ZoodoInfo
Libertés provisoires : "nos dirigeants à l’époque étaient des malades ambulants..." ( les associations des familles des victimes )  13 octobre 2017
Version imprimable de cet article Version imprimable

ZOODOINFOS.Suite à la liberté provisoire accordée au Général Djibril Bassolé, les associations des familles des victimes de l’insurrection et du putsch, et certaines OSC burkinabè, qui se contentaient de ruminer allègrement leur amertume toute en se confiant en bonne impatience à la justice militaire, ont exprimé leur contentement ce jeudi 12 octobre 2017 lors d’une conférence de presse tenue cet après-midi à Ouagadougou.

Des évènements du 30 et 31 octobre 2014 et 16 septembre 2015, nous pouvons compter plus de 600 blessés et près de 42 morts. Toutes ces familles endeuillées par ces évènements, attendent toujours que justice et lumière soit rendues sur cette affaire. Seydou Belem, responsable à la coordination de l’association des parents des victimes et blessés de l’insurrection populaire 2014 et du coup d’Etat manqué de 2015, Patrice Bazié, de l’Association des parents de victimes du coup d’Etat, Honoré Savadogo, président de l’Association des blessés du Coup d’Etat 2015, et plus de 15 OSC burkinabè (le FRP, le MRD, le AMPD, le Brassoir Noir, le MPRSCA, le Mouvement Prendre son Envol, le CJLEDI, le Mouvement CAR, l’ABIP-BF, le Balai Citoyen, l’UFMIP, l’APVCE 2015, l’ABCE, le M21, la Ligue des consommateurs, le MJ2D, le réseaux dignité), n’ont pas pu digéré cette histoire de liberté provisoire accordée à tous ces inculpés lors des évènements. Aziz Korogo, Capitaine Dao, Léonce Koné, Salif Kaboré, Colonel Bamba, Luc Adolphe, Djibril Yipenè Bassolet, ont rappelé les conférenciers, ont bénéficié tout bonnement de cette fameuse liberté provisoire. « Et en général, la raison de santé est la plus souvent évoquée. A croire que tous nos dirigeants à l’époque étaient des malades ambulants. Seul le Général Diendjéré parait encore et pour le moment en bonne santé », indiquait Seydou Belem dans la déclaration liminaire. C’est donc avec indignation, désolation et honte qu’ils ont appris cette décision de liberté provisoire du Général, celle d’ailleurs, qui a constitué selon eux, la goutte d’eau qui a fait déborder le vase. Ce n’est pas Djibril Bassolé le véritable problème, mais l’attitude de cette justice, en qui, ils avaient placé leur confiance, et qui, a d’ailleurs acquis son indépendance de par la lutte et le sacrifice des fils du pays. « Nous exigeons la réexamination de toutes les libertés provisoires accordées dans le cadre des dossiers de l’insurrection et du putsch. Nous exigeons que justice soit rendue aux martyrs et aux blessés dans les plus brefs délais. Nous lançons un appel au peuple burkinabè dans son ensemble, à ne pas se laisser distraire et à rester soudé, déterminé et vigilant pour une justice véritable au service du peuple », a conclu Seydou Belem. Les conférenciers ont annoncé que des marches s’annoncent.


Hermann Guingané

Répondre à cet article

 

Il y a 1 commentaire(s) pour cet article

posté le 13 octobre 2017, par Ka

Vous aviez tout mon soutien. La persévérance est le seul moyen pour arriver a des bons résultats. ’’’’’persévérez.’’’’


Ajouter un commentaire

 

ZOODO TOP TEN
Issaka Lingani, entendu pour la publication d’une vidéo (actualisée)
ZOODOONFOS.Issaka Lingani, journaliste et analyste politique a été entendu, ce mardi 18 (...)
Pama-Gayeri : des frappes aériennes de l’armée contre des bases terroristes.
ZOODOACTU.Ceci est communiqué de la direction de la communication et des relations publiques, (...)
Diocèse de Diébougou : l’Eglise paroissale de Dissin profanée...
ZOODOACTU.Les fidèles de la paroisse de Dissin, dans le diocèse de Diébougou, ont été surpris dans (...)
Zones non-loties : 30 % de la superficie de Ouagadougou et 40 % de sa population soit plus de 1 000 000 d’habitants
ZOODOINFOS.Les communes de Saaba, de Koubri, de Pabre, de Konki Ipala, Loumbila, (...)
Devant le tribunal : « c’est le jour de mon anniversaire que j’ai appris à fumer le cannabis »
ZOODOACTU.O. M. était devant le Tribunal de grande instance de Ouagadougou ce mardi 18 septembre (...)
Le Caucus des Cadres pour le Changement de l’UPC : " haro sur les OSC ‘’croque-morts’’ "
ZOODOINFOS.Ceci est une tribune du Caucus des Cadres pour le Changement (3C) de l’union pour le (...)
Synthése du conseil des ministres du 19 septembre 2018 :cadrages de la circulation des véhicules poids lourds au centre ville
ZOODOACTU. Le conseil des ministres s’est tenu, ce mercredi 19 septembre 2018, sous la (...)
Burkina Faso : Vaincre ou mourir !
ZOODOINFOS.Nos concitoyens continuent de se faire sauvagement abattre. Le dernier forfait en (...)
Brigitte et Emmanuel Macron craquent pour une fillette à l’Elysée !
ZOODOINTER.Le président de la République et son épouse Brigitte Macron auront activement participé (...)
Kompienga : neuf civils tués par des assaillants
ZOODOACTU.Huit civils ont été abattus tôt samedi par des assaillants à Kompienbiga et à Diabiga, (...)