ACTUALITE
Devant le tribunal : il déchire le pantalon du garçonnet   10 janvier
Version imprimable de cet article Version imprimable

ZOODOACTU.Le tribunal de grande instance de Ouagadougou statuant publiquement et contradictoirement en matière correctionnel et en premier ressort a déclaré Z.Salif coupable des faits d’attentat à la pudeur d’un mineur qui lui sont reprochés.

Selon le procès verbal délivré par la police, l’accusé Z.Salif a rencontré D. Mohammed âgé de moins de 15 ans dans le quartier wentinga. Il lui a proposé des karités, mais l’enfant lui a fait savoir qu’il a faim et avait plutôt besoin de 100FCFA. Z.Salif lui a donc remis l’argent et l’a amené dans un coin caché pour satisfaire sa libido. Il a ainsi troué le pantalon de D. Mohammed et l’a pénétré. Quand le petit garçon a commencé a crié fort , Z.Salif a pris la fuite, la population l’a pourchassé et a réussi à le rattraper avec des traces de sperme sur ses cuisses. Selon le procès verbal, Z.Salif n’est pas à son premier acte, il avait également commis ce même acte avec Ablassé.
Interrogé, Z. Salif de nationalité burkinabè, âgé de 45ans, célibataire sans enfants reconnait les faits, mais dit que c’est sa première fois et qu’il avait menti à la police concernant le nombre de fois qu’il a commis l’acte.
Le procureur demande alors à l’accusé comment il faisait avant qu’on ne mette la main sur lui, puisqu’à 45 ans il n’a toujours pas de femme, comment il satisfaisait sa libido ? Celui-ci répond "d’habitude je pars voire les prostitués". Pour le procureur c’est sûr que ce n’est pas la première fois que Z.Salif commet ce acte qui est suffisamment grave et punit par l’article 411 et 412 du code pénale. Il indique qu’il s’agit d’un fait de société fréquent qui est en train d’endommager les mineurs. Il recommande donc au jury de reconnaitre que Z.Salif est coupable et de le condamner à 60 mois ferme de prison ferme.
Après concertation, le tribunal déclare Z.Salif coupable et le condamne à une peine d’emprisonnement ferme de 36 mois.

El Kadhir

Répondre à cet article

 

Il y a 1 commentaire(s) pour cet article

posté le 10 janvier 2017

Ha ! la justice du blanc. Voici des gens qu’on doit enfermer pour toujours. Car à sa sortie, il continuera les memes bétises.


Ajouter un commentaire

 

ZOODO TOP TEN
Le Café : une forte odeur de blanchiment d’argent inonde Ouaga
ZOODOACTU.Trois golden boys dans la tourmente.Non ! les arrestations se poursuivent. Impliqués (...)
La bande à Malam neutralisée ?
ZOODOACTU.Les forces de défense et de sécurité ont neutralisé hier mercredi la bande du nommé (...)
Le Café : Aga Khan saute d’Air Burkina
ZOODOINFOS.Air Burkina perd son actionnaire majoritaire à la fin de ce mois. Le scoop est de « (...)
A suivre : un agent des impôts disparait avec plus de 75 millions...
ZOODOACTU. Lors de la conférence de presse du le Syndicat national des agents des impôts et des (...)
Devant le tribunal : outrage à un policier...
ZOODOACTU.P Yanogo, âgé de 27ans et ouvrier de profession a comparu devant le tribunal de grande (...)
Du pognon, 50 000 f Cfa pour sauver sa peau !
ZOODOACTU.S’il y’a un phénomène qui prend de l’ampleur dans la ville de Ouagadougou, c’est bien (...)
Le Café : les mains nues de SADOU
ZOODOINFOS.Le patron de l’armée burkinabè n’est pas n’ importe quel quidam. Quand il parle de la (...)
Les boutons derrière la nuque : pourquoi et comment s’en débarrasser ?
ZOODOACTU.Ces tumeurs de la peau qui apparaissent fréquemment chez les hommes sont appelées des (...)
Justice : trois Kogl wéogo poursuivis pour homicide
ZOODOACTU.Les faits se sont déroulés en début mars à Komsilga, commune rurale située à une (...)
Djibrill Bassolé victime d’une tentative d’assassinat, selon la NAFA
ZOODOACTU.Le président de la Nouvelle alliance du Faso (NAFA) porte à la connaissance de (...)