ZoodoInfo
Coopération Burkina-Bénin : une séance de travail qui annonce des actions concrètes  10 octobre
Version imprimable de cet article Version imprimable

ZOODOACTU.Le Ministre des affaires étrangères burkinabè, Alpha Barry, a reçu cette matinée du mardi 10 octobre 2017, son homologue béninois, Aurélien Agbénonci et sa délégation, pour une séance de travail dans la capitale burkinabè, en l’honneur de la visite du Président Patrice Talon dans le pays des hommes intègres.

La rencontre de cette matinée du mardi 10 octobre 2017, est une séance de travail entre les deux délégations béninoise et burkinabè, à l’occasion de la visite du Président béninois Patrick Talon. En effet, c’est pour préparer le communiqué conjoint qui va sanctionner la visite du président béninois, que les deux délégations se sont réunies ce matin. L’occasion a porté sur les questions de renforcement des liens entre les deux pays. Alpha Barry a expliqué que la rencontre permettra de jeter les bases de la prochaine session de commission mixte entre les deux pays relativement aux orientations reçus des deux chefs d’états, qui ont donné le ton dans les toasts qu’ils ont prononcé lors du diner officiel qui a été offert au Président Talon. Les orientations données à ces commissions mixtes surviennent à la fin de l’année sur de grandes questions majeures, il était donc important qu’une rencontre soit tenue, précisera le ministre. « Le Benin est l’un des principaux ports et corridor qu’utilise les transporteurs burkinabè et c’est l’un des ports d’approvisionnement en produit pétrolier du pays » a indiqué le ministre avant de poursuivre « nous avons en commun un projet de construction d’un dépôt pétrolier entre les deux pays au port de Cotonou qui devrait bientôt être terminé ». A cette rencontre, les questions liées à la gestion de la frontière, aux zones touristiques partagées par les deux pays, (la Pendjari et bien d’autres questions), ont également été abordées, a précisé le Ministre.

Une très bonne relation entre les deux pays.
Les relations entre les deux pays se portent bien ? Questionnera un journaliste. « Oui absolument. Demander à mon frère et ami le Ministre Aurélien .Tout ce passe bien. Nous avons une convergence de vue entre ministres, entre chefs d’Etat et j’aillais dire à ce niveau tout se passe très bien. Nous avons une très bonne relation » a soutenu le ministre Alpha Barry. Cet avis est entièrement partagé par son homologue béninois, Aurélien Agbénonci. « Je confirme les propos tenus par mon collègue, mon ami mon frère, le ministre Alpha Barry, sur la qualité des relations entre le Bénin et le Burkina Faso. Je voudrais saisir cette occasion pour remercier les autorités du Burkina, le Président de la République et aussi mon collègue pour la qualité de l’accueil que le président Patrice Talon et sa délégation ont reçu depuis hier » a-t-il exprimé. Le président Talon vous l’a dit, l’intégration africaine n’est est pas un vain mot, il faut des actes concrets. Le développement aujourd’hui, a continué le ministre, ne peut se faire par des incantations, il faut des actes concrets. Le port de Cotonou est un port qu’utilise le Burkina et nous sommes en train d’améliorer la qualité de service. Le président Talon a indiqué hier que les rangs sur les routes en partant de Cotonou jusqu’à notre frontière serait abolit et sanctionner, toute la coopération autour du parc W de Bendjari sera mis en valeur pour qu’on ait plus de ressources pour nos populations, a soutenu le ministre. « Vous savez également que les ministres du Niger, du Burkina et du Bénin se sont réunis à Cotonou il y a quelques mois. Dans le communiqué de presse que vous découvrirez tout à l’heure puisque nous réservons la primeur à nos chef d’Etat, vous verrez qu’il y a des points concrets, précis qui font que le Bénin, le Burkina ne se célèbre pas seulement en cette amitié, mais ils agissent de manière concrète pour que cette fraternité, cette amitié, puisse déboucher sur des projets, et qu’il y ait des programmes qui bénéficient à nos populations et améliorent le quotidien des burkinabè et des béninois. C’est ça le sens de notre amitié, de notre fraternité » a-t-il conclu.

Hermann Guingané

Répondre à cet article

 

 

ZOODO TOP TEN
Dossier du coup d’Etat manqué : Djibrill Bassolé libéré .Des protestations en cours.
ZOODOACTU.Ça semblait être le combat de sa vie. La liberté provisoire obtenue ce mardi 10 octobre (...)
Devant le tribunal : sieur K. Souleymane est coupable de fétichisme et menaces de mort…
ZOODOACTU. K. Souleymane comparaissait ce jeudi 12 octobre devant le Tribunal de grande (...)
Les autorités françaises doivent arrêter François Compaoré
ZOODOACTU..François Compaoré, le propre frère du dictateur Blaise Compaoré chassé par son peuple à (...)
Annoncé positif au VIH du Sida, Eboué donne la vraie version
ZOODOACTU.Malade depuis l’année dernière et déclaré séropositif par les rumeurs tenace, (...)
Devant le tribunal : Boubacar et Diane.Viol ou pas ?
ZOODOACTU. B. Boubacar est menuisier de profession, âgé de 32 ans, célibataire sans enfant. Il a (...)
Fatma Samoura : "Le Burkina a déposé un recours devant le TAS, je ne peux…"
ZOODOINFOS.Dans une interview exclusive accordée à VOA Afrique, la secrétaire générale de la FIFA (...)
La mise en liberté provisoire du Général Djibril BASSOLET : la Chambre de Contrôle de l’instruction, s’explique.
ZOODOACTU.Le 10 octobre 2017, la Chambre de Contrôle de l’instruction du Tribunal Militaire de (...)
Devant le tribunal : une affaire de détournement de clients au profit d’une autre société,...
ZOODOACTU. K. Barkié a assigné son employeur, K. Issoufou, au Tribunal du travail ce mardi 10 (...)
Kôrô Yamyélé à Mariam SANKARA : " Thomas ne vous appartient plus à vous seuls ! "
ZOODOACTU.MARIAME, excuse-moi mais le Kôrô Yamyélé que je suis, a connu votre défunt mari que (...)