Devant le tribunal
Devant le tribunal : « Je suis pasteur-formateur mais je n’ai pas pu résister à la tentation »…  20 octobre 2017
Version imprimable de cet article Version imprimable

ZOODOACTU.Yao J., 39 ans et Pasteur-formateur de profession, est prévenu d’avoir extorqué la somme de 1 480 000 FCFA à O. Ephraïm. Il comparaissait pour répondre des faits devant le Tribunal de grande instance de Ouagadougou. Yao reconnait d’emblée les faits, et explique qu’il est pasteur formateur de profession. Il représente une institution internationale, et est chargé de former assez de personnes désireuses de se perfectionner en théologie. Il dit qu’il a connu Ephraïm par le biais d’un de ses élèves, qui a demandé d’abord un rendez-vous. Comme il était hors du pays, il est revenu ensuite et c’est là qu’ils se sont croisés à trois pour parler affaire.

Yao explique que Ephraïm lui a confié qu’il veut se rendre aux Etats Unis pour travailler, afin d’épauler son père qui se fait vieux, et qui est par ailleurs élève-pasteur aussi. Et comme Yao a la possibilité de faire voyager les élèves en théologie, il pouvait donc l’y inclure pour le visa.

C’est ainsi donc que Yao a accepté le deal. Il réclame par la suite la somme de 1 480 000 FCFA, qu’Ephraïm lui verse en intégralité. Plus de 10 mois après, pas de trace de voyage. Tantôt, Yao est hors du Burkina, tantôt, indisponible. Jusqu’à ce que la victime lui mette la main dessus et le conduise devant les forces de l’ordre, qui l’entendent et le défère devant le parquet.

Yao explique qu’il a dépensé l’argent pour soigner sa mère malade et ne sait pas pourquoi il a fait cet acte. Il indique que la profession de Pasteur-formateur qu’il exerce devait l’éloigner de la tentation, mais il n’a pas su résister.
Il demande ainsi la clémence du tribunal, et promet ne plus recommencer. Il est condamné à une peine d’emprisonnement de 12 mois avec sursis, ainsi qu’au remboursement de la somme escroquée, plus 300 000 FCFA d’amende….

Claire Lebœuf

Répondre à cet article

 

Il y a 1 commentaire(s) pour cet article

posté le 21 octobre 2017

Que ceux qui toujours croient aveuglement aux dires et aux faits de ces gens fassent de temps à temps attention.


Ajouter un commentaire

 

ZOODO TOP TEN
Issaka Lingani, entendu pour la publication d’une vidéo (actualisée)
ZOODOONFOS.Issaka Lingani, journaliste et analyste politique a été entendu, ce mardi 18 (...)
Pama-Gayeri : des frappes aériennes de l’armée contre des bases terroristes.
ZOODOACTU.Ceci est communiqué de la direction de la communication et des relations publiques, (...)
Diocèse de Diébougou : l’Eglise paroissale de Dissin profanée...
ZOODOACTU.Les fidèles de la paroisse de Dissin, dans le diocèse de Diébougou, ont été surpris dans (...)
Zones non-loties : 30 % de la superficie de Ouagadougou et 40 % de sa population soit plus de 1 000 000 d’habitants
ZOODOINFOS.Les communes de Saaba, de Koubri, de Pabre, de Konki Ipala, Loumbila, (...)
Devant le tribunal : « c’est le jour de mon anniversaire que j’ai appris à fumer le cannabis »
ZOODOACTU.O. M. était devant le Tribunal de grande instance de Ouagadougou ce mardi 18 septembre (...)
Kaya : dix filles excisées admises à l’hôpital après des complications
ZOODOACTU.Dix filles âgées de quatre à quinze ans ont été admises jeudi au CHR de Kaya, suite à des (...)
Le Caucus des Cadres pour le Changement de l’UPC : " haro sur les OSC ‘’croque-morts’’ "
ZOODOINFOS.Ceci est une tribune du Caucus des Cadres pour le Changement (3C) de l’union pour le (...)
Synthése du conseil des ministres du 19 septembre 2018 :cadrages de la circulation des véhicules poids lourds au centre ville
ZOODOACTU. Le conseil des ministres s’est tenu, ce mercredi 19 septembre 2018, sous la (...)
Burkina Faso : Vaincre ou mourir !
ZOODOINFOS.Nos concitoyens continuent de se faire sauvagement abattre. Le dernier forfait en (...)
Kompienga : neuf civils tués par des assaillants
ZOODOACTU.Huit civils ont été abattus tôt samedi par des assaillants à Kompienbiga et à Diabiga, (...)