Devant le tribunal
Devant le tribunal : " j’ai mis un doigt dans le v...."   19 septembre 2017
Version imprimable de cet article Version imprimable

ZOODOACTU. S. Noaga, âgé d’environ 40 ans, a comparu ce vendredi 15 septembre devant le Tribunal de grande instance de Ouagadougou pour répondre de faits de viol sur la personne de Asséta, mineure de 10 ans.

Selon le procès-verbal de la police, Noaga a vu passer trois fillettes. Il les appelle et donne une pièce de 500 FCFA à deux d’entre elles, afin qu’il lui achètent de la cigarette, pendant que la troisième attendrait leur retour.

Au retour des deux fillettes, Noaga attrape la main de l’une d’entre elle, et, celle-ci est obligée de résister. C’est de là que les filles sont allés raconter les faits à leurs parents. Noaga, après ce forfait, quitte les lieux. C’est au marché Zabr-daaga qu’il est d’abord appréhendé par les parents des filles, avec l’aide de la police municipale. Il est ensuite conduit au commissariat de police le plus proche, où il est entendu.

Le procès-verbal indique aussi que Noaga reconnait avoir mis un doigt dans le vagin de la fillette Asséta, celle-là même qui est restée avec lui pendant que les deux autres allaient acheter les cigarettes.

Noaga explique que tout ce qui est écrit sur le procès-verbal n’est pas vrai. Il raconte d’abord qu’il a été battu quand il a été appréhendé, cela par un homme qu’il ne connait pas, et qu’ensuite, à la police, on lui a demandé de reconnaître les faits et il sera relaxé. Il a donc reconnu les faits, juste pour avoir la liberté. Sauf qu’il sera ensuite déféré à la Maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou (MACO). Il explique qu’il a une femme et deux enfants, de sexe différent. Il dit qu’il ne souhaite pas faire des choses de ce genre sur l’enfant d’autrui.

Le procureur a essayé de le prendre au piège par des questions de tout genre, mais il est resté constant dans ses propos en clamant son innocence. Néanmoins, celui-ci requerra contre lui la peine de 24 mois de prison ferme. Noaga a été relaxé en fin de compte au bénéfice du doute, le tribunal ayant estimé qu’il n’y a pas de preuve tangible qui puisse faire que le prévenu soit condamné. Par ailleurs, aucun plaignant n’était présent à l’audience…

Claire Lebœuf

Répondre à cet article

 

Il y a 2 commentaire(s) pour cet article

posté le 19 septembre 2017, par Kôrô Yamyélé

- Tout est bien qui finit bien. Maintenant il appartient à Noaga de porter plainte pour l’humiliation qui a subie et pour son honneur bafoué, et qu’il demande forte réparation.

Par Kôrô Yamyélé


posté le 19 septembre 2017, par un passant

Il y a des gens qui aiment chercher les problemes ou y en pas. Tu vois 3 fillettes en train de passer. Tu ne les connais pas, et tu les appelles pour les envoyer--- pourquoi ? Qu’est ce ca coute de se deplacer soi-meme pour aller acheter ses propres cigarettes ? En voulant s’epargner quelques minutes de marche, voila que tu as un proces-lougueur, et sauve in-extremis par le benefice du doute.


Ajouter un commentaire

 

ZOODO TOP TEN
St Valentin : voici nos erreurs en tant qu’épouses qui favorisent les maîtresses.
ZOODOACTU.A l’occasion du 14 février, Saint Valentin ou fête des amoureux, Mme Epse Mustapha (...)
Devant le tribunal : une mariée frustrée...
ZOODOACTU.Dame O. Louise est accusée d’escroquerie par dame S. Alima, portant sur la somme de 900 (...)
Devant le tribunal : arnaque à la caisse d’épargne Baytoul Maal...
ZOODOACTU.Rocambolesque histoire qui ressemble à celle des décaissements de fonds, dans l’affaire (...)
Temps de Carême : " ...déchirez vos cœurs et non pas vos vêtements, et revenez au SEIGNEUR votre DIEU "
ZOODOINFOS.Il me plait de lever une confusion qui est en train de s’installer. Beaucoup d’entre (...)
Un passager découvert mort dans les toilettes de la gare Rakiéta-Larllé de Ouagadougou...
ZOODOACTU.A la gare de transport voyageurs Rakiéta de Larllé s’est déroulé un drame ce jeudi 15 (...)
Devant le tribunal : l’enfant d’un confrère dans de sales draps...
ZOODOACTU.K. Lionel était face au Tribunal de grande instance de Ouagadougou pour répondre de (...)
De retour de mission du Mali, un soldat se fait extorquer la somme de 8 millions FCFA dans l’achat d’une parcelle...
ZOODOACTU.C. Salifou est un soldat qui est revenu du nord Mali de mission, en 2017. Il décide (...)
Chasse aux dealers et consommateurs de drogue au quartier Koulouba de Ouagadougou...
ZOODOACTU.Les jeunes du quartier Koulouba (secteur 5), situé en centre-ville de la ville de (...)
Conseil des Ministres du 14 février 2018 : 25 milliards pour l’Etat contre 20 ans d’exploitation
ZOODOACTU.Le conseil des Ministres s’est tenu ce mercredi 14 février 2018, sous la présidence de (...)
Violences sexuelles sur une fille : arrestation de trois personnes mises en cause
ZOODOACTU.Dans la nuit du 15 au 16 Février 2018, mon parquet était informé de ce qu’une vidéo (...)