ZoodoConso
Ouagadougou : le pain anglais ou le « sandwich réinventé » qui fait saliver  9 septembre 2014
Version imprimable de cet article Version imprimable

ZOODOACTU.Le pain anglais ou encore le panini est un sandwich facile à préparer et très pratique à déguster. Originaire d’Italie, il se rencontre de plus en plus à Ouagadougou et a envahi les sandwicheries et kiosques. Il n’est pas sans rappeler les croissants ou autres sandwichs, mais il est encore plus copieux en raison d’une mie plus dense et d’une garniture souvent très généreuse.


Le mot « Panini » est la francisation d’un mot italien, panini, qui est le pluriel de panino. Mais il ne faut pas confondre les deux : panino désigne un simple sandwich fait avec un pain italien à l’huile d’olive tandis que le panini est fait avec un petit pain blanc, tendre, à la forme ovale, que l’on aura fait passer au presse-sandwich pour le griller des deux côtés. Sur les traces de ce nouveau phénomène de société à travers la ville de Ouagadougou, nous avons pu nous imprégner de la méthode de préparation de ce « sandwich réinventé ».
Pour peu qu’on fasse preuve d’un minimum d’attention au mariage des goûts, il est quasiment impossible de rater son panini. Traditionnellement, il se compose de fromages, de charcuterie (jambon, saucisson) ou de volaille (poulet ou dinde). Libre à celui qui veut le préparer d’ajouter tout ce qu’il pense être nécessaire : légumes crus ou sautés, poissons, crustacés, sauce (mayonnaise, moutarde, crème...). Certains relèvent même leur panini avec quelques fines herbes. Pour les amoureux du sucre, il est tout à fait possible de se préparer un succulent panini avec du chocolat accompagné de quelques fruits : bananes, mangues, poires... Aussi un délicieux panini sucré peut se préparer avec de la crème de fruit (citron ou orange) enrichie de petits morceaux de fraises et agrémentée d’un trait de sirop de menthe. Pour Serge Ouédraogo, promoteur du pain anglais à Ouagadougou, « préparer un pain anglais ou un sandwich réinventé n’a rien de bien sorcier. Avant tout, il convient de se procurer un bon pain compatible avec le concept à savoir un pain allongé et précuit chez votre boulanger ou dans le commerce. Une fois le pain en main, il est temps de préparer les ingrédients : découper la charcuterie, lever les filets du poisson, éplucher les légumes, trancher ou émietter les fromages... Préparer également la sauce et veiller à la rendre assez épaisse pour qu’elle ne coule pas hors du panini ».

Une fois les ingrédients prêts, foi d’autres promoteurs, il ne reste plus qu’à en garnir les pains et à les presser quelques minutes dans une presse à panini, juste assez pour que le fromage fonde. Petite astuce : en cas de manque de presse, l’opération peut se réaliser avec une poêle en appuyant fortement sur le dessus du pain avec une spatule.

Le panini très rentable …

Ce sandwich est devenu très populaire à Ouagadougou et est fréquemment disponible dans les sandwicheries et certains types de restauration rapide, servant de coupe-faim. Sa popularité, à en croire Souleymane Kaboré, vendeur d’électroménager au grand marché de Ouagadougou, a donné un coup de fouet du marché d’appareils à panini, professionnels ou domestiques. Pour Serge Ouédraogo, il ne peut avoir de perte dans ce commerce. Pour un début (à peine un mois), il fait un chiffre d’affaire journalier de plus de 50 000 francs CFA. Les clients sont notamment des jeunes, étudiants et vacanciers, qui trouvent du plaisir à déguster ce pain malgré son prix qui n’est pas à la portée de tout le monde. En effet, pour s’offrir un panini, il faut débourser au minimum 500 francs CFA. « Le prix diffère, c’est en fonction du contenu. Avec 600 francs, on te fait un pain de 600. 1000 francs, on te fait le pain de 1000 francs. Le pain est allongé et blanc. Coupé dans sa longueur, il est garni d’ingrédients très variables et accompagné de fromages et de tomates. C’est en fonction de cela que nous payons », laissent entendre des consommateurs.

Le pain anglais n’est pas un mauvais aliment en soi

Y a-t-il un risque à consommer excessivement le pain anglais au regard de sa composition ? Pour avoir le cœur net, nous avons rencontré Monsieur Tégwendé Charles Edouard Kaboré, Nutritionniste (Msc Epidémiologie Nutritionnelle). Ce dernier a déjà eu à analyser une variante du pain anglais composé de :
Gâteau légèrement sucré, ou pain blanc de farine raffinée,
- Œuf en omelette,
- Viande hachée,
- Huile végétale (industrielle),
- Assaisonné de ketchup et de mayonnaise,
- Probablement des épices à faible concentration,
. Selon lui, ce n’est pas en consommant du pain anglais qu’on attrape une quelconque maladie chronique. Mais, c’est en ne consommant pas les autres aliments tels que les fruits, les légumes et légumineuses en plus que l’on peut occasionner des carences ou des excès qui, à long terme, pourraient induire ou favoriser le développement de maladies nutritionnelles. « Il n’ya pas de fibres alimentaires dans ce pain (cette variante) d’où le risque d’affecter le transit intestinal, ce qui, à la longue, peut causer un syndrome de colopathie ou colon irritable », fait-il savoir. Selon Kaboré, un tel aliment gagnerait à être associé à des fruits et légumes qui contiennent des fibres. « Quelques feuilles de salade, des crudités, feraient un peu l’affaire. Un jus, un cocktail de fruits trouble (pour l’apport en fibres) est souhaitable en guise de boisson d’accompagnement. Et ça c’est de la responsabilité du consommateur », a-t-il expliqué. Aux promoteurs et revendeurs du pain anglais, pour augmenter leur part de marché, le spécialiste en agro-alimentaire et nutritionniste leur demande de penser aux autres consommateurs qui ne consomment pas de la viande en proposant une version « pain anglais avec de la viande végétale » ou substitut de viande à base de soja ou de légumineuse.
De l’avis du spécialiste, le fait que la plupart des consommateurs de ce produit considère cet aliment comme une sorte de collation, un break, un « entre-repas » ou comme amuse-gueule, a deux conséquences majeures. Il y a l’excès involontaire de la quantité de calories et de protéine consommée. Toute chose qui, à la longue, peut induire une surcharge pondérale voire l’obésité chez des sujets à poids normal. « On le consomme par plaisir et non parce que l’on a faim forcément », confie une habituée. C’est d’ailleurs une des fonctions inhérentes à toute nourriture. Cependant, elle ne devrait pas être la fonction principale. Kaboré souligne également le fait que ce type de consommation irrégulièrement répartie dans le temps provoque un désordre alimentaire dans lequel l’organisme a du mal à s’adapter. « Le pain anglais n’est pas un mauvais aliment en soi, ni un aliment incomplet. Il n’y a d’ailleurs aucun aliment qui rassemble en lui seul tous les éléments essentiels et nécessaires à l’organisme pour toute la vie, même le lait. Ce dont je parle, c’est l’usage désordonné au niveau individuel des aliments en général qui pourrait être désastreux », a-t-il fait savoir.
Il y a un aspect essentiel qui a été omis, le phénomène acide de l’alimentation,
Et l’aspect de l’hygiène, s’ils manipulent de la viande, c’est dangereux si l’hygiène n’est pas respectée.
Le fait qu’il y ait un mélange de contraste de goût (salé-sucré) provoque chez le consommateur une envie de revenir, cette sensation est nouvelle dans un sandwich ordinaire, cela explique entre autre cet engouement. C’est une stratégie de l’industrie agroalimentaire de la malbouffe. Pour éviter d’être pris dans l’engrenage de la malbouffe, j’ai conseillé de faire la cuisine souvent à la maison avec des légumes frais, même si il nous arrive de consommer du fast food, pour équilibrer les apports. Après panini il y aura probablement d’autres inventions du genre. C’est ce qui se passe dans des sociétés en transition démographique et nutritionnelle telle que la notre. Il y a un effet de mode, qui amène nos jeunes en quête d’identité à rechercher à se démarquer à travers des choses « nouvelles à expérimenter ». Sur la question des sociologues pourraient mieux expliquer le phénomène.
Tatiana Tapsoba (stagiaire)

Répondre à cet article

 

 

L’AFFICHE DU JOUR

Cour de la justice de la CEDEAO : Ousmane GUIRO, débouté

ZOODO TOP TEN
Devant le tribunal : « Je ne savais pas qu’elle a 14 ans… »
ZOODOACTU.Z. Emmanuel a comparu devant le Tribunal de grande instance de Ouagadougou, ce (...)
François Compaoré : 2018, la tenue d’un procès ?
ZOODOINFOS.Bien que libre de ses mouvements après sa brève interpellation le 29 octobre à Paris, (...)
Devant le tribunal : le procureur a requis 10 ans de prison contre l’ex DG du FAPFA
ZOODOACTU.l’affaire Fonds d’appui à la formation professionnelle et à l’apprentissage (Fafpa), (...)
Meilleure force de police en Afrique : découvrez le top 10 des pays africains
ZOODOACTU.D’après l’indice mondial de sécurité intérieure et de la police de 2016, il semble que le (...)
Pour exiger l’extradition de Blaise et compagnies : des anciens députés condamnent la lenteur des dossiers et s’unissent
ZOODOACTU.Le spectacle judiciaire poursuit sa tortueuse avancée tandis que la justice et la (...)
Les secrets du voyage africain du président Macron
ZOODOINFOS.C’est une séquence très attendue qui commence à prendre forme. Mardi prochain, le 28 (...)
AVC : les meilleurs aliments pour protéger le cerveau
ZOODOACTU- Fruits : avocats, courges, tomates, dattes, pommes vertes...
 Légumes : toutes les (...)
Procès Pascal Zaïda et ses compagnons : " nous n’avons pas pu manifester "
ZOODOACTU.Pascal Zaïda et ses compagnons d’infortune ont fait leur 2ième comparution, ce lundi 20 (...)
Des coups de feu entendus sur Kwamé N’Krumah
ZOODOACTU.Des coups de feu ont été tirés sur l’avenue Kwamé N’Krumah à Ouagadougou ce dimanche 19 (...)
Voici quelques astuces d`une sage-femme pour combler une femme au lit
ZOODOINTIMITE.Satisfaire une femme au lit a des secrets. Tout art s’avère donc nécessaire afin de (...)