Devant le tribunal
Devant le tribunal : " j’ai constaté que la moto était garée depuis longtemps "   4 octobre 2017
Version imprimable de cet article Version imprimable

ZOODOACTU. Z. Alassane, âgé de 25 ans, est parkeur dans une des gares de la compagnie de voyage routier STAF de la ville de Ouagadougou. Il est poursuivi pour vol de deux motos (une Sirius et une 135). Son compère, K. Issiaka, lui, est poursuivi pour recel. Tous les deux se sont expliqués devant le Tribunal de grande instance de Ouagadougou ce mardi 03 octobre 2017, sur les faits.

C’est Issiaka, le receleur, qui a d’abord pris la parole pour expliquer qu’il a connu Alassane dans un kiosque à café que tous deux fréquentent. Par la suite, celui-ci lui demande de lui prêter de l’argent parce qu’il a des problèmes à gérer. Il lui répond qu’il n’en a pas, bien vrai qu’il soit commerçant.

Alassane lui dit alors qu’il a une moto Sirius qu’il va mettre en vente, et lui demande de l’accompagner au Théâtre populaire pour cela. Ils partent à la gare STAF, Alassane sort avec la moto, et ils se rendent pour la vente à l’endroit indiqué. C’est donc sur les lieux qu’ils ont été appréhendés. Il explique qu’il ne savait pas que la moto était volée, car il ne pensait pas que Alassane était capable de tels actes…

Alassane reconnait les faits. Il explique qu’il a soustrait la moto Sirius du parking de STAF, mais pour ce qui est de la moto 135, c’est un de ses amis qui le lui a confié avant de voyager. Les faits sont qu’au sein de la gare STAF, des voyageurs viennent confier leurs engins au parking avant de voyager. Certains peuvent prendre beaucoup de temps, souvent des mois. C’est en constatant que la Sirius était garée depuis longtemps que Alassane a décidé de soustraire la moto pour la vendre. Sauf qu’il a été pris sur les lieux de vente, en compagnie de Issiaka.

Le procureur déplore cet état de faits, car pendant que les honnêtes citoyens pensent avoir mis leur bien en lieu sûr, ce sont les mêmes gardiens qui les volent pour les revendre. Les faits sont suffisamment graves, selon lui. Il ne croit pas non plus à Issiaka, qui dit qu’il n’est pas au courant que l’engin était le fruit d’un vol, et n’exclut pas aussi que ces deux-là ne soient pas à leur premier forfait. Il a requis contre eux la peine de 60 mois de prison ferme. Ils écoperont finalement de 18 mois de prison ferme et de 300 000 FCFA d’amende, après verdict du tribunal…

Claire Lebœuf

Répondre à cet article

 

 

ZOODO TOP TEN
Devant le tribunal : le douanier et le commerçant .Qui a fait quoi ?
ZOODOACTU.C’est dans une salle d’audience remplie de douaniers et de commerçants que le procès (...)
Devant le tribunal : " tu perdra la vie, si tu raconte à quelqu’un... "
ZOODOACTU.Encore une affaire d ‘arnaque, mais dame S. Ami n’y est pour rien en cela. Elle est (...)
Conférence des forces vives sur la rationalisation du système de rémunération des agents publics de l’Etat : les rapports et les recommandations
ZOODOACTU.Conférence des forces vives sur la rationalisation du système de rémunération des agents (...)
Rémunération des agents publics : " diplôme, durée de la fonction, niveau et pénibilité du service public en cause "
ZOODOINFOS.la conférence des forces vives de la nation sur le système de rémunération des agents (...)
Burkina : Blaise Compaoré n’a pas renoncé au pouvoir et compte y revenir, selon Etienne Traoré
ZOODOINFOS.Le président du parti politique Burkina Yirwa Etienne Traoré dans une interview parue (...)
Devant le tribunal : "...c’est donc de là que sont venus les attouchements "
ZOODOACTU.T. Edouard est âgé de 21 ans, se dit apprenti-coiffeur. Il est accusé de viol sur la (...)
Maître Anta Guissé, l’avocat de l’Etat burkinabè : " le dossier est loin d’être vide "
ZOODOINFOS.Une extradition ou non ? La justice française n’a pas encore tranché sur le sort de (...)
Pourquoi les paupières tremblent parfois ?
ZOODOACTU.Avez-vous déjà souffert d’un blépharospasme ou d’une fasciculation de la paupière ? (...)
Les soldats de la paix du Burkina Faso sauvent des vies au Mali
ZOODOACTU.Ce 8 juin 2018, les soldats de la paix burkinabé se préparent à s’acquitter de leurs (...)
Situation nationale : les évêques invitent à avoir le sens du bien commun.
ZOODOINFOS.En Assemblée générale ordinaire à Ouagadougou, les évêques de la Conférence épiscopale (...)