, par ailleurs. Il explique que Arouna est en fait son transitaire et donc lui fait confiance, raison pour laquelle celui-ci a orienté Assane vers lui. Sauf qu’il n’avait pas d’argent.
Il ajoute que c’est plutôt lui qui a aidé Assane deux fois avec de l’argent qui monte au total à 20 000 FCFA.

La partie civile, ECOBANK, représentée par un des agents, explique ensuite au tribunal que les banques ont signé un accord avec les ambassades pour les contrôles de relevés de compte des clients qui veulent voyager. Et c’est pendant ce contrôle que la Banque a découvert que le relevé présenté par Assane était un faux. Il explique par ailleurs qu’une autre affaire du même genre a eu lieu et qu’une plainte a été déposée et est en cours contre Daouda, qui a joué ce même tour en faveur d’une femme, mais s’est trompé sur le nom de celle-ci, et l’affaire a été découverte.

Malgré toutes ces informations données au tribunal, Daouda est resté de marbre sur ses positions. La procureure tente de le cuisiner, mais en vain. Il est même renforcé par son conseil, qui démontre qu’il n’est pas coupable de ce qu’on lui reproche.
Finalement, dans ses réquisitions, la procureure a requis la relaxe de Daouda, au bénéfice du doute. Quant à Assane, elle a requis une relaxe, en ce qui concerne le faux, et une peine d’emprisonnement de 12 mois avec sursis, en ce qui concerne l’usage de faux. Le tribunal l’a suivie dans ce sens. Quant à la partie civile, elle dit ne rien réclamer, mais veut tout simplement que ces pratiques cessent.
C.L.

Répondre à cet article

 

 

ZOODO TOP TEN
Devant le tribunal : deux élèves comparaissent pour avoir troublé d’autres écoles lors d’une grève d’enseignants
ZOODOACTU.I. P. Ismaël, élève en classe de troisième (âgé de 19 ans) au Groupe scolaire Sainte (...)
Devant le tribunal : 10 ans de prison, dont 7 ans de sûreté pour Abdoul Fatao...
ZOODOACTU.S. F. Abdoul a comparu devant le Tribunal de grande instance (TGI) de Ouagadougou ce (...)
Kompienga : des assaillants ouvrent le feu sur un habitant.
ZOODOACTU.Des assaillants ont attaqués ce lundi 15 janvier, aux environs de 18 heures, le (...)
« Pays de merde » : 78 anciens ambassadeurs américains en Afrique adressent une lettre à Donald Trump
ZOODOACTU.Soixante-dix-huit anciens ambassadeurs des États-Unis en Afrique ont dit tout le bien (...)
Kôrô Yamyélé dans un petit village au Burkina Faso : à son Excellence Monsieur Donald TRUMP, Président des USA
ZOODOINFOS.Excellence, je suis un fermier (pas comme ceux des USA) dans un petit village du (...)
Elève blessé à Boussé : l’AESO exige la vérité et justice sur cette affaire
ZOODOACTU.Le Jeudi 18 Janvier 2018 une délégation de l’ Association des Elèves du Secondaire de (...)
Création du Haut Conseil pour le Dialogue Social : Bassolma Bazié explique le superflu
ZOODOACTU.Le Bureau du collectif CGT-B a tenu une conférence de presse ce jeudi 18 janvier 2018 (...)
Putsch déjoué en Guinée équatoriale : enquête sur les dessous de l’« opération Obiang »
ZOODOINTER.Quelles étaient les motivations du commando arrêté pendant la période de Noël ? Après (...)
Conseil des ministres du 17 janvier 2018 : le 5è recensement général de la population et de l’habitat sera organisé cette année
ZOODOACTU. Le traditionnel Conseil des ministres s’est tenu ce mercredi 17 janvier 2018 sous la (...)
Devant le tribunal : deux pasteurs à la barre pour viol sur mineures...
ZOODOACTU.Ils étaient deux pasteurs de nationalité étrangère à comparaître devant le Tribunal de (...)