ACTUALITE
Devant le tribunal : il déchire le pantalon du garçonnet   10 janvier
Version imprimable de cet article Version imprimable

ZOODOACTU.Le tribunal de grande instance de Ouagadougou statuant publiquement et contradictoirement en matière correctionnel et en premier ressort a déclaré Z.Salif coupable des faits d’attentat à la pudeur d’un mineur qui lui sont reprochés.

Selon le procès verbal délivré par la police, l’accusé Z.Salif a rencontré D. Mohammed âgé de moins de 15 ans dans le quartier wentinga. Il lui a proposé des karités, mais l’enfant lui a fait savoir qu’il a faim et avait plutôt besoin de 100FCFA. Z.Salif lui a donc remis l’argent et l’a amené dans un coin caché pour satisfaire sa libido. Il a ainsi troué le pantalon de D. Mohammed et l’a pénétré. Quand le petit garçon a commencé a crié fort , Z.Salif a pris la fuite, la population l’a pourchassé et a réussi à le rattraper avec des traces de sperme sur ses cuisses. Selon le procès verbal, Z.Salif n’est pas à son premier acte, il avait également commis ce même acte avec Ablassé.
Interrogé, Z. Salif de nationalité burkinabè, âgé de 45ans, célibataire sans enfants reconnait les faits, mais dit que c’est sa première fois et qu’il avait menti à la police concernant le nombre de fois qu’il a commis l’acte.
Le procureur demande alors à l’accusé comment il faisait avant qu’on ne mette la main sur lui, puisqu’à 45 ans il n’a toujours pas de femme, comment il satisfaisait sa libido ? Celui-ci répond "d’habitude je pars voire les prostitués". Pour le procureur c’est sûr que ce n’est pas la première fois que Z.Salif commet ce acte qui est suffisamment grave et punit par l’article 411 et 412 du code pénale. Il indique qu’il s’agit d’un fait de société fréquent qui est en train d’endommager les mineurs. Il recommande donc au jury de reconnaitre que Z.Salif est coupable et de le condamner à 60 mois ferme de prison ferme.
Après concertation, le tribunal déclare Z.Salif coupable et le condamne à une peine d’emprisonnement ferme de 36 mois.

El Kadhir

Répondre à cet article

 

Il y a 1 commentaire(s) pour cet article

posté le 10 janvier 2017

Ha ! la justice du blanc. Voici des gens qu’on doit enfermer pour toujours. Car à sa sortie, il continuera les memes bétises.


Ajouter un commentaire

 

ZOODO TOP TEN
Devant le tribunal : sieur K. Souleymane est coupable de fétichisme et menaces de mort…
ZOODOACTU. K. Souleymane comparaissait ce jeudi 12 octobre devant le Tribunal de grande (...)
Dossier du coup d’Etat manqué : Djibrill Bassolé libéré .Des protestations en cours.
ZOODOACTU.Ça semblait être le combat de sa vie. La liberté provisoire obtenue ce mardi 10 octobre (...)
Kôrô Yamyélé à Mariam SANKARA : " Thomas ne vous appartient plus à vous seuls ! "
ZOODOACTU.MARIAME, excuse-moi mais le Kôrô Yamyélé que je suis, a connu votre défunt mari que (...)
Annoncé positif au VIH du Sida, Eboué donne la vraie version
ZOODOACTU.Malade depuis l’année dernière et déclaré séropositif par les rumeurs tenace, (...)
Fatma Samoura : "Le Burkina a déposé un recours devant le TAS, je ne peux…"
ZOODOINFOS.Dans une interview exclusive accordée à VOA Afrique, la secrétaire générale de la FIFA (...)
Devant le tribunal : Boubacar et Diane.Viol ou pas ?
ZOODOACTU. B. Boubacar est menuisier de profession, âgé de 32 ans, célibataire sans enfant. Il a (...)
La mise en liberté provisoire du Général Djibril BASSOLET : la Chambre de Contrôle de l’instruction, s’explique.
ZOODOACTU.Le 10 octobre 2017, la Chambre de Contrôle de l’instruction du Tribunal Militaire de (...)
Police nationale : deux réseaux de délinquants mis hors d’état de nuire par le CCP-O et le SRPJ
ZOODOACTU. Le Commissaire central de Police de Ouagadougou (CCP-O), Bonswindé Sankara, et (...)
Chambre du commerce et d’industrie du Burkina Faso : des commerçants accusent le président de gestion clanique et discriminatoire
ZOODOACTU.Dénoncer la gestion de la Chambre du commerce et d’industrie du Burkina Faso (CCI-BF) (...)