ZoodoInfo
Burkina : le syndicat des informaticiens en sit-in de 48h pour exiger l’application d’un protocole d’accord  20 février
Version imprimable de cet article Version imprimable

ZOODOINFOS.Le Syndicat des professionnels des technologies de l’information et de la communication (SYNPTIC) est en Sit-in les 19 et 20 février 2018, pour exiger l’application d’un protocole d’accord signé avec le gouvernement depuis le 25 juillet 2016, a expliqué lundi, le Secrétaire général (SG) de la structure, Salfo Ilboudo.

Selon Salfo Ilboudo, après deux semaines de grève en juillet 2016, et par esprit patriotique, le SYNPTIC, a été obligé de surseoir à son mot d’ordre pour signer, un protocole d’accord, avec le gouvernement le 25 juillet 2016.

« Plus d’un an et demi, après les engagements pris par le gouvernent, aucun point du protocole d’accord n’est satisfait », a confié M. Ilboudo, lundi lors d’une conférence de presse.

« Ainsi donc, a-t-il dit, le comité SYNPTIC, tient un sit-In devant la présidence de l’Université Ouaga I, ce jour 19 au 20 février 2018 pour exiger l’application du protocole d’accord ».

Il a, en outre, indiqué qu’en cas de non satisfaction, le Sit-In se poursuivra du 20 au 22 février et « suivi d’une grève » du 26 au 28 février 2018.

Pour M. Ilboudo, le gouvernement s’engageait dans le protocole d’accord signé avec le SYNPTIC, entre autres, à mettre en place un plan de carrière (reclassement du diplôme d’ingénieur de travaux informatique en A2, à créer une école professionnelle, à rétablir et augmenter l’indemnité spéciale d’informatique pour les informaticiens d’administration publique au plus tard en janvier 2017.

« A ce jour 19 février 2018, soit 13 mois après le délai d’application, tous les informaticiens n’ont pas encore perçu leur indemnité spéciale d’informaticien », a affirmé le secrétaire général du SYNPTIC.

Selon Salfo Ilboudo, l’application de l’accord « est encore pire »au niveau des Etablissement publiques d’Etat (EPE).

« C’est parce que les responsables de l’Université de Ouaga I Joseph Ki Zerbo, ont montré vraiment leur « esprit maléfique » à ne pas résoudre la question des informaticiens que nous avons tenu à marquer notre premier pas à l’Université de Ouagadougou », a-t-il déclaré.

Il a en outre, confié que le SYNPTIC, dans un esprit de dialogue, a multiplié les rencontres avec le ministère du Développement de l’économie numérique et des Postes (MDENP).

« Mais madame le ministre, Hadja Ouattara/Sanon, et ses plus proches collaborateurs ont montré leur incapacité à résoudre les problèmes des informaticiens », a-t-il affirmé.

Pour le secrétaire général, le président de l’Université de Ouaga I Josph Ki Zerbo, ‎Rabiou Cissé, devrait rencontrer le syndicat ce lundi 19 février, et un cadre de concertation est prévu pour se tenir, mardi 20 février avec le MDENP.

Mais « la suspension du mot d’ordre dépend de l’administration », a affirmé M. Ilboudo.

Agence d’information du Burkina

Répondre à cet article

 

 

ZOODO TOP TEN
Devant le tribunal : le douanier et le commerçant .Qui a fait quoi ?
ZOODOACTU.C’est dans une salle d’audience remplie de douaniers et de commerçants que le procès (...)
Devant le tribunal : " tu perdra la vie, si tu raconte à quelqu’un... "
ZOODOACTU.Encore une affaire d ‘arnaque, mais dame S. Ami n’y est pour rien en cela. Elle est (...)
Conférence des forces vives sur la rationalisation du système de rémunération des agents publics de l’Etat : les rapports et les recommandations
ZOODOACTU.Conférence des forces vives sur la rationalisation du système de rémunération des agents (...)
Rémunération des agents publics : " diplôme, durée de la fonction, niveau et pénibilité du service public en cause "
ZOODOINFOS.la conférence des forces vives de la nation sur le système de rémunération des agents (...)
Burkina : Blaise Compaoré n’a pas renoncé au pouvoir et compte y revenir, selon Etienne Traoré
ZOODOINFOS.Le président du parti politique Burkina Yirwa Etienne Traoré dans une interview parue (...)
Devant le tribunal : "...c’est donc de là que sont venus les attouchements "
ZOODOACTU.T. Edouard est âgé de 21 ans, se dit apprenti-coiffeur. Il est accusé de viol sur la (...)
Maître Anta Guissé, l’avocat de l’Etat burkinabè : " le dossier est loin d’être vide "
ZOODOINFOS.Une extradition ou non ? La justice française n’a pas encore tranché sur le sort de (...)
Pourquoi les paupières tremblent parfois ?
ZOODOACTU.Avez-vous déjà souffert d’un blépharospasme ou d’une fasciculation de la paupière ? (...)
Les soldats de la paix du Burkina Faso sauvent des vies au Mali
ZOODOACTU.Ce 8 juin 2018, les soldats de la paix burkinabé se préparent à s’acquitter de leurs (...)
Situation nationale : les évêques invitent à avoir le sens du bien commun.
ZOODOINFOS.En Assemblée générale ordinaire à Ouagadougou, les évêques de la Conférence épiscopale (...)