ACTUALITE
Chasse aux dealers et consommateurs de drogue au quartier Koulouba de Ouagadougou...  14 février
Version imprimable de cet article Version imprimable

ZOODOACTU.Les jeunes du quartier Koulouba (secteur 5), situé en centre-ville de la ville de Ouagadougou, sont en veille depuis la nuit du 13 et ce, à ce 14 février 2018. Ils sont remontés contre les dealers de drogue qui écument les six-mètres du quartier pour s’adonner à leurs ravitaillements.

Depuis donc la nuit du 13 février, les jeunes sont aguerris et attendaient dans les six-mètres, non seulement les dealers, mais aussi les consommateurs qui s’y rendent après rendez-vous.

Les premiers dealers et consommateurs de drogue ont été surpris dans leurs transactions et ont été copieusement bastonnés, en cette même nuit, pour après prendre la tangente. Les seconds larrons sont arrivés en cette matinée du 14 février, sans se douter de ce qui les attendait.

Ce sont surtout les consommateurs qui ont été pris d’assaut, puisqu’ apparemment, les dealers ont eu le temps de se filer les infos.

Ce sont donc les mêmes consommateurs qui seront la cible des jeunes du quartier, qui vont les bastonner copieusement, tout en leur disant de ne plus jamais mettre les pieds dans le quartier...

Certains des consommateurs on dû abandonner leur moto grosse cylindrée pour se réfugier dans les cours voisines. C’est avec l’intervention de celles-ci qu’ils sont repartis, non sans douleur...

Le problème, selon les habitants, est que chaque jour, il y a des transactions du genre dans le quartier, et ce sont souvent les enfants de familles nanties qui viennent s’approvisionner en cocaïne dans le quartier. Ce qui n’est pas du goût des habitants, d’où cette chasse à tous ceux qui vont s’y aventurer, car cela n’est pas saint pour les enfants de l’entourage, sans oublier les jeunes et les vielles personnes qui se sont réveillées dans la nuit par leur vacarme, alors qu’ils ne logent même pas dans le quartier.

Au moment où nous quittions les lieux, les jeunes campaient toujours et attendaient. Il expliquent qu’ils ont pris deux jours pour cette traque et attendent les délinquants de pied ferme...

Claire Leboeuf

Répondre à cet article

 

Il y a 1 commentaire(s) pour cet article

posté le 16 février 2018, par JKORO

Bravo à vous les jeunes vaillants qui refusez que votre quartier soit pris en otage par des vendeurs et consommateurs de stupéfiants..... Et les responsable de la sécurité dans tout ça ?
Aussi, un autre phénomène dans un des vieux quartiers du centre ville Paspanga/ Dapoya, ou il se déroule aux environs des écoles et lycées une prostitution à ciel ouvert de petites filles......
Vivement, que les jeunes de ces quartiers d’organisent également et se fassent entendre.......


Ajouter un commentaire

 

ZOODO TOP TEN