ACTUALITE
Conseil des ministres du 11 octobre 2017 : "Pas de commentaire du Gouvernement, tout se poursuit comme il faut", explique René Bagoro, sur la liberté provisoire de Djibril Bassolé  11 octobre
Version imprimable de cet article Version imprimable

ZOODOACTU. Le Conseil hebdomadaire des ministres s’est tenu ce mercredi 11 octobre 2017 sous la présidence de Roch Marc Christian Kaboré, Président du Faso. Le Porte-parole du Gouvernement, Remis Fulgance Dandjinou, explique qu’il y a eu des communications orales, nominations, entre autres points à l’ordre du jour.

Spécifiquement, le Porte-parole du Gouvernement explique que les dossiers sur la problématique des Greffiers en chef des juridictions et ceux des Greffiers en chef, en général, ont été abordés par le Conseil, et des réponses favorables vont en ce sens, parlant de dossiers abordés au titre du ministère en charge de la justice.

Création d’une école polytechnique à Ouagadougou, pour la formation des étudiants, au titre du ministère en charge de l’enseignement supérieur, constructions de Centres de santé et de promotion sociale (CSPS) et de remise à niveau de certains centres de santé sont au programme, dont la fourniture en scanners et matériel de radiologie pour certains, cela au titre du ministère de la santé.

En ce qui concerne les infrastructures routières, le Gouvernement compte mettre 31 milliards FCA pour le bitumage de la route Kantchari-Diapaga-Frontière du Bénin. Des infrastructures en pistes rurales sont aussi concernées, cela dans 10 régions du Burkina, dont, entre autres, les Hauts-Bassins, le Centre-Nord, la Boucle du Mouhoun…

Pour ce qui est de l’énergie, le Gouvernement envisage de mettre l’accent sur celle solaire, dans les différentes régions du Faso.

"Pas de panique, tout se poursuit comme il faut"

Le Ministre René Bagoro, en charge de la justice, s’est prononcé sur l’accord de liberté provisoire au Général de Gendarmerie Djibril Bassolé, ce mardi 10 octobre dernier. Il explique que la Chambre de contrôle du Tribunal militaire a tranché, donc, pas de commentaire du Gouvernement, étant donné que la séparation des pouvoirs doit être respectée. Il déclare cependant que les populations soient rassurées que quel qu’en soit la situation, la justice suit son cours et, victimes comme insurgés et résistants du putsch, seront situés, cela par un procès équitable, dans les règles de l’art. En d’autres termes, cette liberté n’entache en rien le cours des choses au sein de la justice…

Claire Lebœuf

Répondre à cet article

 

Il y a 1 commentaire(s) pour cet article

posté le 13 octobre 2017, par Ka

Quand on poste un message qui dit la vérité, il mérite d’être publié, mêmes si l’argent ou la peur des décideurs enchaîne ceux qui sont censé de la publié. La vérité reste la seule racine fiable d’une jeune démocratie comme la nôtre qui cherche son chemin.


Ajouter un commentaire

 

ZOODO TOP TEN
Dossier du coup d’Etat manqué : Djibrill Bassolé libéré .Des protestations en cours.
ZOODOACTU.Ça semblait être le combat de sa vie. La liberté provisoire obtenue ce mardi 10 octobre (...)
Devant le tribunal : sieur K. Souleymane est coupable de fétichisme et menaces de mort…
ZOODOACTU. K. Souleymane comparaissait ce jeudi 12 octobre devant le Tribunal de grande (...)
Les autorités françaises doivent arrêter François Compaoré
ZOODOACTU..François Compaoré, le propre frère du dictateur Blaise Compaoré chassé par son peuple à (...)
Annoncé positif au VIH du Sida, Eboué donne la vraie version
ZOODOACTU.Malade depuis l’année dernière et déclaré séropositif par les rumeurs tenace, (...)
Devant le tribunal : Boubacar et Diane.Viol ou pas ?
ZOODOACTU. B. Boubacar est menuisier de profession, âgé de 32 ans, célibataire sans enfant. Il a (...)
Fatma Samoura : "Le Burkina a déposé un recours devant le TAS, je ne peux…"
ZOODOINFOS.Dans une interview exclusive accordée à VOA Afrique, la secrétaire générale de la FIFA (...)
La mise en liberté provisoire du Général Djibril BASSOLET : la Chambre de Contrôle de l’instruction, s’explique.
ZOODOACTU.Le 10 octobre 2017, la Chambre de Contrôle de l’instruction du Tribunal Militaire de (...)
Devant le tribunal : une affaire de détournement de clients au profit d’une autre société,...
ZOODOACTU. K. Barkié a assigné son employeur, K. Issoufou, au Tribunal du travail ce mardi 10 (...)
Kôrô Yamyélé à Mariam SANKARA : " Thomas ne vous appartient plus à vous seuls ! "
ZOODOACTU.MARIAME, excuse-moi mais le Kôrô Yamyélé que je suis, a connu votre défunt mari que (...)