Devant le tribunal
Devant le tribunal : le procureur requiert 5 ans de prison ferme pour le maire de Pouni  23 février
Version imprimable de cet article Version imprimable


ZOODOACTU.Le maire de la commune rurale de Pouni, Ido Dieudonné, et sieur Neya Rasmané, ont comparu ce 22 février 2018, devant le Tribunal de Grande instance de Ouagadougou pour répondre de faits de commerce incompatible et d’escroquerie, pour le maire, et de complicité d’escroquerie pour Neya...

Cette escroquerie porte sur la somme de près de 316 millions FCFA. D’emblée, le maire reconnait les faits. C’est en usant de son titre de maire de la commune rurale de Pouni, qu’il a contacté des commerçants de céréales, pour se faire livrer des vivres au profit de 36 cantines scolaires de la commune...
Les commerçants, qui ont foi en ce maire qui agit par ailleurs au nom de la commune, lui ont fait confiance. Plus de 7000 sacs de vivres (haricot, riz, sorgho) et 500 bidons d’huile de 20 litres ont été livrés, au total...

Il se trouve qu’en fait, même si le maire a convaincu les commerçants en leur présentant des documents dûment signés par la mairie, il demeure que celui-ci a demandé à sieur Neya de trouver un local au marché de Tita, localité voisine. Neya fait le travail, et reçoit des stocks de vivres, qu’il devait vendre à des prix dépassant toute concurrence. Car des sacs de maïs achetés à 16 000 FCFA étaient revendus à 14 750 FCFA, d’autres vivres qui coûtaient 30 000 FCFA le sac l’étaient à moitié prix...

Le maire explique qu’en fin de compte, il devait encaisser une somme avoisinant 150 millions FCFA, mais au bout du compte, c’est près de 76 millions FCFA qu’il a eu...

Il explique ces actes par le fait qu’il a été attributaire d’un marché de construction de logements sociaux en Eburnie. N’ayant donc pas de quoi verser comme caution pour commencer les travaux, il a dû recourir à cette manœuvre, en bernant les commerçants...

Il explique par ailleurs que les travaux sont en cours, et qu’il compte sur cet argent pour rembourser les créanciers...

créanciers qui sont assez nombreux, évidemment, et qui ont fait confiance à sieur Ido pour sa qualité de maire et qui rassurait que chacun sera payé rubis sur l’ongle dans les plus brefs délais...

Sauf que la manœuvre a été découverte, et qu’ensuite, Ido et Neya sont interpellés par la gendarmerie...

Le procureur requiert contre lui la peine de 5 ans de prison ferme, et 1,5 millions FCFA d’amende. Quant à Neya, le procureur estime que celui-ci ne doit pas être au courant que c’était par des manœuvres frauduleuses que le maire lui a confié la vente des céréales. Il a requis sa relaxe, au bénéfice du doute....

Les avocats de Ido expliquent pour leur part que leur client est prêt à réparer son tort, si toutefois il est condamné avec sursis, parce que son chantier en Côte D’Ivoire a débuté et donc, les sous vont rentrer.. Ils expliquent aussi que ce n’est pas en le gardant pendant 5 ans qu’il pourra payer ses créanciers, parce que certaines victimes sont venues les voir pour leur demander de dire à Ido de payer ne serait-ce qu’un peu, parce qu’eux aussi doivent à des gens et peuvent se retrouver comme lui à la Maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou...

Le délibéré est fixé au 15 mars prochain. A noter que le Réseau national de lutte contre la corruption (RENLAC) était constitué comme partie civile dans cette affaire, et a demandé 1F symbolique, comme dommages et intérêts, et la somme de 1 million FCFA au titre des frais exposés...

Claire Lebœuf

Répondre à cet article

 

 

ZOODO TOP TEN
Issaka Lingani, entendu pour la publication d’une vidéo (actualisée)
ZOODOONFOS.Issaka Lingani, journaliste et analyste politique a été entendu, ce mardi 18 (...)
Pama-Gayeri : des frappes aériennes de l’armée contre des bases terroristes.
ZOODOACTU.Ceci est communiqué de la direction de la communication et des relations publiques, (...)
Diocèse de Diébougou : l’Eglise paroissale de Dissin profanée...
ZOODOACTU.Les fidèles de la paroisse de Dissin, dans le diocèse de Diébougou, ont été surpris dans (...)
Zones non-loties : 30 % de la superficie de Ouagadougou et 40 % de sa population soit plus de 1 000 000 d’habitants
ZOODOINFOS.Les communes de Saaba, de Koubri, de Pabre, de Konki Ipala, Loumbila, (...)
Devant le tribunal : « c’est le jour de mon anniversaire que j’ai appris à fumer le cannabis »
ZOODOACTU.O. M. était devant le Tribunal de grande instance de Ouagadougou ce mardi 18 septembre (...)
Burkina/Putsch manqué : le capitaine Abdoulaye Dao aurait joué un rôle crucial dans la prise du pouvoir
ZOODOINFOS.Absent de Ouagadougou, dès les premières heures du putsch manqué du 16 septembre 2015, (...)
Brigitte et Emmanuel Macron craquent pour une fillette à l’Elysée !
ZOODOINTER.Le président de la République et son épouse Brigitte Macron auront activement participé (...)
Affectation au niveau de l’administration policière : l’UNAPOL demande aux policiers et policières de redoubler de vigilance...
ZOODOACTU. Ceci est un communiqué de l’UNAPOL, au sujet des mouvements dans l’administration . La (...)
Synthése du conseil des ministres du 19 septembre 2018 :cadrages de la circulation des véhicules poids lourds au centre ville
ZOODOACTU. Le conseil des ministres s’est tenu, ce mercredi 19 septembre 2018, sous la (...)
Burkina Faso : Vaincre ou mourir !
ZOODOINFOS.Nos concitoyens continuent de se faire sauvagement abattre. Le dernier forfait en (...)