Devant le tribunal
Devant le tribunal : qu’est ce qui s’est passé avec la fillette de 6 ans ?  2 octobre
Version imprimable de cet article Version imprimable

ZOODOACTU. En mai dernier, sieur K.M a été mis aux arrêts pour avoir violé Y.L., une fillette de 6 ans. Il comparaissait devant le Tribunal de grande instance de Ouagadougou, ce vendredi 29 septembre, pour s’expliquer.

Y.L. a-t-il violé la petite C. ? En tous les cas, selon la mère de celle-ci, c’est le 26 mai que les faits se sont passés. Et c’est le 28, que la bonne qui travaille chez elle a découvert les faits. Celle-ci, qui a l’habitude de doucher la petite, a été surprise quand elle lui faisait prendre son bain du rechignement de l’enfant à ce qu’on lui touche son intimité. La bonne ne lui dit cependant rien. A l’arrivée de la mère, qui était allée au boulot, la bonne lui explique l’affaire. Celle-ci fait pression sur la fillette, qui lui explique que c’est leur voisin (ils vivent dans une cour commune) qui lui a fait des choses et qui lui font mal au sexe.

La fille explique que celui-ci a mis ses doigts dans son sexe, avant de le lui frotter avec son p... Il se trouvait qu’en ce temps aussi, Y.L avait voyagé. La maman va faire une déclaration à une gendarmerie de la ville, et l’on lui conseille d’aller faire examiner sa fille.

Ainsi donc, selon la mère, et selon les tests de la gynécologue qui a fait le travail, il ressort que des irritations sont parues dans la partie génitale de la fillette. Outre cela, elle explique au tribunal que cette gynécologue a découvert du sperme dans le vagin de la petite. Cette visite médicale s’est passée le 30 mai, soit 4 jours après…

la maman explique qu’elle n’a pas parlé de l’affaire à qui que ce soit dans la cour, parce que Y.L., qui était en voyage, pouvait ne plus revenir, même s’il a des enfants qui y vivent, sans leur maman qui est à l’étranger. Elle ajoute que la petite lui a dit qu’elle a plusieurs fois aperçu Y.L. nu, soit sortant de la douche, soit quand elle va pour s’amuser avec les enfants de celui-ci et que c’est lui qui ouvre la porte.

Le prévenu ne reconnait pas les faits, pour autant. Il estime qu’il est victime de la mère de l’enfant, qui lui a fait des avances bien avant. Il reconnait que la fillette vient de temps en temps s’amuser avec ses enfants, et souvent, c’est lui-même qui ouvre la porte quand celle-ci tape. Il est arrivé une fois qu’elle l’ait vu en culotte, mais de là à dire que c’est nu, il n’est revient pas, parce que ne serait-ce qu’une serviette, il allait se le passer autour de la ceinture avant d’aller ouvrir.

Outre cela, les faits que du sperme ait été trouvé dans le vagin de la fillette, 4 jours après, laisse perplexe les avocats de Y.L. qui estiment que la durée est trop longue pour faire des tests et découvrir cela, surtout que la fillette se douche tous les jours.

Ils demandent que la gynécologue qui a fait le constat dise clairement que du sperme a été effectivement découvert dans le sexe de la petite, car sur le certificat médical, cela n’y apparait pas. Outre cela, ils expliquent que cette histoire est une machination pour nuire à leur client, qui risque au minimum 5 ans de prison. Donc, il va falloir bien examiner le dossier. Car c’est la mère qui dit que la gynécologue l’a appelée pour lui montrer cela lors de l’examen. En plus, les avocats estiment que si toutefois la petite dit qu’elle a mal au sexe, et que des irritations sont constatées, cela arrive à tout le monde, parce que des allergies à des sous-vêtements peuvent provoquer de telles choses.

Pour en avoir le cœur net, les avocats demandent que la gynécologue soit convoquée pour mieux s’expliquer sur ce qu’elle a constaté sur la fillette, en faisant son travail. Ce qui a contraint le tribunal à renvoyer le procès pour ce 09 octobre prochain…

Claire Lebœuf

Répondre à cet article

 

 

L’AFFICHE DU JOUR

Incendie ce dimanche 10 décembre midi, à la cour d’appel de Ouagadougou.

ZOODO TOP TEN
Devant le tribunal : le film d’une évasion spectaculaire à la MACO ...
ZOODOACTU.Ils sont trois Gardes de sécurité pénitentiaires (GSP) à comparaître devant le Tribunal de (...)
Conseil des ministres du 7 décembre 2017 : 57 973 462 203 FCFA pour la société KANIS LOGISTIC SA
ZOODOINFOS.Le Conseil des ministres s’est tenu à Ouagadougou, le jeudi 07 décembre 2017, en (...)
Madame Mariam Diallo née Zoromé, décédée
ZOODOINFOS. Le Ministre d’Etat, ministre de la Sécurité a le profond regret d’annoncer le décès de (...)
Situation nationale : le Kôrô Yamyélé parle au PM Paul Kaba TIEBA
ZOODOACTU.- Monsieur le PM PKT, j’ai lu votre déclaration très osée, voire injurieuse envers des (...)
11 choses que les femmes veulent mais qu’elles se gênent de dire aux hommes
ZOODOINTIMITE.1- Votre femme veut que vous soyez galant à tout moment. 2- Elle veut sentir (...)
À suivre : des experts de l’ONU exhortent Ouagadougou à libérer Djibril Bassolé
ZOODOACTU.Les experts du Groupe de travail sur la détention arbitraire de l’ONU ont appelé jeudi (...)
Devant le tribunal : il simule un évanouissement, à la vue des gendarmes...
ZOODOACTU.I. Adama est commerçant, et tient une alimentation. Il a cependant été arrêté et déféré (...)
Appel à contribution pour l’organisation d’une veillée et de l’inhumation de Oxy Dj
ZOODOACTU. De façon spontanée, les amis et collègues de l’artiste OXY dj se sont réunis le lundi 4 (...)
Simon Compaoré aux forces de sécurité de Pabré, Dapelgo, Kongoussi et Rouko : « Sachez que vous n’êtes pas oubliés »
ZOODOINFOS.Le Ministre d’Etat, Ministre de la Sécurité, Simon Compaoré était en tournée le dimanche (...)
Haute Cour de Justice : nominations de magistrats
ZOODOACTU.La nouvelle loi organique modificative de la Haute Cour de Justice a créé en plus des (...)