ACTUALITE
Panique au quartier Paspanga de Ouagadougou  17 juillet 2017
Version imprimable de cet article Version imprimable

ZOODOACTU. Au quartier Paspanga de la ville de Ouagadougou s’est passé un acte digne de films hollywoodiens, ce dimanche 16 juillet 2017, dans la soirée. Un jeune homme, B., y a "pété les plombs" et a failli faire des dégâts en vies humaines.

Selon les explications d’un des proches, celui-ci est sorti de leur cour situé dans un 6 m, avec une machette bien aiguisée par les deux bouts, et a croisé un jeune homme et sa copine sur une moto, qui passaient. Il fonce sur eux et donne un coup de l’arme blanche que le jeune homme a juste le temps d’esquiver. Celui-ci et sa copine perdent cependant l’équilibre, mais parviennent à prendre leurs jambes à leur cou.

Peu après, il se dirige vers un endroit où était stockés de la boisson que le camion d’une cave venait de déposer, prend une caisse de bière de 24 bouteilles et les ouvre toutes, avant de commencer à les boire et s’en asperger. Il en casse cependant plus d’une vingtaine. Il revoit le jeune homme qui vient pour chercher sa moto qu’il a abandonné, et le pourchasse. Celui-ci s’en sort encore.

Un des proches essaie de le raisonner, mais en vain. Il prend ensuite un cageot vide de boissons et va s’asseoir en plein milieu de l’Avenue 56, juste vers le pont, et perturbe la circulation. Personne ne passe, sinon…

C’est encore ce même proche qui tente de le raisonner. Il sort son téléphone et lui dit d’arrêter, sinon il va appeler les forces de l’ordre et de sécurité (FDS). Il insiste, et appelle devant lui. Après conversation avec les FDS, B. demande de lui remettre le téléphone, et parle à ceux-ci en disant que c’est bien lui et que personne ne peut rien contre lui.

Il rentre dans leur 6 m ensuite et s’y installe. Les FDS arrivent, le croise nez à nez, et il donne deux coups de machette à leur véhicule. Il est alors aspergé de gaz, et court dans leur domicile, où il prend en otage sa grand-mère maternelle. La Gendarmerie arrive ensuite en renfort. Celle-ci dissuade les policiers d’utiliser les gaz à cause de la grand-mère, parviennent à le maîtriser avec des boucliers sur lesquels B. assenait des coups de machette, et le maitrisent pour le menotter pieds et mains, avant de le faire emporter.

Un homme qui y était bien avant a failli en faire les frais. Il était en train de téléphoner quand B. est venu lui dire d’arrêter. Il a insisté, et comme celui-ci approchait avec sa machette, il a du faire une roulade pour dégainer son arme, sauf que B. a baissé sa machette et il n’a pas osé tirer.

Ce fait au quartier est commenté par beaucoup de personnes, certains disant que B. n’était pas normal depuis lors et a l’habitude d’user de drogues fortes. Outre cela, il est l’auteur de braquages et les forces de l’ordre l’ont une fois présenté dans les journaux en compagnie d’autres personnes pour ces faits, informent d’autres personnes…

C.L.

Répondre à cet article

 

Il y a 1 commentaire(s) pour cet article

posté le 18 juillet 2017, par Kôrô Yamyélé

- C’est l’effet de la drogue et des frelattés !! Et puis Paspanga mêm est un quartier populeux et sale !

Par Kôrô Yamyélé


Ajouter un commentaire

 

ZOODO TOP TEN
Burkina : Blaise Compaoré n’a pas renoncé au pouvoir et compte y revenir, selon Etienne Traoré
ZOODOINFOS.Le président du parti politique Burkina Yirwa Etienne Traoré dans une interview parue (...)
Devant le tribunal : "...c’est donc de là que sont venus les attouchements "
ZOODOACTU.T. Edouard est âgé de 21 ans, se dit apprenti-coiffeur. Il est accusé de viol sur la (...)
Situation nationale : des anciens révolutionnaires sortent...
ZOODOACTU.La vie se déroule selon un processus marqué par de grandes étapes et les humains ont (...)
Devant le tribunal : brouilles entre un chirurgien-dentiste et sa secrétaire-comptable
ZOODOACTU.K. Yolande est poursuivie pour des faits de faux, d’usage de faux et d’abus de (...)
Un recrutement de personnels d’appoint notamment les retraités et les volontaires pour la continuité du service public
ZOODOACTU.Le conseil des ministres s’est tenu ce lundi 18 juin 2018 sous la présidence de Roch (...)
Crise au MINEFID : un front-anti grévistes accuse les syndicats en grève d’être des opportunistes
ZOODOACTU.Ce lundi 18 juin 2018, à la Direction générale de la coopération (DGCOOP), des agents du (...)
Devant le tribunal : mystère autour de cette perte à GECOM-SIDCO Burkina
ZOODOACTU.Affaire complexe pour sieur K. Elie, qui est poursuivi pour des faits d’abus de (...)
Conseil des ministres du 20 juin 2018 : 492 procédures administratives ont été identifiées et seront simplifiées d’ici à 2020
ZOODOACTU. L’hebdomadaire Conseil des ministres s’est tenu ce mercredi 20 juin 2018 sous la (...)
Archidiocèse de Ouagadougou : voici le mouvement des prêtres 2018-2019.
ZOODOACTU.Voici la nouvelle configuration des équipes pastorales pour 2018-2019.
Crise au MINEFID : l’Institut Martin Luther King d’Etudes Politiques demande aux parties d’aller au dialogue
ZOODOACTU.L’IEP-ML King fait le triste constat que depuis le début de la crise au sein du MINEFID (...)