Devant le tribunal
Devant le tribunal : une affaire de détournement de clients au profit d’une autre société,...  11 octobre 2017
Version imprimable de cet article Version imprimable

ZOODOACTU. K. Barkié a assigné son employeur, K. Issoufou, au Tribunal du travail ce mardi 10 octobre 2017 pour licenciement abusif, entre autres, ce 24 août. L’employeur est le fondateur d’une société de gardiennage et sécurité, la SGBS/WK. Le demandeur veut des dommages et intérêts, ainsi que d’autres frais en sus.

Selon K. Issoufou, c’est depuis près de 9 ans qu’il a créé sa société de gardiennage. Ne sachant pas lire ni écrire, il a confié donc le business à Barkié. Il se trouve cependant que plus tard, Barkié lui ait proposé de revoir les frais à payer de ceux qui viennent comme clients, qui sont de la somme de 50 000 FCFA, pendant que les vigiles sont payés à 30 000 FCFA. Barkié voulait qu’il hausse le montant à 60 000 FCFA…

Chose que Issoufou a refusé. Il explique qu’entretemps, Barkié a contacté un certain Zongo I., pour lui demander de créer une société de gardiennage. De chez SGBS/WK, Barkié orientait les clients vers ce dernier, qui, par ailleurs, payait ses agents à 35 000 FCFA. Outre cela, Issoufou explique que beaucoup de marchés ont été détournés par Barké, dont ceux de Houndé, Ouagadougou, entre autres.

Il explique qu’il a dû prendre ses responsabilités parce qu’il voyait les dénonciations faites à l’encontre de Barkié.

Le tribunal du travail a cherché à savoir si toutefois Issoufou et Zongo, le gérant de la société de gardiennage où étaient orientés les clients, se connaissaient. Non ! Répond Barkié, qui précise cependant qu’eux deux se connaissent. Il précise également que c’est la SGBS/WK de Issoufou qui est le plus ancien, après question du tribunal.

Pour la défense de Barkié, cette manière d’agir de Issoufou n’est pas normale. Parce que l’on ne peut venir ainsi licencier un employé qui a fait 9 ans dans la boîte pour prétexter que celui-ci oriente des gens vers d’autres sociétés de gardiennage. Le Conseil donne pour exemple son cabinet. Il dit que si toutefois un client vient, demande à se constituer une défense pour la somme de 50 000 FCFA et que le cabinet preste pour 100 000 FCFA, si toutefois le client demande à ce qu’on lui montre où il peut se constituer une défense moins chère que cela, le secrétariat ne peut que l’y orienter. Donc, ce n’est pas du tout un détournement de client, mais un service rendu sur demande du client.

Autre aspect, Issoufou explique que Barkié recevait 5 000 FCFA par client qu’il orientait chez Zongo. Rien du tout, réplique le demandeur, qui dit qu’il a même investi dans la SGBS/WK, et n’a jamais rien réclamé.

En ce qui concerne les réclamations, la défense estime qu’il faut se pencher sur la prime d’ancienneté, qui n’a pas été appliqué à Barkié depuis 9 ans. Elle estime également que même si la lettre de préavis a été signifiée à son client, il demeure qu’il n’y a pas eu de lettre de licenciement proprement écrite, ce qui va dans le sens de l’abus. Pour les dommages et intérêts, la défense réclame la somme de 1 350 000 FCFA, et la somme de 300 000 FCFA pour les frais exposés, entre autres réclamations. Délibération prévue pour ce 1er décembre 2017…

Claire Lebœuf

Répondre à cet article

 

 

ZOODO TOP TEN
Devant le tribunal : le douanier et le commerçant .Qui a fait quoi ?
ZOODOACTU.C’est dans une salle d’audience remplie de douaniers et de commerçants que le procès (...)
Devant le tribunal : " tu perdra la vie, si tu raconte à quelqu’un... "
ZOODOACTU.Encore une affaire d ‘arnaque, mais dame S. Ami n’y est pour rien en cela. Elle est (...)
Conférence des forces vives sur la rationalisation du système de rémunération des agents publics de l’Etat : les rapports et les recommandations
ZOODOACTU.Conférence des forces vives sur la rationalisation du système de rémunération des agents (...)
Rémunération des agents publics : " diplôme, durée de la fonction, niveau et pénibilité du service public en cause "
ZOODOINFOS.la conférence des forces vives de la nation sur le système de rémunération des agents (...)
Burkina : Blaise Compaoré n’a pas renoncé au pouvoir et compte y revenir, selon Etienne Traoré
ZOODOINFOS.Le président du parti politique Burkina Yirwa Etienne Traoré dans une interview parue (...)
Devant le tribunal : "...c’est donc de là que sont venus les attouchements "
ZOODOACTU.T. Edouard est âgé de 21 ans, se dit apprenti-coiffeur. Il est accusé de viol sur la (...)
Maître Anta Guissé, l’avocat de l’Etat burkinabè : " le dossier est loin d’être vide "
ZOODOINFOS.Une extradition ou non ? La justice française n’a pas encore tranché sur le sort de (...)
Pourquoi les paupières tremblent parfois ?
ZOODOACTU.Avez-vous déjà souffert d’un blépharospasme ou d’une fasciculation de la paupière ? (...)
Les soldats de la paix du Burkina Faso sauvent des vies au Mali
ZOODOACTU.Ce 8 juin 2018, les soldats de la paix burkinabé se préparent à s’acquitter de leurs (...)
Situation nationale : les évêques invitent à avoir le sens du bien commun.
ZOODOINFOS.En Assemblée générale ordinaire à Ouagadougou, les évêques de la Conférence épiscopale (...)