ZoodoInfo
Libertés provisoires : "nos dirigeants à l’époque étaient des malades ambulants..." ( les associations des familles des victimes )  13 octobre 2017
Version imprimable de cet article Version imprimable

ZOODOINFOS.Suite à la liberté provisoire accordée au Général Djibril Bassolé, les associations des familles des victimes de l’insurrection et du putsch, et certaines OSC burkinabè, qui se contentaient de ruminer allègrement leur amertume toute en se confiant en bonne impatience à la justice militaire, ont exprimé leur contentement ce jeudi 12 octobre 2017 lors d’une conférence de presse tenue cet après-midi à Ouagadougou.

Des évènements du 30 et 31 octobre 2014 et 16 septembre 2015, nous pouvons compter plus de 600 blessés et près de 42 morts. Toutes ces familles endeuillées par ces évènements, attendent toujours que justice et lumière soit rendues sur cette affaire. Seydou Belem, responsable à la coordination de l’association des parents des victimes et blessés de l’insurrection populaire 2014 et du coup d’Etat manqué de 2015, Patrice Bazié, de l’Association des parents de victimes du coup d’Etat, Honoré Savadogo, président de l’Association des blessés du Coup d’Etat 2015, et plus de 15 OSC burkinabè (le FRP, le MRD, le AMPD, le Brassoir Noir, le MPRSCA, le Mouvement Prendre son Envol, le CJLEDI, le Mouvement CAR, l’ABIP-BF, le Balai Citoyen, l’UFMIP, l’APVCE 2015, l’ABCE, le M21, la Ligue des consommateurs, le MJ2D, le réseaux dignité), n’ont pas pu digéré cette histoire de liberté provisoire accordée à tous ces inculpés lors des évènements. Aziz Korogo, Capitaine Dao, Léonce Koné, Salif Kaboré, Colonel Bamba, Luc Adolphe, Djibril Yipenè Bassolet, ont rappelé les conférenciers, ont bénéficié tout bonnement de cette fameuse liberté provisoire. « Et en général, la raison de santé est la plus souvent évoquée. A croire que tous nos dirigeants à l’époque étaient des malades ambulants. Seul le Général Diendjéré parait encore et pour le moment en bonne santé », indiquait Seydou Belem dans la déclaration liminaire. C’est donc avec indignation, désolation et honte qu’ils ont appris cette décision de liberté provisoire du Général, celle d’ailleurs, qui a constitué selon eux, la goutte d’eau qui a fait déborder le vase. Ce n’est pas Djibril Bassolé le véritable problème, mais l’attitude de cette justice, en qui, ils avaient placé leur confiance, et qui, a d’ailleurs acquis son indépendance de par la lutte et le sacrifice des fils du pays. « Nous exigeons la réexamination de toutes les libertés provisoires accordées dans le cadre des dossiers de l’insurrection et du putsch. Nous exigeons que justice soit rendue aux martyrs et aux blessés dans les plus brefs délais. Nous lançons un appel au peuple burkinabè dans son ensemble, à ne pas se laisser distraire et à rester soudé, déterminé et vigilant pour une justice véritable au service du peuple », a conclu Seydou Belem. Les conférenciers ont annoncé que des marches s’annoncent.


Hermann Guingané

Répondre à cet article

 

Il y a 1 commentaire(s) pour cet article

posté le 13 octobre 2017, par Ka

Vous aviez tout mon soutien. La persévérance est le seul moyen pour arriver a des bons résultats. ’’’’’persévérez.’’’’


Ajouter un commentaire

 

ZOODO TOP TEN
Devant le tribunal : l’enfant d’un confrère dans de sales draps...
ZOODOACTU.K. Lionel était face au Tribunal de grande instance de Ouagadougou pour répondre de (...)
De retour de mission du Mali, un soldat se fait extorquer la somme de 8 millions FCFA dans l’achat d’une parcelle...
ZOODOACTU.C. Salifou est un soldat qui est revenu du nord Mali de mission, en 2017. Il décide (...)
Un passager découvert mort dans les toilettes de la gare Rakiéta-Larllé de Ouagadougou...
ZOODOACTU.A la gare de transport voyageurs Rakiéta de Larllé s’est déroulé un drame ce jeudi 15 (...)
Devant le tribunal : manque de bol pour des arnaqueurs d’un pandore...
ZOODOACTU.Voilà des personnes qui ont essayé une arnaque et qui sont tombées sur le Commandant de (...)
Violences sexuelles sur une fille : arrestation de trois personnes mises en cause
ZOODOACTU.Dans la nuit du 15 au 16 Février 2018, mon parquet était informé de ce qu’une vidéo (...)
Devant le tribunal : le procureur requiert 5 ans de prison ferme pour le maire de Pouni
ZOODOACTU.Le maire de la commune rurale de Pouni, Ido Dieudonné, et sieur Neya Rasmané, ont (...)
Arrondissement 3 de Ouagadougou : les conseillers opposés au maire demandent au ministre à entériner la destitution de Raïnatou Ouédraogo
ZOODOACTU.Les 16 conseillers opposés au maire de l’arrondissement 3 de Ouagadougou, Raïnatou (...)
Devant le tribunal : défaut de maîtrise au volant, homicide involontaire et délit de fuite, entre autres faits...
ZOODOACTU.Allassané I. est conducteur d’un car de transport voyageurs et qui fait la navette (...)
Urgent : communiqué de la Gendarmerie Nationale
ZOODOACTU. Suite au Cambriolage du magasin de l’Agence Nationale de la Radioprotection et de (...)
CEDEAO : 4 Chefs d’État bientôt à Accra pour "Accélérer’’ la monnaie unique
ZOODOACTU.Quatre chefs d’Etat ouest-africains se retrouveront mercredi, à Accra, au Ghana, pour (...)