ZoodoInfo
Le Café : Ouattara brise l’espoir de ses alliés du PDCI   10 août
Version imprimable de cet article Version imprimable

ZOODOINFOS.« Je veux dire aux uns et aux autres que pour la prochaine élection présidentielle, tous pourront se porter candidat, selon les dispositions de notre loi fondamentale qui garantit des élections démocratiques et transparentes. » Voici la phrase ‘’assassine’’ d’Alassane Ouattara, contenue dans son discours du 6 août dernier reprise en cœur par les journaux et les acteurs politiques en Côte d’Ivoire, depuis cette date. Comme pour sonner les glas de l’alternance 2020 prônée par Henri Konan Bédié, président du Parti Démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), Joël N’guessan, porte-parole du Rassemblement des Républicains (RDR) parti présidentiel, a ajouté ceci : « Le discours du Président de la République de Côte d’Ivoire prononcé à la veille de la Fête commémorative de l’indépendance est clair et limpide comme de l’eau de roche. Il a parlé sans ambages. Tous ceux qui ont des ambitions pour 2020 ne doivent pas perturber la vie sociale et l’excellent travail actuellement réalisé par le Gouvernement. Car pour lui, les ambitions seront gérées dans un cadre démocratique prévu par notre loi suprême, la constitution. À notre avis, tous ceux qui ont des oreilles pour entendre ont entendu ». Or en juin dernier, Henri Konan Bédié avait annoncé dans les colonnes de ‘’jeune Afrique’’ que le candidat « unique » de l’alliance du Rassemblement des Houphouetistes pour la Démocratie et pour la Paix (RHDP) à la présidentielle de 2020 sortirait des rangs de son parti le PDCI. Avec la présente déclaration d’Alassane Ouattara, il est certain que les militants du plus vieux parti de Côte d’Ivoire sont touchés en leur point le plus faible. D’autant que par cette déclaration, Ouattara a remis en cause les propos de Bédié. Que va donc faire à présent le PDCI ?

Bonne dégustation !!!

Zoodyinga

Répondre à cet article

 

 

ZOODO TOP TEN
Devant le tribunal : abus d’autorité des koglwéogos ?
ZOODOACTU.D. Omer est apprenti chauffeur de 28 ans. Il est accusé d’avoir braqué, en compagnie de (...)
Devant le tribunal : " j’ai mis un doigt dans le v...."
ZOODOACTU. S. Noaga, âgé d’environ 40 ans, a comparu ce vendredi 15 septembre devant le Tribunal (...)
La radio AL HOUDA auditionnée
ZOODOACTU.La Commission en charge de la liberté de presse de l’éthique et de la déontologie du (...)
Conseil des ministres du 13 septembre 2017 : commémoration du putsch raté du 16 septembre 2015 au menu
ZOODOACTU.Le Conseil hebdomadaire des ministres s’est tenu ce mercredi 13 septembre au palais (...)
Conseil des ministres du 13 septembre 2017 : des vastes nominations
​ ZOODOINFOS.Le Conseil des ministres s’est tenu à Ouagadougou, le mercredi 13 septembre 2017, (...)
Une fraude à petite échelle découverte au Burkina Faso dans la subvention Tuberculose au Fonds Mondial
ZOODOACTU.Une enquête du Bureau de l’Inspecteur général a trouvé des preuves de fraude à petite (...)
Devant le tribunal : " c’est juste une claque sur sa joue droite "
ZOODOACTU. S. Salomon, maçon, âgé de 25 ans, était devant le Tribunal de grande instance de (...)
Côte d’Ivoire : quand les Forces nouvelles se rebellent
ZODOINTER.Progressivement mis à l’écart, les anciens proches de Guillaume Soro contre-attaquent en (...)
Suite à son interview du 8 juin 2015 dans Jeune Afrique : Entre remords et regrets, Dr Ablassé OUEDRAOGO s’excuse et se présente.
ZOODOINFOS.Chers Concitoyens et Chers Amis, Le 8 Juin 2015, en pleine préparation de la (...)
Déclaration des partis de l’APMP pour l’an 2 du putsch manqué du 16 septembre 2015
ZOODOACTU.Vaillant Peuple du Burkina Faso, Camarades militantes et militants de l’APMP, (...)