ACTUALITE
Devant le tribunal : il déchire le pantalon du garçonnet   10 janvier
Version imprimable de cet article Version imprimable

ZOODOACTU.Le tribunal de grande instance de Ouagadougou statuant publiquement et contradictoirement en matière correctionnel et en premier ressort a déclaré Z.Salif coupable des faits d’attentat à la pudeur d’un mineur qui lui sont reprochés.

Selon le procès verbal délivré par la police, l’accusé Z.Salif a rencontré D. Mohammed âgé de moins de 15 ans dans le quartier wentinga. Il lui a proposé des karités, mais l’enfant lui a fait savoir qu’il a faim et avait plutôt besoin de 100FCFA. Z.Salif lui a donc remis l’argent et l’a amené dans un coin caché pour satisfaire sa libido. Il a ainsi troué le pantalon de D. Mohammed et l’a pénétré. Quand le petit garçon a commencé a crié fort , Z.Salif a pris la fuite, la population l’a pourchassé et a réussi à le rattraper avec des traces de sperme sur ses cuisses. Selon le procès verbal, Z.Salif n’est pas à son premier acte, il avait également commis ce même acte avec Ablassé.
Interrogé, Z. Salif de nationalité burkinabè, âgé de 45ans, célibataire sans enfants reconnait les faits, mais dit que c’est sa première fois et qu’il avait menti à la police concernant le nombre de fois qu’il a commis l’acte.
Le procureur demande alors à l’accusé comment il faisait avant qu’on ne mette la main sur lui, puisqu’à 45 ans il n’a toujours pas de femme, comment il satisfaisait sa libido ? Celui-ci répond "d’habitude je pars voire les prostitués". Pour le procureur c’est sûr que ce n’est pas la première fois que Z.Salif commet ce acte qui est suffisamment grave et punit par l’article 411 et 412 du code pénale. Il indique qu’il s’agit d’un fait de société fréquent qui est en train d’endommager les mineurs. Il recommande donc au jury de reconnaitre que Z.Salif est coupable et de le condamner à 60 mois ferme de prison ferme.
Après concertation, le tribunal déclare Z.Salif coupable et le condamne à une peine d’emprisonnement ferme de 36 mois.

El Kadhir

Répondre à cet article

 

Il y a 1 commentaire(s) pour cet article

posté le 10 janvier 2017

Ha ! la justice du blanc. Voici des gens qu’on doit enfermer pour toujours. Car à sa sortie, il continuera les memes bétises.


Ajouter un commentaire

 

L’AFFICHE DU JOUR

Incendie ce dimanche 10 décembre midi, à la cour d’appel de Ouagadougou.

ZOODO TOP TEN
Devant le tribunal : le film d’une évasion spectaculaire à la MACO ...
ZOODOACTU.Ils sont trois Gardes de sécurité pénitentiaires (GSP) à comparaître devant le Tribunal de (...)
Conseil des ministres du 7 décembre 2017 : 57 973 462 203 FCFA pour la société KANIS LOGISTIC SA
ZOODOINFOS.Le Conseil des ministres s’est tenu à Ouagadougou, le jeudi 07 décembre 2017, en (...)
Madame Mariam Diallo née Zoromé, décédée
ZOODOINFOS. Le Ministre d’Etat, ministre de la Sécurité a le profond regret d’annoncer le décès de (...)
Situation nationale : le Kôrô Yamyélé parle au PM Paul Kaba TIEBA
ZOODOACTU.- Monsieur le PM PKT, j’ai lu votre déclaration très osée, voire injurieuse envers des (...)
11 choses que les femmes veulent mais qu’elles se gênent de dire aux hommes
ZOODOINTIMITE.1- Votre femme veut que vous soyez galant à tout moment. 2- Elle veut sentir (...)
À suivre : des experts de l’ONU exhortent Ouagadougou à libérer Djibril Bassolé
ZOODOACTU.Les experts du Groupe de travail sur la détention arbitraire de l’ONU ont appelé jeudi (...)
Devant le tribunal : il simule un évanouissement, à la vue des gendarmes...
ZOODOACTU.I. Adama est commerçant, et tient une alimentation. Il a cependant été arrêté et déféré (...)
Appel à contribution pour l’organisation d’une veillée et de l’inhumation de Oxy Dj
ZOODOACTU. De façon spontanée, les amis et collègues de l’artiste OXY dj se sont réunis le lundi 4 (...)
Simon Compaoré aux forces de sécurité de Pabré, Dapelgo, Kongoussi et Rouko : « Sachez que vous n’êtes pas oubliés »
ZOODOINFOS.Le Ministre d’Etat, Ministre de la Sécurité, Simon Compaoré était en tournée le dimanche (...)
Haute Cour de Justice : nominations de magistrats
ZOODOACTU.La nouvelle loi organique modificative de la Haute Cour de Justice a créé en plus des (...)