ACTUALITE
Côte d’Ivoire : affrontements entre étudiants et forces de sécurité à Abidjan  12 septembre
Version imprimable de cet article Version imprimable

ZOODOINTER.En Côte d’Ivoire, la rentrée scolaire s’annonce difficile et très mouvementée. Mardi 11 septembre à Abidjan, des affrontements ont eu lieu entre des étudiants et les forces de l’ordre. Des étudiants essentiellement membres de la Fesci, la Fédération estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire. Elle dénonce ce qu’elle appelle les frais annexes d’inscription qui sont réclamés aux élèves par les écoles du primaire et secondaire, et qui viennent s’ajouter aux frais de scolarité. Le syndicat étudiant a déjà empêché la rentrée dans plusieurs écoles du pays.

Des pierres en guise de munitions, tee-shirts sur la tête et pulpe de citron sur le visage, les étudiants utilisent des moyens rudimentaires face aux gaz lacrymogènes de la police.

Au campus de l’université Félix Houphouet Boigny de Cocody, les affrontements ont débuté tôt dans la matinée alors que les membres de la Fédération estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire s’apprêtaient, disent-ils, à quitter le campus pour effectuer des actions dans les écoles contre ce qu’ils nomment les frais annexes.

Le syndicat étudiant accuse les Coges, les Comités de gestion des établissements scolaires. « Le gouvernement a été clair, les frais sont fixés à 6 000 francs, témoigne Saint-Clair Allah, le premier secrétaire général adjoint de la Fesci. Mais à côté de ces frais, lorsque les parents vont dans les lycées, les collèges, il se trouve qu’il y a encore d’autres frais auxquels il faudrait faire face. C’est organisé par différents présidents de Coges, en complicité avec des proviseurs de différents lycées et donc, le ministère a obligatoirement quelque chose à avoir là-dedans. »

Sur les 6 000 FCFA de frais de scolarité, payables en ligne, environ 30% doivent revenir au Coges de chaque établissement pour l’entretien des infrastructures et du matériel de l’école. Donc pour la Fédération estudiantine, aucune raison de demander plus de sous.

Mais l’Organisation des parents d’élèves et étudiants de Côte d’Ivoire, qui dénonce également ces charges supplémentaires, explique que les Coges ne reçoivent pas la somme qui leur est due, se retrouvant ainsi dos au mur.

Pointé du doigt, le ministère de l’Education national n’était pas joignable. Le syndicat étudiant, lui, promet de poursuivre ses actions.

rfi

Répondre à cet article

 

 

ZOODO TOP TEN
Issaka Lingani, entendu pour la publication d’une vidéo (actualisée)
ZOODOONFOS.Issaka Lingani, journaliste et analyste politique a été entendu, ce mardi 18 (...)
Drame : violent accident, deux morts
ZOODACTU.Un accident mortel s’est produit ce vendredi 21 septembre 2018, sur l’Avenue Joseph (...)
Burkina/Putsch manqué : le capitaine Abdoulaye Dao aurait joué un rôle crucial dans la prise du pouvoir
ZOODOINFOS.Absent de Ouagadougou, dès les premières heures du putsch manqué du 16 septembre 2015, (...)
Devant le tribunal : « c’est le jour de mon anniversaire que j’ai appris à fumer le cannabis »
ZOODOACTU.O. M. était devant le Tribunal de grande instance de Ouagadougou ce mardi 18 septembre (...)
Procès putsch 2015 : - je ne peux pas porter un bébé que je n’ai pas conçu
ZOODOACTU. Au deuxième jour de son interrogatoire, le capitaine Abdoulaye, commandant du (...)
Affectation au niveau de l’administration policière : l’UNAPOL demande aux policiers et policières de redoubler de vigilance...
ZOODOACTU. Ceci est un communiqué de l’UNAPOL, au sujet des mouvements dans l’administration . La (...)
Conseil des ministres du 19 septembre 2018 : de vastes nominations
ZOODOINFOS.Conseil des ministres s’est tenu à Ouagadougou, le mercredi 19 septembre 2018, en (...)
Synthése du conseil des ministres du 19 septembre 2018 :cadrages de la circulation des véhicules poids lourds au centre ville
ZOODOACTU. Le conseil des ministres s’est tenu, ce mercredi 19 septembre 2018, sous la (...)
Devant le tribunal : 5 ans dont 3 ans ferme pour Soumaïla, qui répondait seul à la barre, après évasion de son acolyte
ZOODOACTU.O. Soumaïla est poursuivi pour actes de grand banditisme. Il en répondait des faits ce (...)
Cancer du sein masculin : les signes qui doivent alerter
ZOODOACTU. Le cancer du sein, qui touche chaque année 54 000 femmes en France, peut aussi (...)