ACTUALITE
Rebondissements en vue dans le dossier Sarkozy-Libye  5 juin
Version imprimable de cet article Version imprimable

ZOODOINTER.Le dossier du présumé financement libyen de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2007 pourrait connaître prochainement de nouveaux rebondissements, alors que son ancien proche collaborateur Claude Guéant était entendu lundi par les trois juges chargés de cette affaire. L’ancien secrétaire général de l’Elysée a déjà été mis en examen en mars 2015 pour faux, usage de faux et blanchiment de fraude fiscale en bande organisée dans un volet rattaché à ce dossier : des soupçons sur l’origine de plus de 500.000 euros, qu’il avait justifiés par la vente de deux tableaux d’un peintre flamand à un avocat malaisien.

Claude Guéant n’avait plus été entendu dans ce dossier depuis cette mise en examen. Mais les juges semblent désormais décidés à accélérer l’instruction. Selon une source familière de l’affaire, Claude Guéant pourrait ainsi être mis plus directement en cause et être l’objet d’une nouvelle mise en examen, par exemple pour financement illicite de campagne ou complicité de corruption.

Nicolas Sarkozy a pour sa part été mis en examen le 21 mars pour financement illicite de campagne électorale, corruption passive et recel de détournement de fonds publics libyens. Défait en mai 2012 par François Hollande et battu lors de la primaire de la droite en 2016, il a toujours nié avoir bénéficié pour sa campagne victorieuse de 2007 d’argent du régime libyen de Mouammar Kadhafi, qu’il contribuera à renverser quatre ans plus tard.

Son avocat vient de saisir la chambre de l’instruction de la Cour d’appel de Paris pour demander l’annulation de la procédure le visant. Selon le Journal du Dimanche, Me Thierry Herzog, estime notamment dans sa requête que les poursuites engagées contre Nicolas Sarkozy sont “entachées de nullité”. Un des plus fidèles lieutenants de Nicolas Sarkozy, Brice Hortefeux, pourrait aussi être de nouveau entendu prochainement, dit-on de source proche du dossier.

Emmanuel Jarry, édité par Yves Clarisse

Reuters

Répondre à cet article

 

 

ZOODO TOP TEN
Burkina : Blaise Compaoré n’a pas renoncé au pouvoir et compte y revenir, selon Etienne Traoré
ZOODOINFOS.Le président du parti politique Burkina Yirwa Etienne Traoré dans une interview parue (...)
Devant le tribunal : "...c’est donc de là que sont venus les attouchements "
ZOODOACTU.T. Edouard est âgé de 21 ans, se dit apprenti-coiffeur. Il est accusé de viol sur la (...)
Conférence des forces vives sur la rationalisation du système de rémunération des agents publics de l’Etat : les rapports et les recommandations
ZOODOACTU.Conférence des forces vives sur la rationalisation du système de rémunération des agents (...)
Situation nationale : des anciens révolutionnaires sortent...
ZOODOACTU.La vie se déroule selon un processus marqué par de grandes étapes et les humains ont (...)
Devant le tribunal : brouilles entre un chirurgien-dentiste et sa secrétaire-comptable
ZOODOACTU.K. Yolande est poursuivie pour des faits de faux, d’usage de faux et d’abus de (...)
Un recrutement de personnels d’appoint notamment les retraités et les volontaires pour la continuité du service public
ZOODOACTU.Le conseil des ministres s’est tenu ce lundi 18 juin 2018 sous la présidence de Roch (...)
Crise au MINEFID : un front-anti grévistes accuse les syndicats en grève d’être des opportunistes
ZOODOACTU.Ce lundi 18 juin 2018, à la Direction générale de la coopération (DGCOOP), des agents du (...)
Situation nationale : les évêques invitent à avoir le sens du bien commun.
ZOODOINFOS.En Assemblée générale ordinaire à Ouagadougou, les évêques de la Conférence épiscopale (...)
L’Aid El Fitr : " Nous ne nous laisserons pas divertir par ceux qui veulent amalgamer la religion..."
ZOODOACTU.Camarades militantes et militants de l’UNIR/PS, Frères et sœurs de la communauté (...)
Des attaques ont fait un mort .
ZOODOACTU. Dans la nuit du samedi 16 au dimanche 17 juin 2018, entre 22 heures et 24 heures, (...)