Devant le tribunal
Devant le tribunal : " j’ai mis un doigt dans le v...."   19 septembre 2017
Version imprimable de cet article Version imprimable

ZOODOACTU. S. Noaga, âgé d’environ 40 ans, a comparu ce vendredi 15 septembre devant le Tribunal de grande instance de Ouagadougou pour répondre de faits de viol sur la personne de Asséta, mineure de 10 ans.

Selon le procès-verbal de la police, Noaga a vu passer trois fillettes. Il les appelle et donne une pièce de 500 FCFA à deux d’entre elles, afin qu’il lui achètent de la cigarette, pendant que la troisième attendrait leur retour.

Au retour des deux fillettes, Noaga attrape la main de l’une d’entre elle, et, celle-ci est obligée de résister. C’est de là que les filles sont allés raconter les faits à leurs parents. Noaga, après ce forfait, quitte les lieux. C’est au marché Zabr-daaga qu’il est d’abord appréhendé par les parents des filles, avec l’aide de la police municipale. Il est ensuite conduit au commissariat de police le plus proche, où il est entendu.

Le procès-verbal indique aussi que Noaga reconnait avoir mis un doigt dans le vagin de la fillette Asséta, celle-là même qui est restée avec lui pendant que les deux autres allaient acheter les cigarettes.

Noaga explique que tout ce qui est écrit sur le procès-verbal n’est pas vrai. Il raconte d’abord qu’il a été battu quand il a été appréhendé, cela par un homme qu’il ne connait pas, et qu’ensuite, à la police, on lui a demandé de reconnaître les faits et il sera relaxé. Il a donc reconnu les faits, juste pour avoir la liberté. Sauf qu’il sera ensuite déféré à la Maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou (MACO). Il explique qu’il a une femme et deux enfants, de sexe différent. Il dit qu’il ne souhaite pas faire des choses de ce genre sur l’enfant d’autrui.

Le procureur a essayé de le prendre au piège par des questions de tout genre, mais il est resté constant dans ses propos en clamant son innocence. Néanmoins, celui-ci requerra contre lui la peine de 24 mois de prison ferme. Noaga a été relaxé en fin de compte au bénéfice du doute, le tribunal ayant estimé qu’il n’y a pas de preuve tangible qui puisse faire que le prévenu soit condamné. Par ailleurs, aucun plaignant n’était présent à l’audience…

Claire Lebœuf

Répondre à cet article

 

Il y a 2 commentaire(s) pour cet article

posté le 19 septembre 2017, par Kôrô Yamyélé

- Tout est bien qui finit bien. Maintenant il appartient à Noaga de porter plainte pour l’humiliation qui a subie et pour son honneur bafoué, et qu’il demande forte réparation.

Par Kôrô Yamyélé


posté le 19 septembre 2017, par un passant

Il y a des gens qui aiment chercher les problemes ou y en pas. Tu vois 3 fillettes en train de passer. Tu ne les connais pas, et tu les appelles pour les envoyer--- pourquoi ? Qu’est ce ca coute de se deplacer soi-meme pour aller acheter ses propres cigarettes ? En voulant s’epargner quelques minutes de marche, voila que tu as un proces-lougueur, et sauve in-extremis par le benefice du doute.


Ajouter un commentaire

 

ZOODO TOP TEN
Burkina : Blaise Compaoré n’a pas renoncé au pouvoir et compte y revenir, selon Etienne Traoré
ZOODOINFOS.Le président du parti politique Burkina Yirwa Etienne Traoré dans une interview parue (...)
Devant le tribunal : "...c’est donc de là que sont venus les attouchements "
ZOODOACTU.T. Edouard est âgé de 21 ans, se dit apprenti-coiffeur. Il est accusé de viol sur la (...)
Situation nationale : des anciens révolutionnaires sortent...
ZOODOACTU.La vie se déroule selon un processus marqué par de grandes étapes et les humains ont (...)
Devant le tribunal : brouilles entre un chirurgien-dentiste et sa secrétaire-comptable
ZOODOACTU.K. Yolande est poursuivie pour des faits de faux, d’usage de faux et d’abus de (...)
Un recrutement de personnels d’appoint notamment les retraités et les volontaires pour la continuité du service public
ZOODOACTU.Le conseil des ministres s’est tenu ce lundi 18 juin 2018 sous la présidence de Roch (...)
Crise au MINEFID : un front-anti grévistes accuse les syndicats en grève d’être des opportunistes
ZOODOACTU.Ce lundi 18 juin 2018, à la Direction générale de la coopération (DGCOOP), des agents du (...)
Devant le tribunal : mystère autour de cette perte à GECOM-SIDCO Burkina
ZOODOACTU.Affaire complexe pour sieur K. Elie, qui est poursuivi pour des faits d’abus de (...)
Conseil des ministres du 20 juin 2018 : 492 procédures administratives ont été identifiées et seront simplifiées d’ici à 2020
ZOODOACTU. L’hebdomadaire Conseil des ministres s’est tenu ce mercredi 20 juin 2018 sous la (...)
Archidiocèse de Ouagadougou : voici le mouvement des prêtres 2018-2019.
ZOODOACTU.Voici la nouvelle configuration des équipes pastorales pour 2018-2019.
Crise au MINEFID : l’Institut Martin Luther King d’Etudes Politiques demande aux parties d’aller au dialogue
ZOODOACTU.L’IEP-ML King fait le triste constat que depuis le début de la crise au sein du MINEFID (...)