ACTUALITE
Simon COMPAORE : "Baraboulé est sécurisé"  13 novembre 2017
Version imprimable de cet article Version imprimable

ZOODOACTU. Le Ministre d’État, Ministre de la Sécurité Simon Compaoré et son collègue de l’Education Nationale et de l’Alphabétisation Jean Martin Coulibaly ont visité ce lundi 13 novembre 2017, le commissariat de Police de District (entièrement reconstruit) de la Commune de Baraboulé.

Ce commissariat a fait l’objet d’une attaque terroriste le 27 février 2017. Aujourd’hui, c’est un commissariat entièrement reconstruit et clôturé que la délégation ministérielle a visité. Ce service de sécurité a bénéficié aussi d’une dotation en véhicule et d’autres moyens roulants. D’où la satisfaction du premier responsable du commissariat de Baraboulé, l’officier de police Abdoulaye Sawadogo. Il a traduit sa fierté et toute sa reconnaissance au gouvernement burkinabé.

Après le Commissariat de police, les ministres Compaoré et Coulibaly se sont rendus à l’Ecole "A" de la localité pour encourager et rassurer les enseignants et les élèves.
Avant de quitter Baraboulé, la délégation ministérielle a échangé avec les Forces vives de la commune.

"Nous sommes venus au nom du Président du Faso et du Premier Ministre, vous dire que Baraboulé est sécurisé. Votre localité compte beaucoup pour le Burkina Faso. Je vous invite à collaborer avec les Forces de Défense et de Sécurité", a dit le Ministre en charge de la sécurité. Le Ministre de l’Education pour sa part a salué l’esprit de sacrifice et d’abnégation des enseignants.

C’est le même message que les ministres en charge de la sécurité et de l’éducation ont livré aux populations de la commune de Diguel. Simon Compaoré et #Jean_Martin_Coulibaly ont rassuré leurs interlocuteurs que des dispositions sont prises pour trouver des solutions afin que les écoles soient rouvertes. Sur le plan sécuritaire, le Ministre d’État a laissé entendre que dans les mois à venir, les populations vont constater un changement. Mais en attendant la franche collaboration avec les Forces de Défense et de Sécurité est vivement recommandée.

La Direction de la Communication et de la Presse Ministérielle du Ministère de la Sécurité

Répondre à cet article

 

 

ZOODO TOP TEN
Simon COMPAORE : « nous avons franchi le rubicond » et « nous assistons a du sabotage à travers les grèves »
ZOODOACTU.Dans une interview parue ce lundi dans le journal Sidwaya, le ministre d’Etat Simon (...)
Devant le tribunal : le douanier et le commerçant .Qui a fait quoi ?
ZOODOACTU.C’est dans une salle d’audience remplie de douaniers et de commerçants que le procès (...)
Devant le tribunal : " tu perdra la vie, si tu raconte à quelqu’un... "
ZOODOACTU.Encore une affaire d ‘arnaque, mais dame S. Ami n’y est pour rien en cela. Elle est (...)
Conférence des forces vives sur la rationalisation du système de rémunération des agents publics de l’Etat : les rapports et les recommandations
ZOODOACTU.Conférence des forces vives sur la rationalisation du système de rémunération des agents (...)
Devant le tribunal : "... il ne devait pas agir de la sorte "
ZOODOACTU.M. Germain, étudiant en marketing et communication, a eu maille à partir avec la (...)
Rémunération des agents publics : " diplôme, durée de la fonction, niveau et pénibilité du service public en cause "
ZOODOINFOS.la conférence des forces vives de la nation sur le système de rémunération des agents (...)
Burkina : Blaise Compaoré n’a pas renoncé au pouvoir et compte y revenir, selon Etienne Traoré
ZOODOINFOS.Le président du parti politique Burkina Yirwa Etienne Traoré dans une interview parue (...)
Devant le tribunal : "...c’est donc de là que sont venus les attouchements "
ZOODOACTU.T. Edouard est âgé de 21 ans, se dit apprenti-coiffeur. Il est accusé de viol sur la (...)
Maître Anta Guissé, l’avocat de l’Etat burkinabè : " le dossier est loin d’être vide "
ZOODOINFOS.Une extradition ou non ? La justice française n’a pas encore tranché sur le sort de (...)
Pourquoi les paupières tremblent parfois ?
ZOODOACTU.Avez-vous déjà souffert d’un blépharospasme ou d’une fasciculation de la paupière ? (...)