ACTUALITE
Miss universités Burkina 2018 : l’heureuse élue sera connue le 7 avril  14 février
Version imprimable de cet article Version imprimable

ZOODOACTU.Le comité d’organisation de Miss universités Burkina était face à la presse ce mercredi 14 février 2018. Le promoteur Honoré Bambara a communiqué sur l’organisation de la 16e édition de cet évènement qui va se tenir le 7 avril 2018 à Ouagadougou.

La 16e édition de Miss universités Burkina se tiendra le 7 avril 2018 à Ouagadougou. Le comité d’organisation de l’évènement par la voix du promoteur, le délégué général, Honoré Bambara l’a annoncé ce mercredi 14 février 2018 lors du point de presse qu’il a animé. Il confie que ce sont 20 candidates âgées entre 18 et 24 ans qui vont participer à la phase finale de cet évènement qui s’est définitivement inscrite dans le tableau d’honneur des activités culturelles crédibles au Burkina Faso. Selon ses explications, elles étaient 230 candidates issues des villes de Ouagadougou, de Bobo-Dioulasso, de Koudougou, de Ouahigouya, de Fada et de Kaya qui se sont inscrites. A la suite d’un casting, le comité d’organisation a retenu 30 candidats qui vont participer à la présélection nationale qui est un évènement à part entière a-t-il indiqué. Le délégué général de cette édition rappelle que la présélection en question aura lui au Palais de la culture de Bobo Dioulasso le 24 février 2018. D’après lui, c’est parmi ces 30 que seront retenues les 20 candidates qui vont prendre part à la phase finale. Honoré Bambara rappelle que parmi les finalistes, 15 candidates seront de Ouagadougou, deux candidates de Bobo Dioulasso, une candidate de la ville de Fada, et une candidate de la ville de Ouahigouya. Celle qui sera élu Miss universités Burkina 2018, en plus des cadeaux des partenaires, elle recevra une enveloppe de trois millions de francs CFA a confié Honoré Bambara.

Miss universités Burkina 2017, Aïda Sidibé, ne regrette pas .
Miss universités Burkina est cet évènement qui durant 16 années a travaillé pour honorer ses engagements vis-à-vis des lauréats du concours, mais aussi des partenaires qui l’accompagnent à chaque édition. S’il y a une personne mieux placée pour confirmer nos dires, c’est bien évidement Miss universités Burkina 2017, Aïda Sidibé. Présente lors de la cérémonie, l’étudiante en 3e année de médecine a confié avoir reçu les lots qui lui ont été promis. Elle est revenue sur les avantages qu’une candidate peut tirer de l’évènement étant élu Miss. Se basant sur son exemple personnel, la miss 2017 a confié que le concours lui a ouvert beaucoup de portes, et lui a permis de se surpasser, etc. A travers ces exemples, elle a voulu rappeler à ceux qui pensent que Miss université n’est qu’un concours de dépravation qu’ils se trompent royalement. Pour sa part, elle a invité les étudiantes à s’inscrire et faire valoir ce dont elles sont capables. Le délégué général de l’évènement ira dans le même sens que lui en indiquant que l’évènement apporte un plus aux candidates. Il a donné l’exemple de plusieurs Miss universités Burkina qui aujourd’hui sont devenues des cadres dans la société burkinabè. Pour sa part, il a invité les miss tout comme les candidates malheureuses à être exemplaires, à ne pas décevoir, à travailler à magnifier la femme et la jeune fille burkinabè.

Il est important de rappeler que pour cette édition, l’innovation majeure sera la présence de l’artiste camerounaise Renyss en tant qu’invitée d’honneur. Le promoteur de l’évènement rassure que les discussions avec l’artiste de « Dans la sauce » sont très avancées. Il a rappelé le budget total alloué pour cette édition qui s’élève à 44 110 000 de francs CFA.

Edoé MENSAH

Répondre à cet article

 

 

ZOODO TOP TEN
Devant le tribunal : elle se plaint pour viol, son père retire la plainte, mais le tribunal décide…
ZOODOACTU.Ernest Y., 37 ans, répondait de faits de viol et de chantage ce jeudi 11 octobre 2018 (...)
Décès samedi nuit du comédien Burkinabè Brahima Kéré, « Ben »
ZOODOACTU. Le comédien Brahima Kéré dit « Kher Bra », la cinquantaine révolue, est décédé tard (...)
Devant le tribunal : selon dame Adjara, l’argent s’est transformé en cailloux…
ZOODOACTU.Dame T. Adjara est employée de commerce, mariée et mère de 05 enfants. Elle répondait de (...)
Devant le tribunal : " il s’est réveillé en constatant la disparition de son argent..."
ZOODOACTU.K. Issiaka était devant le Tribunal de grande instance de Ouagadougou ce lundi 15 (...)
Le monde de la culture : la serie noire continue...
ZOODOACTU.La série noire continue dans le monde de la culture, l’artiste comédien et admis à la (...)
Conseil des ministres du 17 octobre 2018 : voici le nouveau patron de l’ONI
ZOODOINFOS.Le Conseil des ministres s’est tenu à Ouagadougou, le mercredi 17 octobre 2018, en (...)
Affaire CIMFASO : « Courrier confidentiel » en Justice
ZOODOACTU. C’est la première fois, depuis sa création en 2012, que notre Journal se retrouvera (...)
Devant le tribunal : 12 mois de prison ferme contre des indélicats de la société EERI-BF !
ZOODOACTU.Ils étaient quatre prévenus à comparaître devant le Tribunal de grande instance de (...)
Putsch manqué du 16 septembre 2015 : Léonce KONE et les 50 millions
ZOODOINFOS."j’ai reçu les 50 millions de la côte d’ivoire qui n’avaient rien à voir avec le coup (...)
Les 3 meilleurs moyens d`aider votre corps à récupérer
ZOODOACTU.Le repos et l’activité sont comme le yin et le yang de la philosophie chinoise. Ils (...)