ACTUALITE
Conseil des Ministres du 7 février 2018 : nomination de 46 maîtres-assistants et de 6 professeurs   7 février
Version imprimable de cet article Version imprimable

ZOODOACTULe conseil des Ministre s’est tenu sous la présidence du Premier Ministre Paul Kaba Thiéba, par délégation de pouvoir comme le prévoit la constitution, le chef d’Etat étant dans le sommet du G5. Dans l’ordre du jour ce mercredi 7 février 2018, ont été abordés différents points, au niveau du Ministère de la justice, celui de l’enseignement Supérieur de la Recherche Scientifique et de l’innovation, des Mines et des Carrières et celui de l’Economie numérique et des Postes.

Au titre donc du Ministère de la justice, le Conseil a adopté un décret portant naturalisation de 125 personnes.
Au titre du Ministère de l’enseignement supérieur de la recherche scientifique et de l’innovation, le Ministre Porte-Parole du Gouvernement, Remi Fulgance Djandinou, a informé que le Conseil a approuvé le statut de l’Université Nazi Boni, au rang donc du statut conforme au décret 2014-612 du 24 Juillet 2014 portant sur le statut général des établissements publics de l’Etat à caractère scientifique, culturelle et technique.
Le Conseil a également adopté deux décrets, portant respectivement création d’emploi de maîtres assistants et de professeurs titulaires et nomination d’enseignants aux emplois de professeurs titulaires à l’Université Ouaga II. Ces nominations nous permettent aujourd’hui d’avoir au niveau de Ouaga II en termes de maitres-assistants 46 au lieu de 38 précédemment, et en terme de professeurs titulaires, 6 au lieu de 3, informe Rémi Djandinou.
Au niveau du Ministère des mines et des carrières, le Ministre a fait cas au Conseil, indique le Porte-Parole, des potentialités minières au Burkina Faso, potentialités donc à différents niveau. Le conseil a décidé de mettre en place un plan d’urgence de renforcement du Ministère en ressources humaines, également de développer en urgence des études sur les cibles planifiées notamment en ce qui concerne les métaux ferreux et non ferreux, et également d’avoir une réflexion stratégique en ce qui concerne les métaux stratégiques et d’autres éléments.
Et également un élément très important pour le Conseil, c’est la nécessité de développer des codes miniers spécifiques, particuliers, en raison donc de certain potentialités qu’on peut découvrir dans le pays.
Au titre du Ministère de l’économie numérique et des postes, le conseil a donné son accord pour que le Ministre en charge de ces questions, engage des discussions par rapport à l’attribution des technologies neutres, d’établissement et l’exploitation des réseaux et service de communication électronique au Burkina Faso. Il s’agit de façon très simple, d’entendre des discussions sous la tutelle donc du MINEFID et conduite par la CEB, pour ce qui de l’intelligence 4 G que nous avons accédé dans notre pays.

Hermann Guingané

Répondre à cet article

 

 

ZOODO TOP TEN
Devant le tribunal : « Tu es femme, besoin d’être secouée, appeler au numéro XXX. »
ZOODOACTU.O. Boureima est élève-professeur en Mathématiques et Physique-chimie à l’Institut des (...)
Devant le tribunal : le post vient de Safiatou Lopez…
ZOODOACTU.La citation à comparaître pour diffamation et injures de sieur Jean Marc Bonato, (...)
Devant le tribunal : ...d’un coup d’épaule il ouvre la porte de la chambre de Léocadie.
ZOODOACTU.Malick D., gestionnaire d’entreprise, est poursuivi pour des faits de menaces sous (...)
Sécurité routière : un mort sur la route du SIAO
ZOODOACTU.Il était 11h, ce dimanche 15 juillet 2018, quand un véhicule Toyota V6 à vive allure ( (...)
Burkina Faso : le procès des demi-dieux
ZOODOINFOS.Le feuilleton judiciaire du putsch de septembre 2015 se poursuit ce lundi, 16 (...)
France – Croatie : ce que va gagner l’arbitre de la finale du Mondial
ZOODOACTU.Plus modestement bien sûr que les joueurs, Néstor Pitana est une autre star de la (...)
Devant le tribunal : N. Lazare a vendu la parcelle non-lotie de son bienfaiteur…
ZOODOACTU.Abus de confiance est escroquerie, tels sont les faits reprochés à N. Lazare. Il a (...)
L’utilisation et la promotion des contraceptifs sont un péché grave
ZOODOACTU.« On reconnaît l’arbre à son fruit. Tout arbre bon produit de bons fruits, tandis que (...)
Procès putsch manqué : l’armée, la cause du malheur du soldat de 2e classe Seydou Soulama
ZOODOACTU.Ce mardi 17 juillet 2018, le sergent-chef Ali Sanou et le soldat de 2e classe Seydou (...)
Récit de l’imposition d’une surfacturation par un agent de service public dans le cadre d’une commande publique
ZOODOACTU.Je fais du service traiteur. Une fois un agent du Haut-commissariat m’a contactée en (...)