ACTUALITE
Polémique au sujet du décor : lorsqu’un nœud papillon vole la vedette au Premier Ministre  17 mai
Version imprimable de cet article Version imprimable

ZOODOACTU.Le samedi 12 mai 2018, le Premier Ministre Paul Kaba Thiéba rendait compte de sa gouvernance à la nation sur l’émission Tapis d’honneur, sur les chaines de la Radio Burkina.
Au-delà des pompeuses réalisations auxquelles s’était livré passionnément le chef du gouvernement, un couac au niveau de la décoration a suffi pour renverser la situation en sa défaveur. A la place de l’étoile supposé occupée la place centrale du drapeau burkinabè, un nœud papillon a volé la vedette au ministre, retenant l’attention des internautes, et sapant malheureusement les réalisations kilométriques qui étaient fièrement égrenées aux populations.

Quelles leçons pouvons-nous en tirer ?
A césar ce qui appartient à césar !
Il faut en toute franchise et pour éviter toute autre compromission, « laisser les professionnels de la décoration faire leur travail ». De nos jours, il est triste de constater que par pur paresse ou par mimétisme, des citoyens s’auto-investissent publicitaires ou décorateurs, sans prendre en compte tous les contours du métier. Tous les moyens sont bons pour avoir l’argent, même s’il faut nationalement engendrer la médiocrité. C’est donc dans l’aveuglette que certains se livrent à un sanglant bricolage et racolage pour pondre ce que nous savons : « une honte nationale ».
Visiblement la décoration versée pour servir le Premier Ministre est loin d’être l’œuvre d’un professionnel. « Du pur tâtonnement ». Rien qu’a observé ce nœud qui n’est pas à sa place et qui n’a d’ailleurs pas sa place, aussi ces deux journaux accolés aux côtés, on peut imaginer le génie du célèbre concepteur de cette vilénie. « Ce n’est pas son domaine. C’est tout ».
Pourtant le pays compte de nombreuses agences de communication, certaines spécialisés dans la décoration. Si le travail avait été produit par ceux qui savent bien le faire, nul doute , c’est le pays qui gagne en image de qualité mais également en termes d’impact sur le développement, au moins pour ces entreprises conformément reconnus qui payent des taxes et impôts, embauchent de façons légales Des citoyens…. Mais non, comme d’habitude, on préfère les raccourcis, comme si dans ce contexte de mondialisation, on pouvait encore se permettre de promouvoir « l’à-peu-près ». Le mal est déjà fait, sachons en tirer les conséquences.
Pour terminer, il serait judicieux que l’Etat puisse lever l’interdiction faite aux structures de l’Etat de réaliser des activités et des gadgets de communication, soutient un publicitaire.

Hermann Guingané

Répondre à cet article

 

 

ZOODO TOP TEN
Giflé par un fan, Fally Ipupa revient sur les faits !
ZOODOACTU.Fally Ipupa a fait objet d’agression le vendredi 11 mai 2018 au Cameroun. En effet (...)
Attaques déjouées à Ouagadougou : des présumés terroristes abattus.Des images.
ZOODOINFOS.Le communiqué de la gendarmerie et des images prises sur place
Burkina Faso : l’UPC lance des représailles...
ZOODOINFOS.Le mouvement Brassard noir, dans une déclaration en date du lundi 14 Mai 2018, (...)
Devant le tribunal : l’agence Planète change en conflit avec son gérant indélicat, pour plus de 24 millions FCFA de pertes...
ZOODOACTU.K. Assimi est poursuivi pour faits d’escroquerie et d’abus de confiance. cela au (...)
Devant le tribunal : de l’acide versé sur le visage de son prochain...
ZOODOACTU.B. Assane répondait de faits de coups et blessures, cela volontairement, sur la (...)
Devant le tribunal : bisbilles entre militants du MPP, de l’arrondissement 06 de Ouagadougou...
ZOODOACTU.Des militants d’un même parti politique, le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP), (...)
Point de presse sur l’opération de sécurisation à Ragnongo : les terroristes détenaient des tenues militaires burkinabè et françaises
ZOODOACTU.Depuis les attentats du 2 mars, les services de renseignement travaillent au (...)
Devant le tribunal : la machette de dame Claire...
ZOODOACTU.Dame O. M. Claire a été entendue par le Tribunal de grande instance de Ouagadougou (...)
Traitement des agents de la fonction publique d’Etat : des syndicats, s’adressent au président du Faso.
ZOODOACTU.Excellence Monsieur le Président du Faso, Président du Conseil des Ministres, Nous (...)
SYNTHA : une grève de 48 heures allant du mercredi 23 mai 2018 à 7h au vendredi 25 mai 2018 à 6heures 59....
ZOODOACTU.Suite au dépôt le lundi 07 mai 2018, d’un préavis de grève de 48H par notre syndicat, nous (...)