ACTUALITE
Autosuffisance alimentaire : le gouvernement fait des légumineuses une priorité  12 février
Version imprimable de cet article Version imprimable

ZOODOACTU.Le ministre de L’Agriculture et des Aménagements hydrauliques, Jacob Ouédraogo était face à la presse ce lundi 12 février 2018 à Ouagadougou. Il a communiqué sur la journée des légumineuses qui va se tenir le lundi 19 février 2018 à Koumbré dans la province du Yatenga.

Le lundi19 février 2018, le paysan sera à l’honneur au Burkina Faso. C’est en effet la date choisi par les autorités burkinabè pour procéder au lancement de la journée des légumineuses. La cérémonie va se dérouler à Koumbré dans la province du Yatenga, région du Nord. C’est le ministre de l’Agriculture et des Aménagements hydrauliques, Jacob Ouédraogo qui l’a annoncé ce lundi 12 février 2018 lors du point de presse qu’il a animé. Il confirme l’objectif de cette journée qui vise à renforcer la promotion des légumineuses, tout en mettant en relation les acteurs des différents maillons de la chaine de valeurs légumineuses pour relever les défis de la production, de la transformation et de la commercialisation. Il s’agira selon le ministre de sensibiliser de façon spécifique l’opinion publique sur l’importante contribution des légumineuses pour l’atteinte de la sécurité alimentaire et nutritionnelle et de promouvoir l’utilisation des légumineuses dans l’ensemble du système alimentaire, ainsi que leurs avantages en terme d’amélioration de la fertilité des sols et de la lutte contre les effets du changement climatique.

Placée donc sous le thème : « Promouvoir les légumineuses pour la création d’emplois au profit des jeunes et des femmes et l’amélioration de la sécurité alimentaire et nutritionnelle » ; l’évènement vise à consolider la dynamique de promotion de la chaine de valeurs des légumineuses a indiqué Jacob Ouédraogo. Il confirme que la journée en question sera une occasion de célébrer la reconnaissance des efforts de certains acteurs dans la promotion des légumineuses et de mener un plaidoyer en vue de la mobilisation de financement nécessaire pour la promotion des légumineuses.

Pour rappel, les légumineuses sont des plantes dont les fruits sont contenus dans les gousses. A titre d’exemple, on peut citer le niébé, l’arachide, le voandzou, le soja, les lentilles, les pois, les fèves, etc. Le rappel a été fait par le ministre en charge de l’agriculture. Il a souligné qu’au titre de la campagne agricole 2017-2018, la production au Burkina Faso du niébé est estimée à 684 464 tonnes ; celle du voandzou ou poids de terre est estimée à 5 005 tonnes et celle de l’arachide est évaluée à 470 332 tonnes. Pour ce qui est du soja, il s’élève à 22 650 tonnes a confié Jacob Ouédraogo.

Edoé MENSAH

Répondre à cet article

 

 

ZOODO TOP TEN