ZoodoInfo
Communiqué de presse de la conférence épiscopale Burkina-Niger  19 février
Version imprimable de cet article Version imprimable


ZOODOINFOS.1.1 La deuxième Assemblée Plénière Ordinaire de la Conférence Burkina-Niger, de l’année 2018, abritée par la Province ecclésiastique de Koupela, s’est tenue du 12 au 18 février au centre Zacharie NIKIEMA de l’Archidiocèse de Koupela, avec la participation de tous les évêques.
1.2 La cérémonie d’ouverture a eu lieu le mardi 13 février 2018, en présence du Nonce Apostolique au Burkina Faso et au Niger, Monseigneur Piergiorgio BERTOLDI et de quelques membres de la curie diocésaine de Koupela. L’ordinaire du lieu, Mgr Séraphin François ROUAMBA, a adressé un mot d’accueil et de bienvenue à ses pairs, avant le discours d’ouverture du président de la Conférence épiscopale, Mgr Paul OUEDRAOGO, archevêque métropolitain de Bobo-Dioulasso. A sa suite, le Nonce Apostolique a livré un message aux évêques et a rencontré en tête-à-tête ceux d’entre eux qui le souhaitaient, avant de regagner Ouagadougou dans l’après-midi.
2. La vie des diocèses
2.1 Un tour d’horizon des différents diocèses, suivi d’échanges, a permis aux évêques de partager les joies, les satisfactions, les difficultés et les espoirs de leurs communautés diocésaines. Ce même regard de sollicitude pastorale a été aussi posé sur la vie socio-politique, administrative et sécuritaire de leurs pays respectifs. De ce tour de table, il ressort que la saison agricole mitigée et les problèmes de sécurité constituent des points d’inquiétude et de préoccupation pour les pasteurs catholiques du Burkina et du Niger. Il en est de même des grèves à répétitions, notamment celle au niveau de l’enseignement qui a perturbé le système éducatif en général, mais aussi celui de l’enseignement catholique au Burkina Faso.
2.2 Toutes ces préoccupations socio-pastorales ont été portées par les évêques du Burkina Faso et du Niger dans leur récollection d’entrée en carême que leur a prêchée l’abbé Oscar ZOUNGRANA, directeur national des Œuvres Pontificales Missionnaires en fin de mandat, au deuxième jour de leur rencontre, mercredi des cendres, sur le thème suivant : ‘‘Va, annonce-leur tout ce que le Seigneur a fait pour toi’’ (cf. Mc 5, 20)

3. Dossiers
Les évêques ont examiné un certain nombre de dossiers internes. Ils se sont penchés également sur :
-  Les nominations de professeurs pour les Grands Séminaires et à la conférence épiscopale Burkina-Niger
-  L’envoi de prêtres pour la mission hors du pays.
-  L’Enseignement Catholique et le CESAO

4. Rencontres
En plus de l’examen des dossiers, les Evêques ont rencontré quelques-uns de leurs proches collaborateurs.
4.1 L’Econome Général de la Conférence, M. l’abbé Charles OUEMINGA, est venu présenter aux évêques le bilan financier de l’exercice 2017 et le budget prévisionnel 2018.
4.2 L’abbé Antoine de Padou POODA, enseignant chercheur l’Université Urbanienne à Rome, a entretenu les évêques sur un projet de colloque International MISSIO AD GENTES BURKINA, prévu pour l’Afrique francophone en octobre 2018 à Ouagadougou
4.3 Les abbés Oscar ZOUNGRANA et Isidore NOMBRE ont été accueillis par les évêques qui ont exprimé leur gratitude au premier pour le travail abattu comme directeur des OPM et pris contact avec le second, nommé pour lui succéder.
4.4 Les évêques ont partagé un verre de fraternité avec les prêtres âgés dans leur maison de résidence lors d’une visite de courtoisie.
4.5 Une sortie détente a conduit les évêques dans le diocèse de Tenkodogo, le samedi 17 février, avant la clôture de l’Assemblée avec la messe dominicale présidée par son éminence, le cardinal Philippe OUEDRAOGO, archevêque métropolitain de Ouagadougou.
5. La conférence épiscopale du Burkina – Niger a adressé un message de compassion et de solidarité à la conférence épiscopale de la RDC par rapport aux difficultés que traverse en ce moment ce pays.

6. Remerciements
Au terme de cette Assemblée Plénière Ordinaire consacrée aux questions pastorales, les Evêques du Burkina Faso et du Niger expriment leur profonde gratitude :
• A son Excellence Monseigneur Séraphin François ROUAMBA, pour son accueil fraternel et chaleureux, ainsi qu’à son économe et aux religieuses du centre d’accueil Zacharie NIKIEMA et les autres communautés de la ville
• A M. le curé, à toute l’équipe pastorale de la cathédrale, à l’OCADES diocésaine et à tout le comité d’accueil
• Aux autorités administratives, politiques, militaires et paramilitaires, coutumières et religieuses de Koupela, notamment la police nationale pour sa grande vigilance durant leur séjour.
• A l’abbé Oscar ZOUNGRANA, qui leur a prêché la récollection du mercredi des cendres
• A l’ensemble de la communauté chrétienne pour la forte présence à la messe de clôture et pour les prières ferventes.
Fait à Koupela, le 18 février 2018

Les Evêques de la Conférence Episcopale Burkina - Niger

Répondre à cet article

 

 

ZOODO TOP TEN
Devant le tribunal : le douanier et le commerçant .Qui a fait quoi ?
ZOODOACTU.C’est dans une salle d’audience remplie de douaniers et de commerçants que le procès (...)
Devant le tribunal : " tu perdra la vie, si tu raconte à quelqu’un... "
ZOODOACTU.Encore une affaire d ‘arnaque, mais dame S. Ami n’y est pour rien en cela. Elle est (...)
Conférence des forces vives sur la rationalisation du système de rémunération des agents publics de l’Etat : les rapports et les recommandations
ZOODOACTU.Conférence des forces vives sur la rationalisation du système de rémunération des agents (...)
Rémunération des agents publics : " diplôme, durée de la fonction, niveau et pénibilité du service public en cause "
ZOODOINFOS.la conférence des forces vives de la nation sur le système de rémunération des agents (...)
Burkina : Blaise Compaoré n’a pas renoncé au pouvoir et compte y revenir, selon Etienne Traoré
ZOODOINFOS.Le président du parti politique Burkina Yirwa Etienne Traoré dans une interview parue (...)
Devant le tribunal : "...c’est donc de là que sont venus les attouchements "
ZOODOACTU.T. Edouard est âgé de 21 ans, se dit apprenti-coiffeur. Il est accusé de viol sur la (...)
Maître Anta Guissé, l’avocat de l’Etat burkinabè : " le dossier est loin d’être vide "
ZOODOINFOS.Une extradition ou non ? La justice française n’a pas encore tranché sur le sort de (...)
Pourquoi les paupières tremblent parfois ?
ZOODOACTU.Avez-vous déjà souffert d’un blépharospasme ou d’une fasciculation de la paupière ? (...)
Les soldats de la paix du Burkina Faso sauvent des vies au Mali
ZOODOACTU.Ce 8 juin 2018, les soldats de la paix burkinabé se préparent à s’acquitter de leurs (...)
Situation nationale : les évêques invitent à avoir le sens du bien commun.
ZOODOINFOS.En Assemblée générale ordinaire à Ouagadougou, les évêques de la Conférence épiscopale (...)