ACTUALITE
Football burkinabè : le Très bon joueur peut se trouver à Kantchari, Gaoua, Djibo...  14 février
Version imprimable de cet article Version imprimable

ZOODOACTU.Le football burkinabè fonctionne en dents de scie avec des hauts et surtout beaucoup de bas. Dans sa structuration actuelle, il y a seulement deux foyers (Ouagadougou et Bobo-Dioulasso) qui permettent de maintenir la flamme. Le reste du pays se trouve marginalisé.

Abdou DERRA Royal et Benoit SANOU
Il y a des moments où l’histoire vous fait un pied de nez. Dans le football burkinabè, il est difficile de ne pas y penser. En 1973, alors qu’il était Ministre de la Jeunesse et des Sports, Feu le Colonel Félix TIEMTARABOUM décidait de créer d’autorité les équipes régionales pour rendre nos clubs plus compétitifs sur le plan international. Cela consistait à regrouper les meilleurs joueurs de chaque région en une équipe. La formule est plus connue sous le nom de « Silures-Kadiogo » à cause de la domination des sélections de Bobo-Dioulasso (Silures) et de Ouagadougou (Kadiogo) durant les dix de son existence.
C’est en 1983 que le championnat est revenu sous sa forme classique actuelle et la sortie des clubs de façon individuelle en campagne africaine. On constate depuis lors qu’aucun club réussi la performance du Kadiogo et des Silures sur la scène africaine. Le Kadiogo FC de Ouagadougou a a atteint deux fois les demi-finales de la Coupe d’Afrique des vainqueurs de Coupe, en 1978 avec Drissa Malo TRAORE dit Saboteur comme entraineur et 1980 avec Soumaïla DIALLO sur le banc. On se rappelle aussi qu’une équipe comme le Oubri Sport de Ouahigouya a déjà représenté le Burkina en équipe UFOA sans être ridicule.
Depuis lors il faut remonter à 1991 pour voir l’ASFA-Yennenga en quart de final de la Coupe des vainqueurs de coupe et l’EFO au même stade en coupe CAF. Sinon, c’est le traditionnel aller-retour avec les mêmes promesses de faire mieux la saison prochaine.
En équipe nationale, c’est pareil. Les sélections reposent naturellement sur ces deux pôles. Par le passé les régions ont donné aux Etalons des joueurs de talent. Les témoins de l’époque se rappellent d’Abdou DERRA qui a fait tout sa carrière à Kaya et qui était régulièrement appelé en équipe nationale. Après un match entre les Etalons et l’Olympique de Marseille (OM) dans les années 1960, le club phocéen a voulu le recruter n’eût été le refus de son partir. Hamidou OUEDRAOGO dit Pélé,la vedette du Stade du Yatenga, était sollicité en équipe nationale sans oublier Adama OUEDRAOGO dit gaucher qui a rejoint par la suite l’actuelle USFA. Kuilga ZOMA, un des meilleurs milieux de terrain que le Burkina ait produit est venu de Koudougou où il évoluait au BPS. Banfora a révélé des talents comme les gardiens Fathié et Abdoulaye SOULAMA pour ne citer qu’eux. Nous avons sans doute oublié beaucoup de ses braves joueurs venus des provinces faire le bonheur du football national.
Mais force est de reconnaitre que plus d’une vingtaine d’années, le football régional est devenu quantité négligeable au Burkina. Dans l’élite, ce sont ces clubs qui se succèdent dans la relégation en deuxième division. Dans l’exercice de cette saison 2017-2018, seule l’USCO de Banfora est basée en dehors de Ouagadougou et Bobo-Dioulasso. Le cas de Majestic qui joue ses matchs à Saponé est spécifique parce que cette formation a son camp de base à Dassagho où elle s’entraine.
Au lieu de parler de développer des centres de formation, le Ministre Daouda AZOUPIOU donnerait un vrai sens à son mandat en se tournant vers les 90% de notre football ignoré ou presque à cause de la recherche immédiate du résultat. Avec 10 équipes à Ouagadougou, 5 à Bobo-Dioulasso et 1 formation à Banfora pour notre élite, il est impossible de détecter tous les talents que regorge ce pays. Le Très bon joueur peut se trouver à Kantchari, Gaoua ou Djibo. Encore faut-il aller le chercher.

Mamadi ZONGO

Répondre à cet article

 

Il y a 1 commentaire(s) pour cet article

posté le 14 février 2018, par Doudou

Nous avons besoin d’un football d’élite pas d’un championnat géographiquement représentatif. Combien de clubs de l’intérieur ont tenté l’aventure de ligue 1 avec les résultats que nous connaissons tous. (8-0) et Autres je ne voudrais pas citer de noms de peur d’en oublier. Des clubs de l’intérieur n’arrivent même pas souvent à assurer le minimum vital aux joueurs. Déplacement, restauration et hébergement. Il faut quitter dans ça ce n’est pas en élargissant le championnat aux clubs de l’intérieur que nous aurons un meilleur Championnat ou détecteront de bons joueurs. la seule ville de Londres compte près de 5 ou 6 clubs. Mais personne ne s’en offusque, la première league est le meilleur championnat au monde. Les bons joueurs de l’intérieur du pays, de Kantchari ; de Gaoua et de Djibo rejoindront les meilleurs clubs de Ouaga et de Bobo. Ce n’est pas Narcisse Yaméogo coach adjoint des Etalons qui dira le contraire ou encore un certain Yannick Pougnongo qui a joué à Fada, à l’ AS sonabel avant son aventure Mimosa. Madi à la fin il faut savoir ce que l’on veut !


Ajouter un commentaire

 

ZOODO TOP TEN
Devant le tribunal : l’enfant d’un confrère dans de sales draps...
ZOODOACTU.K. Lionel était face au Tribunal de grande instance de Ouagadougou pour répondre de (...)
De retour de mission du Mali, un soldat se fait extorquer la somme de 8 millions FCFA dans l’achat d’une parcelle...
ZOODOACTU.C. Salifou est un soldat qui est revenu du nord Mali de mission, en 2017. Il décide (...)
Un passager découvert mort dans les toilettes de la gare Rakiéta-Larllé de Ouagadougou...
ZOODOACTU.A la gare de transport voyageurs Rakiéta de Larllé s’est déroulé un drame ce jeudi 15 (...)
Devant le tribunal : manque de bol pour des arnaqueurs d’un pandore...
ZOODOACTU.Voilà des personnes qui ont essayé une arnaque et qui sont tombées sur le Commandant de (...)
Violences sexuelles sur une fille : arrestation de trois personnes mises en cause
ZOODOACTU.Dans la nuit du 15 au 16 Février 2018, mon parquet était informé de ce qu’une vidéo (...)
Devant le tribunal : le procureur requiert 5 ans de prison ferme pour le maire de Pouni
ZOODOACTU.Le maire de la commune rurale de Pouni, Ido Dieudonné, et sieur Neya Rasmané, ont (...)
Arrondissement 3 de Ouagadougou : les conseillers opposés au maire demandent au ministre à entériner la destitution de Raïnatou Ouédraogo
ZOODOACTU.Les 16 conseillers opposés au maire de l’arrondissement 3 de Ouagadougou, Raïnatou (...)
Urgent : communiqué de la Gendarmerie Nationale
ZOODOACTU. Suite au Cambriolage du magasin de l’Agence Nationale de la Radioprotection et de (...)
CEDEAO : 4 Chefs d’État bientôt à Accra pour "Accélérer’’ la monnaie unique
ZOODOACTU.Quatre chefs d’Etat ouest-africains se retrouveront mercredi, à Accra, au Ghana, pour (...)
Devant le tribunal : une histoire mirobolante d’immigration...
ZOODOACTU.Diallo A., footballeur de 19 ans, réside en Guinée-Conakry. Il possède la double (...)