Devant le tribunal
Devant le tribunal : elles ont été grugées pour la Belgique…   22 octobre 2017
Version imprimable de cet article Version imprimable

ZOODOACTU.S. Nikos dit être footballeur international. Il a 19 ans, et a eu à gruger dames Bamba M. et Colette O. Il a ainsi escroqué les sommes respectives de 390 000 et 270 000 FCFA aux deux dames, leur promettant un voyage en Belgique. Ila comparu ce vendredi 20 octobre devant le Tribunal de grande instance de Ouagadougou pour en répondre des faits…

Le deal, selon Nikos, est que dame Bamba, qui est par ailleurs la tante de Nikos, puisque l’épouse de son oncle, est venue le voir pour lui demander de l’aider à aller en Belgique pour y chercher une vie meilleure. Etant footballeur et connaissant des gens qui peuvent l’aider, dont un certain Paulin O., qui vit au Togo et qui est agent footballeur, il l’a orienté vers celui-ci qui a accepté l’aider moyennant la somme de 750 000 FCFA.

Pendant que les deux étaient donc en train de ficeler leur affaire, Nikos s’est rendu ensuite au Burkina, et c’est à Ouagadougou que dame Bamba lui a expliqué l’affaire. Il lui explique qu’il est au Burkina pour des soins de genou par la pharmacopée traditionnelle, et dame Bamba le rejoint. Ils vont plus tard dans une banque, et dame Bamba envoie 390 000 FCFA dans le compte bancaire du sieur Paulin. Elle recevra ensuite par le biais de Nikos des documents, dont une invitation, la raison de sa visite en Belgique, entre autres, et prendra cela pour argent comptant.

C’est le même scénario qui s’est répété avec dame Colette O. Elle aussi a été grugée de la même manière. Ce qui est rocambolesque dans cette affaire est que des cachets imités ont été retrouvés chez Nikos, qui, pourtant faisait penser à ses victimes que ces documents venaient de sieur Paulin par voie électronique, donc, elles n’avaient pas à s’en inquiéter.
Sauf que le cours des choses a fait que celles-ci ont attendu en vain, ont eu un doute et sont allées déposer plainte contre lui.

Il a été condamné à une peine d’emprisonnement ferme de 48 mois, soit un an de plus, puisque le procureur a requis 36 mois ferme contre lui...

Claire Lebœuf

Répondre à cet article

 

 

ZOODO TOP TEN
Devant le tribunal : le douanier et le commerçant .Qui a fait quoi ?
ZOODOACTU.C’est dans une salle d’audience remplie de douaniers et de commerçants que le procès (...)
Devant le tribunal : " tu perdra la vie, si tu raconte à quelqu’un... "
ZOODOACTU.Encore une affaire d ‘arnaque, mais dame S. Ami n’y est pour rien en cela. Elle est (...)
Rémunération des agents publics : " diplôme, durée de la fonction, niveau et pénibilité du service public en cause "
ZOODOINFOS.la conférence des forces vives de la nation sur le système de rémunération des agents (...)
Conférence des forces vives sur la rationalisation du système de rémunération des agents publics de l’Etat : les rapports et les recommandations
ZOODOACTU.Conférence des forces vives sur la rationalisation du système de rémunération des agents (...)
Burkina : Blaise Compaoré n’a pas renoncé au pouvoir et compte y revenir, selon Etienne Traoré
ZOODOINFOS.Le président du parti politique Burkina Yirwa Etienne Traoré dans une interview parue (...)
Devant le tribunal : "...c’est donc de là que sont venus les attouchements "
ZOODOACTU.T. Edouard est âgé de 21 ans, se dit apprenti-coiffeur. Il est accusé de viol sur la (...)
Maître Anta Guissé, l’avocat de l’Etat burkinabè : " le dossier est loin d’être vide "
ZOODOINFOS.Une extradition ou non ? La justice française n’a pas encore tranché sur le sort de (...)
Pourquoi les paupières tremblent parfois ?
ZOODOACTU.Avez-vous déjà souffert d’un blépharospasme ou d’une fasciculation de la paupière ? (...)
Un recrutement de personnels d’appoint notamment les retraités et les volontaires pour la continuité du service public
ZOODOACTU.Le conseil des ministres s’est tenu ce lundi 18 juin 2018 sous la présidence de Roch (...)
Devant le tribunal : brouilles entre un chirurgien-dentiste et sa secrétaire-comptable
ZOODOACTU.K. Yolande est poursuivie pour des faits de faux, d’usage de faux et d’abus de (...)