ACTUALITE
Côte d’Ivoire : limogeages et tensions au sein de la coalition au pouvoir   15 juillet
Version imprimable de cet article Version imprimable

ZOODOINTER. Une série de limogeage touche des hauts fonctionnaires, tous membres de la coalition au pouvoir, le RHDP, le Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix. Selon la presse locale et l’entourage de Guillaume Soro, deux membres du RDR, le parti présidentiel, et proches du président de l’Assemblée nationale, ont été remerciés de leurs postes, de secrétaire national au renforcement des capacités et de directeur général de la Lonaci, la société de jeux ivoiriens. Les deux autres limogés par décret présidentiel et arrêté ministériel appartiennent au PDCI, le parti du l’ancien président Henri Konan Bédié et traditionnel allié à l’actuel président Alassane Ouattara.

Méïté Sindou et Issiaka Fofana sont deux collaborateurs du président de l’Assemblée nationale. Tous les deux ont fait une apparition samedi dernier à la réunion de l’Union des Soroistes. En fin de semaine, « ces deux hauts fonctionnaires ont été remerciés », explique le directeur de la Communication de Guillaume Soro.
La deuxième série de limogeage touche cette fois deux leaders du Parti démocratique de Côte d’Ivoire, le parti traditionnellement allié au président Alassane Ouattara. Le porte-parole du PDCI a été suspendu par arrêté ministériel mercredi, le vice-président a lui été limogé par décret présidentiel vendredi.

Tous appartiennent à la coalition au pouvoir. Une coalition divisée depuis que la question de l’alternance pour la prochaine échéance présidentielle en 2020 monopolise le débat public.

« Il n’y a plus de cohésion et c’est dangereux », s’inquiète un cadre du PDCI. « Nous sommes arrivés au point de non-retour, le RHDP a explosé en plein vol » renchérit l’entourage de Guillaume Soro. Ce dernier s’est entretenu à plusieurs reprises ces derniers mois avec Henri Konan Bédié, président du PDCI, dans sa résidence parisienne.

RFI

Répondre à cet article

 

 

ZOODO TOP TEN
Devant le tribunal : abus d’autorité des koglwéogos ?
ZOODOACTU.D. Omer est apprenti chauffeur de 28 ans. Il est accusé d’avoir braqué, en compagnie de (...)
Devant le tribunal : " j’ai mis un doigt dans le v...."
ZOODOACTU. S. Noaga, âgé d’environ 40 ans, a comparu ce vendredi 15 septembre devant le Tribunal (...)
La radio AL HOUDA auditionnée
ZOODOACTU.La Commission en charge de la liberté de presse de l’éthique et de la déontologie du (...)
Conseil des ministres du 13 septembre 2017 : commémoration du putsch raté du 16 septembre 2015 au menu
ZOODOACTU.Le Conseil hebdomadaire des ministres s’est tenu ce mercredi 13 septembre au palais (...)
Conseil des ministres du 13 septembre 2017 : des vastes nominations
​ ZOODOINFOS.Le Conseil des ministres s’est tenu à Ouagadougou, le mercredi 13 septembre 2017, (...)
Une fraude à petite échelle découverte au Burkina Faso dans la subvention Tuberculose au Fonds Mondial
ZOODOACTU.Une enquête du Bureau de l’Inspecteur général a trouvé des preuves de fraude à petite (...)
Devant le tribunal : " c’est juste une claque sur sa joue droite "
ZOODOACTU. S. Salomon, maçon, âgé de 25 ans, était devant le Tribunal de grande instance de (...)
Côte d’Ivoire : quand les Forces nouvelles se rebellent
ZODOINTER.Progressivement mis à l’écart, les anciens proches de Guillaume Soro contre-attaquent en (...)
Suite à son interview du 8 juin 2015 dans Jeune Afrique : Entre remords et regrets, Dr Ablassé OUEDRAOGO s’excuse et se présente.
ZOODOINFOS.Chers Concitoyens et Chers Amis, Le 8 Juin 2015, en pleine préparation de la (...)
Déclaration des partis de l’APMP pour l’an 2 du putsch manqué du 16 septembre 2015
ZOODOACTU.Vaillant Peuple du Burkina Faso, Camarades militantes et militants de l’APMP, (...)