ACTUALITE
Election délégué CSBE – Suisse Tahirou Komi veut travailler pour la cohésion des Burkinabè de Suisse  12 juillet
Version imprimable de cet article Version imprimable

ZOODOACTU.Les Burkinabè de Suisse ont élu le vendredi 29 juin dernier, leur délégué au Conseil supérieur des Burkinabè de l’étranger (CSBE), en la personne de Tahirou Komi, un ingénieur en électricité de 63 ans, père d’une nombreuse famille de quatre grands garcons et établi depuis 38 ans en Suisse.

A l’issue du scrutin qui s’est déroulé vendredi dans les locaux de l’Ambassade, Mission permanente du Burkina à Genève, les deux candidats en lice, Tahirou Traoré Komi et André-Jules Yaméogo ont récolté le même nombre de voix. M. Komi a remporté l’élection conformément aux dispositions de l’arrêté du Ministre de l’Intégration africaine et des Burkinabè de l’extérieur portant fixation du nombre, répartition par pays et mode d’élection des délégués au CSBE, qui stipulent qu’en cas d’égalité de voix, le candidat le plus âgé est déclaré élu.

Tahirou Traoré Komi dont le crédo est de rassembler les Burkinabè vivant en Suisse pour les amener à contribuer au développement du Burkina s’est engagé à « se mettre à l’écoute de tous sans distinction ».

« Le résultat de l’élection montre bien que le délégué que je suis, doit absolument consulter tous les burkinabè de Suisse afin de défendre nos intérêts et cela dans le respect des prérogatives de l’Ambassade et dans le cadre du programme du gouvernement. Pour cela, je vais constituer un groupe composé de “personnes ressources”. Ce groupe s’entretiendra avec l’association des Burkinabè de Suisse et celle des étudiants burkinabè de Suisse », a commenté le délégué CSBE.

« Je vais travailler, en recherchant autant que possible le consensus, à instaurer une cohésion entre tous les Burkinabè résidant en Suisse, étudiants, travailleurs, artistes, et même ceux qui ne sont pas en règle avec la législation suisse, s’ils acceptent de nous approcher, on peut les aider à résoudre leurs problèmes », s’est engagé Tahirou Komi.

Le délégué des Burkinabè de Suisse au CSBE dit mesurer l’ampleur de la tâche et promet jouer pleinement son rôle d’interface dans l’intérêt de tous les Burkinabè vivant en Suisse.

Après avoir travaillé en Recherche et Développement successivement dans 2 sociétés d’approvisionnement en électricité, ensuite dans une câblerie, Tahirou Komi travaille depuis 28 ans à BOBST, une société de conception et de fabrique de machines d’emballage (carton plat, ondulé et flexible). Il y exercera plusieurs fonctions mais toujours dans le management. Il occupe aujourd’hui le poste de “ICT Program Manager” et “ Service Desk Manager” au département informatique.

Tahirou Komi a, à son actif plusieurs actions humanitaires dans les domaines de la santé et de l’éducation au Burkina. Il est convaincu que la diaspora doit s’impliquer activement dans le développement du pays. « Le gouvernement ne peut pas tout faire », affirme t-il.

Mathieu Bonkoungou

Ambassade, Mission permanente du Burkina à Genève

Répondre à cet article

 

Il y a 4 commentaire(s) pour cet article

posté le 13 juillet 2018, par Severin Bamogo

Il y a encore du chemin car bien que nous étant enregistré à l’ambassade , aucune information ne nous parvient.
Et beaucoup d’autres burkinabé que nous côtoyons en Suisse avec nous regardons seulement après coup .
La Suisse n’est pas que Lausanne et Genève !
Je prône un recensement via le service de la population Suisse !

Les services de l’ambassade devraient se mettre au listing.


posté le 13 juillet 2018, par B. Traoré

Merci Severin : Ce n’est pas Komi Traoré qui peut rassembler les Burkinabé en Suisse. Avec ma famille, nous avons vécu dans le canton de Vaud avant de déménager au Tessin ; on connait l’homme avec son ABS. Il a su diviser les Burkinabé avec l’ambassadeur Vokouma et même nos compatriotes en France voisine, et ça continu. Nos coordonnés sont à l’ABS, ainsi qu’à l’ambassade avec Voukouma, mais nous n’avons jamais entendu parlé de ce vote, et Komi sait très bien qu’il n’aura jamais mon vote comme tant de personnes qui le connaissent. Depuis que Wandaogo lui a céder l’ABS, il a détruit l’association. Severin, nous sommes comme vous qui est en Suisse Alémanique, l’ambassade travaille avec Komi et son ABS en oubliant que cette association n’est pas connu par tous les Burkinabé en Suisse. Ici on n’est entrain comme ceux de Genève de créer autre chose pour nous faire connaître. Il faut le faire aussi en Suisse Alémanique avec les E. Zongo, et laisser Komi avec son abs. B. Traoré.


posté le 14 juillet 2018, par severin Bamogo

Je vais demander une audience avec l’ambassade et éclaircir ce silence et cette mise à l’ecart.
Plus que les vagues politiques notre pays nous appartient tous et comme dirait Lamizana nous voulons le meilleur sans embrigadement partisan.

Hier comme aujourd’hui tout tourne autours des gagnants aux élections qui placent leurs billes.

L’ambassade se doit de voler au dessus de la mêlée politique politicienne ....

Je verrais directement cette question en me rendant à l’ambassade pour protester en bon protestant.

Il faut que les choses soient plus catholiques.

Dieu est grand et voit comme dit l’Imam.

Wenna sam yande comme dirait mon oncle animiste


posté le 16 juillet 2018, par M.P Diessongo

Bonjour Severin : Bon courage si tu arrives à convaincre le jeune ambassadeur que j’ai vu pour la première fois à la décoration de Kaboré et de Lingani. Même si je suis arrivé un peu en retard a l’invitation des décorés, d’après ce que j’ai remarqué sur place, ce jeune ambassadeur se laisse enfariner comme d’habitude par celui que toute la diaspora burkinabé en Suisse connaisse. Te rappelles-tu de nos rencontres au CUP de Genève avec Wandaogo, kaboré, Moustapha Ouédraogo, le pasteur J. Zida, pascal et Danièle Zongo ? La salle se remplissait par les frontaliers et de vous autres venants de la Suisse Alémanique pour les activités de l’ABS. C’est dommage que tu n’y étais pas à la décoration du vieux Kaboré et de Lingani : Le vieux kaboré allait s’explosé sur sa chaise de décoration, car, Komi s’est levé en disant qu’il travaille avec l’ambassade, et d’autres ont voulu sur place désigné le délégué du CSBE dont le quart des burkinabé en Suisse n’était pas présent. Ce problème des manipulateurs, a fait qu’en France, la date de cette élection a été repoussée pour mettre de l’ordre. Surtout il ne faut pas en vouloir au jeune ambassadeur qui passe par le rouleau compresseur d’un manipulateur, conseille-le. Brahima et toi ont raison. Je te signale que votre Bissa n’habite plus la haute Savoie. Regrettons notre aîné Wandaogo, et surtout son ami Kaboré qui garde le silence avec sagesse.


Ajouter un commentaire

 

ZOODO TOP TEN
Devant le tribunal : « Tu es femme, besoin d’être secouée, appeler au numéro XXX. »
ZOODOACTU.O. Boureima est élève-professeur en Mathématiques et Physique-chimie à l’Institut des (...)
Devant le tribunal : le post vient de Safiatou Lopez…
ZOODOACTU.La citation à comparaître pour diffamation et injures de sieur Jean Marc Bonato, (...)
Devant le tribunal : N. Lazare a vendu la parcelle non-lotie de son bienfaiteur…
ZOODOACTU.Abus de confiance est escroquerie, tels sont les faits reprochés à N. Lazare. Il a (...)
L’utilisation et la promotion des contraceptifs sont un péché grave
ZOODOACTU.« On reconnaît l’arbre à son fruit. Tout arbre bon produit de bons fruits, tandis que (...)
Récit de l’imposition d’une surfacturation par un agent de service public dans le cadre d’une commande publique
ZOODOACTU.Je fais du service traiteur. Une fois un agent du Haut-commissariat m’a contactée en (...)
Procès putsch manqué : l’armée, la cause du malheur du soldat de 2e classe Seydou Soulama
ZOODOACTU.Ce mardi 17 juillet 2018, le sergent-chef Ali Sanou et le soldat de 2e classe Seydou (...)
Conseil Supérieur de la Communication (CSC) : Mathias Tankoano, êlu président .Aziz Bamogo, VP.
ZOODOINFOS.Le collège des conseillers a élu par consensus, Mathias Tankoano, Avocat, Conseiller (...)
Récit d’une offre de rétribution illégale par un enquêté à un agent de la police municipale
ZOODOACTU.Une fois, sur l’avenue Charles de Gaulle, la police municipale m’a arrêté pour (...)
Aperçu des méthodes de contraception et de leurs conséquences sur la santé
ZOODOACTU.Le langage courant désigne sous le terme « contraception » un certain nombre de (...)
Sucres cachés, les aliments à éviter
ZOODOACTU.Véritable menace, le sucre est partout dans notre alimentation. Même là où on ne le (...)