Devant le tribunal
Devant le tribunal : Ouédraogo R., père de 27 enfants, fauche pour la deuxième fois un enfant sur la route  11 juillet
Version imprimable de cet article Version imprimable

ZOODOACTU.Entre autres affaires au rôle, ce vendredi 07 juillet 2017, l’une d’elle est passée devant le Tribunal de grande instance de Ouagadougou, et qui mérite une méditation.
Il s’agit de Ouédraogo R., conducteur ou chauffeur de véhicule, de profession. Il est né en 1956, et est père de 27 enfants. Sur ce point, la présidente du tribunal a dit 7, au lieu de 27, trouvant que cela pouvait être une erreur de saisie du procès-verbal, mais le prévenu a confirmé que c’est bien 27 enfants qu’il a.
Pour ce qui lui est reproché, il se trouve qu’en mai 2017, Ouédraogo R. a conduit un véhicule de marque Mercedes, a traversé le village de Tintilou, sur la RN 1, et, a heurté une fillette, Kaboré Djamilatou, qui traversait la voie et qui y a perdu la vie.
Le tribunal informe que le prévenu avait été déjà jugé pour les mêmes faits en 2013, pour homicide involontaire. Et voilà donc que cela se répétait.
Pour sa part, Ouédraogo R. explique qu’il n’a pas fait exprès, et que ce qui est arrivé l’est, sinon, s’il pouvait éviter cela, ce ne le serait jamais.
La Procureure du Faso, se basant sur le procès-verbal, explique que Ouédraogo R. n’a pas respecté la limite de vitesse en agglomération. Sinon, cela ne serait pas arrivé. Elle estime que vu l’âge du prévenu et ce qui est arrivé antérieurement, il devait être le plus prudent des conducteurs. Sauf que ce n’est pas le cas. Elle a donc requis une peine d’emprisonnement ferme de six (06) mois à l’encontre de Ouédraogo R., qui sera finalement condamné à une amende de 200 000 FCFA d’amende ferme par le tribunal. Les parents de la victime, quant à eux, disent ne réclamer aucun dédommagement et confient cela au Bon dieu.

C.L.

Répondre à cet article

 

 

L’AFFICHE DU JOUR

Incendie ce dimanche 10 décembre midi, à la cour d’appel de Ouagadougou.

ZOODO TOP TEN
Conseil des ministres du 7 décembre 2017 : 57 973 462 203 FCFA pour la société KANIS LOGISTIC SA
ZOODOINFOS.Le Conseil des ministres s’est tenu à Ouagadougou, le jeudi 07 décembre 2017, en (...)
Madame Mariam Diallo née Zoromé, décédée
ZOODOINFOS. Le Ministre d’Etat, ministre de la Sécurité a le profond regret d’annoncer le décès de (...)
Situation nationale : le Kôrô Yamyélé parle au PM Paul Kaba TIEBA
ZOODOACTU.- Monsieur le PM PKT, j’ai lu votre déclaration très osée, voire injurieuse envers des (...)
Devant le tribunal : il simule un évanouissement, à la vue des gendarmes...
ZOODOACTU.I. Adama est commerçant, et tient une alimentation. Il a cependant été arrêté et déféré (...)
À suivre : des experts de l’ONU exhortent Ouagadougou à libérer Djibril Bassolé
ZOODOACTU.Les experts du Groupe de travail sur la détention arbitraire de l’ONU ont appelé jeudi (...)
Appel à contribution pour l’organisation d’une veillée et de l’inhumation de Oxy Dj
ZOODOACTU. De façon spontanée, les amis et collègues de l’artiste OXY dj se sont réunis le lundi 4 (...)
Ram OUEDRAOGO : " Blaise COMPAORE, un homme calme "
ZOODOACTU.J’ai eu l’honneur d’être reçu ce samedi 9 décembre 2017, par le Président Blaise Compaore. (...)
Simon Compaoré aux forces de sécurité de Pabré, Dapelgo, Kongoussi et Rouko : « Sachez que vous n’êtes pas oubliés »
ZOODOINFOS.Le Ministre d’Etat, Ministre de la Sécurité, Simon Compaoré était en tournée le dimanche (...)
Haute Cour de Justice : nominations de magistrats
ZOODOACTU.La nouvelle loi organique modificative de la Haute Cour de Justice a créé en plus des (...)
" Scandale tranquillos " : " j’ai déposé une plainte contre Monsieur Simon COMPAORE, ..." ( Zéphirin DIABRE )
ZOODOACTU.Le Chef de file de l’Opposition politique (CFOP) informe les citoyens burkinabè qu’il a (...)