ACTUALITE
Côte d’Ivoire : limogeages et tensions au sein de la coalition au pouvoir   15 juillet 2017
Version imprimable de cet article Version imprimable

ZOODOINTER. Une série de limogeage touche des hauts fonctionnaires, tous membres de la coalition au pouvoir, le RHDP, le Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix. Selon la presse locale et l’entourage de Guillaume Soro, deux membres du RDR, le parti présidentiel, et proches du président de l’Assemblée nationale, ont été remerciés de leurs postes, de secrétaire national au renforcement des capacités et de directeur général de la Lonaci, la société de jeux ivoiriens. Les deux autres limogés par décret présidentiel et arrêté ministériel appartiennent au PDCI, le parti du l’ancien président Henri Konan Bédié et traditionnel allié à l’actuel président Alassane Ouattara.

Méïté Sindou et Issiaka Fofana sont deux collaborateurs du président de l’Assemblée nationale. Tous les deux ont fait une apparition samedi dernier à la réunion de l’Union des Soroistes. En fin de semaine, « ces deux hauts fonctionnaires ont été remerciés », explique le directeur de la Communication de Guillaume Soro.
La deuxième série de limogeage touche cette fois deux leaders du Parti démocratique de Côte d’Ivoire, le parti traditionnellement allié au président Alassane Ouattara. Le porte-parole du PDCI a été suspendu par arrêté ministériel mercredi, le vice-président a lui été limogé par décret présidentiel vendredi.

Tous appartiennent à la coalition au pouvoir. Une coalition divisée depuis que la question de l’alternance pour la prochaine échéance présidentielle en 2020 monopolise le débat public.

« Il n’y a plus de cohésion et c’est dangereux », s’inquiète un cadre du PDCI. « Nous sommes arrivés au point de non-retour, le RHDP a explosé en plein vol » renchérit l’entourage de Guillaume Soro. Ce dernier s’est entretenu à plusieurs reprises ces derniers mois avec Henri Konan Bédié, président du PDCI, dans sa résidence parisienne.

RFI

Répondre à cet article

 

 

ZOODO TOP TEN
Burkina : Blaise Compaoré n’a pas renoncé au pouvoir et compte y revenir, selon Etienne Traoré
ZOODOINFOS.Le président du parti politique Burkina Yirwa Etienne Traoré dans une interview parue (...)
Devant le tribunal : "...c’est donc de là que sont venus les attouchements "
ZOODOACTU.T. Edouard est âgé de 21 ans, se dit apprenti-coiffeur. Il est accusé de viol sur la (...)
Situation nationale : des anciens révolutionnaires sortent...
ZOODOACTU.La vie se déroule selon un processus marqué par de grandes étapes et les humains ont (...)
Devant le tribunal : brouilles entre un chirurgien-dentiste et sa secrétaire-comptable
ZOODOACTU.K. Yolande est poursuivie pour des faits de faux, d’usage de faux et d’abus de (...)
Un recrutement de personnels d’appoint notamment les retraités et les volontaires pour la continuité du service public
ZOODOACTU.Le conseil des ministres s’est tenu ce lundi 18 juin 2018 sous la présidence de Roch (...)
Crise au MINEFID : un front-anti grévistes accuse les syndicats en grève d’être des opportunistes
ZOODOACTU.Ce lundi 18 juin 2018, à la Direction générale de la coopération (DGCOOP), des agents du (...)
Devant le tribunal : mystère autour de cette perte à GECOM-SIDCO Burkina
ZOODOACTU.Affaire complexe pour sieur K. Elie, qui est poursuivi pour des faits d’abus de (...)
Conseil des ministres du 20 juin 2018 : 492 procédures administratives ont été identifiées et seront simplifiées d’ici à 2020
ZOODOACTU. L’hebdomadaire Conseil des ministres s’est tenu ce mercredi 20 juin 2018 sous la (...)
Archidiocèse de Ouagadougou : voici le mouvement des prêtres 2018-2019.
ZOODOACTU.Voici la nouvelle configuration des équipes pastorales pour 2018-2019.
Crise au MINEFID : l’Institut Martin Luther King d’Etudes Politiques demande aux parties d’aller au dialogue
ZOODOACTU.L’IEP-ML King fait le triste constat que depuis le début de la crise au sein du MINEFID (...)