ACTUALITE
Promotion de la culture burkinabè : la diaspora Burkinabè en Turquie s’active !  15 avril
Version imprimable de cet article Version imprimable

ZOODOACTU."Potentialités économiques et culturelles du Burkina Faso", c’est sous ce thème qu’est placée la journée culturelle dénommée ‘’Faso Raaré’’ qui a eu lieu ce samedi 14 avril 2018 à Istanbul en république Turque. C’est une initiative de l’Association des Etudiants Burkinabè en Turquie (AEBT).

Faire la promotion de la culture du pays des Hommes Intègres hors de ses frontières, c’est le cheval de bataille des ressortissants burkinabè résidant en Turquie. A cet effet ils ont organisé une activité culturelle ce samedi 14 avril à Istanbul, la capitale économique du pays. L’initiative est de l’Association des Etudiants Burkinabè en Turquie (AEBT) qui regroupe plus de deux cents étudiants et lycéens, quelques cadres d’entreprises et hommes d’affaires. L’un des objectifs majeurs de cette diaspora burkinabè est de participer à la consolidation des relations turco-burkinabè sur le plan économique et culturel. C’est dans cette perspective que l’initiative de la journée dénommée "Faso Raaré" a été prise par l’AEBT.

Le programme du jour, faut-il le rappeler, a été placé sous le thème : "Potentialités économiques et culturelles du Burkina Faso". L’objectif principal de l’activité est non seulement de contribuer à divulguer l’image et la culture du pays à l’étranger mais aussi et surtout d’attirer les investisseurs étrangers vers le Burkina Faso. Expositions d’articles, conférences, animations culturelles et traditionnelles, prestations et gouter de mets locaux ; c’est entre autres les différentes activités qui ont constitué le menu du jour. Aussi, comme prévu par les organisateurs de l’événement, un sketch calqué sur le fonctionnement du royaume Mossi, présenté par certains du comité d’organisation, a beaucoup attiré l’attention du public.

L’activité aura réussi tout son pari car la joie se lisait sur le visage des participants venus nombreux prendre part à l’événement. Le président de l’Association des Etudiants Burkinabè en Turquie, Mohamed Awal Dabo, juge plus que satisfaisante cette première édition du Faso Raaré. ‘’ Il faut noter que c’est la toute première édition. Et étant donné que tout début n’est pas facile, nous avons rencontré quelques difficultés certes, mais elles ont été surmontées grâce au dynamisme du comité d’organisation’’, a- t-il indiqué. Il a par ailleurs félicité tout le bureau de l’AEBT pour le travail abattu et les exhorte à davantage d’abnégation pour un futur plus épanouissant.

Plusieurs cadres d’entreprises, responsables d’ONG et hommes d’affaires Turcs ont pris part à cette journée dédiée au Burkina Faso. Ces ‘’hommes de bonne volonté’’ se disent également satisfaits du déroulement des activités et encouragent la diaspora burkinabè à multiplier pareilles initiatives pour plus de diversité et d’ouverture, gage d’un avenir plus radieux pour le Burkina Faso. Si les sponsors turcs réitèrent leur engagement à accompagner de telles initiatives, le président de l’AEBT, lui, préfère plutôt que l’appui vienne d’abord de l’Etat Burkinabè. Mohamed Awal Dabo formule ainsi ses doléances au gouvernement Burkinabè à travers son ministère des affaires étrangères et des Burkinabè de la diaspora. Selon lui, ‘’ il serait préférable que ce soit l’Etat Burkinabè, à travers son ambassade à Ankara ou son ministère de tutelle, qui nous accompagne en termes de financement au lieu de toujours tendre la main aux sponsors venant de l’extérieur’’, s’est-il indigné. Sur ce, rendez-vous est donc pris en 2019 pour la deuxième édition de Faso Raaré.

Noufou OUEDRAOGO

Répondre à cet article

 

 

ZOODO TOP TEN
Devant le tribunal : « Tu es femme, besoin d’être secouée, appeler au numéro XXX. »
ZOODOACTU.O. Boureima est élève-professeur en Mathématiques et Physique-chimie à l’Institut des (...)
Devant le tribunal : le post vient de Safiatou Lopez…
ZOODOACTU.La citation à comparaître pour diffamation et injures de sieur Jean Marc Bonato, (...)
Devant le tribunal : ...d’un coup d’épaule il ouvre la porte de la chambre de Léocadie.
ZOODOACTU.Malick D., gestionnaire d’entreprise, est poursuivi pour des faits de menaces sous (...)
Sécurité routière : un mort sur la route du SIAO
ZOODOACTU.Il était 11h, ce dimanche 15 juillet 2018, quand un véhicule Toyota V6 à vive allure ( (...)
Burkina Faso : le procès des demi-dieux
ZOODOINFOS.Le feuilleton judiciaire du putsch de septembre 2015 se poursuit ce lundi, 16 (...)
France – Croatie : ce que va gagner l’arbitre de la finale du Mondial
ZOODOACTU.Plus modestement bien sûr que les joueurs, Néstor Pitana est une autre star de la (...)
Devant le tribunal : N. Lazare a vendu la parcelle non-lotie de son bienfaiteur…
ZOODOACTU.Abus de confiance est escroquerie, tels sont les faits reprochés à N. Lazare. Il a (...)
L’utilisation et la promotion des contraceptifs sont un péché grave
ZOODOACTU.« On reconnaît l’arbre à son fruit. Tout arbre bon produit de bons fruits, tandis que (...)
Procès putsch manqué : l’armée, la cause du malheur du soldat de 2e classe Seydou Soulama
ZOODOACTU.Ce mardi 17 juillet 2018, le sergent-chef Ali Sanou et le soldat de 2e classe Seydou (...)
Récit de l’imposition d’une surfacturation par un agent de service public dans le cadre d’une commande publique
ZOODOACTU.Je fais du service traiteur. Une fois un agent du Haut-commissariat m’a contactée en (...)