ZoodoInfo
Installation officielle du maire de Béguedo : quand le statut de paramilitaire du bourgmestre fait débat !  10 janvier
Version imprimable de cet article Version imprimable

ZOODOINFOS.Cet écrit est un point de vue d’un citoyen, sur la situation de la commune rurale de Béguedo. Lisez donc !


De sources dignes de foi, l’installation officielle du maire de Béguedo, commune rurale du centre Est, située à 140 km de ouagadougou, Mme Béatrice Bara aura lieu le 12 janvier prochain sous le parrainage du président de l’Assemblée nationale, Alassane Bala Sakandé.
Les préparatifs de cette fête vont bon train puisque le bourgmestre a été installé par le préfet de Béguedo et travaille déjà. Cependant, Il faut savoir que certains citoyens perçoivent l’élection de la dame comme une violation flagrante de la loi électorale. En effet, par lettre en date du 4 décembre 2017 adressée au ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, un citoyen dénonçait « l’élection de Mme Bara/Sawadogo Béatrice comme conseillère municipale sur la liste du village de Béguédo centre au compte du MPP, au regard du fait que l’intéressée est un agent des eux et forêts en disponibilité, ce qui la met dans un cas d’inéligibilité conformément aux articles 243 et 245 de la loi 014-2001 du 03 juillet 2001 portant Code électoral et ensemble ses modificatifs ». Comme l’avait relevé Lefaso.net dans sa parution du 11 décembre 2017, contactée, Mme le maire avait affirmée être au courant de cette démarche contre son élection. Aujourd’hui, où en est-on avec cette initiative ? Selon nos informations, l’auteur de la lettre n’a toujours reçu sa réponse même si sur les réseaux sociaux, un semblant de missive du MATD aurait circulé indiquant l’absence de violation de textes.
Dans un tel contexte et au regard de la volatilité de la situation politique à Béguedo, est-il opportun d’organiser en grande pompe une cérémonie officielle d’installation ? Wait and see !

Bruno TAPSOBA.

Répondre à cet article

 

Il y a 1 commentaire(s) pour cet article

posté le 11 janvier 2018, par yeb yele

Cette affaire n’est toujours pas réglée ? Mme le maire illégalement élue doit plier bagages pendant qu’il est temps,surtout que des paramilitaires élus dans les mêmes conditions sont déjà déçus de leur mandat. Nul n’est au dessus de la loi. Il faut épargner à cette commune l’exemple de saponé qui sans doute est une pilule très amère pour le gouvernement et la population de cette localité. Le MATD doit permettre à la justice de trancher .point barre.


Ajouter un commentaire

 

ZOODO TOP TEN
Devant le tribunal : « Tu es femme, besoin d’être secouée, appeler au numéro XXX. »
ZOODOACTU.O. Boureima est élève-professeur en Mathématiques et Physique-chimie à l’Institut des (...)
Devant le tribunal : ...d’un coup d’épaule il ouvre la porte de la chambre de Léocadie.
ZOODOACTU.Malick D., gestionnaire d’entreprise, est poursuivi pour des faits de menaces sous (...)
Devant le tribunal : le post vient de Safiatou Lopez…
ZOODOACTU.La citation à comparaître pour diffamation et injures de sieur Jean Marc Bonato, (...)
Sécurité routière : un mort sur la route du SIAO
ZOODOACTU.Il était 11h, ce dimanche 15 juillet 2018, quand un véhicule Toyota V6 à vive allure ( (...)
Burkina Faso : le procès des demi-dieux
ZOODOINFOS.Le feuilleton judiciaire du putsch de septembre 2015 se poursuit ce lundi, 16 (...)
France – Croatie : ce que va gagner l’arbitre de la finale du Mondial
ZOODOACTU.Plus modestement bien sûr que les joueurs, Néstor Pitana est une autre star de la (...)
Devant le tribunal : N. Lazare a vendu la parcelle non-lotie de son bienfaiteur…
ZOODOACTU.Abus de confiance est escroquerie, tels sont les faits reprochés à N. Lazare. Il a (...)
Procès putsch manqué : l’armée, la cause du malheur du soldat de 2e classe Seydou Soulama
ZOODOACTU.Ce mardi 17 juillet 2018, le sergent-chef Ali Sanou et le soldat de 2e classe Seydou (...)
L’utilisation et la promotion des contraceptifs sont un péché grave
ZOODOACTU.« On reconnaît l’arbre à son fruit. Tout arbre bon produit de bons fruits, tandis que (...)
Récit de l’imposition d’une surfacturation par un agent de service public dans le cadre d’une commande publique
ZOODOACTU.Je fais du service traiteur. Une fois un agent du Haut-commissariat m’a contactée en (...)