Devant le tribunal
Devant le tribunal : " c’est juste une claque sur sa joue droite "  17 septembre 2017
Version imprimable de cet article Version imprimable

ZOODOACTU. S. Salomon, maçon, âgé de 25 ans, était devant le Tribunal de grande instance de Ouagadougou ce vendredi 15 septembre 2017 pour s’expliquer sur des faits de coups et blessures volontaires, destruction de biens et menaces sous condition sur la personne de N. Awa, qui était par ailleurs sa concubine.

Salomon explique qu’il devait aller dans la ville de Gaoua pour y travailler. Il remet la somme de 5 000 FCFA à sa concubine donc, et ’en va. De là-bas, il apprend que Awa a un autre prétendant qui veut la marier et que celle-ci, de surcroit, a quitté leur maison.

Salomon rentre donc en trombe à Ouagadougou. Il constate que sa dulcinée n’est bel et bien pas là. Il se rend dans la famille de celle-ci et trouve la mère qui lui explique qu’elle ne loge pas en famille. Celle-ci demande par ailleurs à Salomon de laisser Awa tranquille, parce que celle-ci raconte chaque fois qu’elle est victime de mauvais traitements de la part de Salomon. Les choses sont donc restées en l’état.

Sauf que Salomon est reparti avec une rancœur. Un jour donc, il aperçoit Awa qui est en train de couper des feuilles d’acacia pour une décoction sanitaire. Comme c’était non loin de chez lui, il s’approche, la violente, et lui dit de quitter les lieux. Il s’en prend aussi à la moto de celle-ci, qu’il abime, et la menace de mort avec une machette, selon le procès-verbal de la police.

Salomon ne reconnait pas tout cela à la barre. Il explique que c’est juste une claque sur la joue droite qu’il a donnée à Awa, sans pour autant toucher à la moto, ni la menacer de mort avec une machette. Le procureur, pour sa part, estime que les faits sont graves. Il a requis contre Salomon une amende de 20 000 FCFA pour les coups et blessures volontaires, 6 mois de prison et 300 000 FCFA d’amende pour les autres chefs d’accusation, le tout ferme.

Le tribunal l’a d’abord demandé si toutefois après les six mois, il ne viendra pas faire de mal à Awa, car c’est trop peu comme condamnation. Salomon jure qu’il ne fera rien. Il écope finalement de la peine de 6 mois de prison et d’une amende de 20 000 FCFA, le tout ferme…

Claire Lebœuf

Répondre à cet article

 

 

ZOODO TOP TEN
Devant le tribunal : le douanier et le commerçant .Qui a fait quoi ?
ZOODOACTU.C’est dans une salle d’audience remplie de douaniers et de commerçants que le procès (...)
Devant le tribunal : " tu perdra la vie, si tu raconte à quelqu’un... "
ZOODOACTU.Encore une affaire d ‘arnaque, mais dame S. Ami n’y est pour rien en cela. Elle est (...)
Conférence des forces vives sur la rationalisation du système de rémunération des agents publics de l’Etat : les rapports et les recommandations
ZOODOACTU.Conférence des forces vives sur la rationalisation du système de rémunération des agents (...)
Rémunération des agents publics : " diplôme, durée de la fonction, niveau et pénibilité du service public en cause "
ZOODOINFOS.la conférence des forces vives de la nation sur le système de rémunération des agents (...)
Burkina : Blaise Compaoré n’a pas renoncé au pouvoir et compte y revenir, selon Etienne Traoré
ZOODOINFOS.Le président du parti politique Burkina Yirwa Etienne Traoré dans une interview parue (...)
Devant le tribunal : "...c’est donc de là que sont venus les attouchements "
ZOODOACTU.T. Edouard est âgé de 21 ans, se dit apprenti-coiffeur. Il est accusé de viol sur la (...)
Maître Anta Guissé, l’avocat de l’Etat burkinabè : " le dossier est loin d’être vide "
ZOODOINFOS.Une extradition ou non ? La justice française n’a pas encore tranché sur le sort de (...)
Pourquoi les paupières tremblent parfois ?
ZOODOACTU.Avez-vous déjà souffert d’un blépharospasme ou d’une fasciculation de la paupière ? (...)
Les soldats de la paix du Burkina Faso sauvent des vies au Mali
ZOODOACTU.Ce 8 juin 2018, les soldats de la paix burkinabé se préparent à s’acquitter de leurs (...)
Situation nationale : les évêques invitent à avoir le sens du bien commun.
ZOODOINFOS.En Assemblée générale ordinaire à Ouagadougou, les évêques de la Conférence épiscopale (...)