ACTUALITE
La Cedeao ne veut pas froisser Jammeh  9 janvier
Version imprimable de cet article Version imprimable

ZOODOACTU.Un mini-sommet de la Cedeao s’est tenu ce samedi à Accra, au Ghana, en marge de l’investiture du président élu ghanéen, Nana Akufo-Addo. Une « décision majeure » (un terme du président nigérian) devait être prise à propos de la Gambie. Finalement, les chefs d’État présents ont revu leur position. D’après nos informations, ils n’ont pas voulu braquer davantage Jammeh en évoquant une nouvelle fois, par exemple, l’usage de la force au cas où il refuserait de quitter le pouvoir le 18 janvier.

La Cedeao est donc restée sur sa ligne : privilégier l’option diplomatique. « Nous nous sommes engagés à une médiation pacifique et à un transfert pacifique du pouvoir en Gambie. Nous continuerons à poursuivre (ces efforts) pour l’instant », a déclaré Ellen Johnson Sirleaf, la présidente du Liberia, à la sortie de la réunion avec ses homologues du Nigeria, de la Côte d’Ivoire et du Sénégal, notamment.

Dans cette perspective, une réunion ministérielle est prévue ce lundi à Abuja, au Nigeria. En plus du pays hôte, il y aura à cette rencontre le Ghana, la Sierre-Leone et le Sénégal.

(Source : Libération)

Répondre à cet article

 

Il y a 1 commentaire(s) pour cet article

posté le 9 janvier 2017, par Ka

La CEDEAO est une institution fantôme du continent : Depuis sa création, il regarde faire les dictateurs faire à leurs guises jusqu’à ce que les guerres éclates. Ça sera le cas dans quelques jours en Gambie, qui suivront des morts et des mutilés, surtout des orphelins, comme ce fut les cas du Liberia et la Côte d’ Ivoire. Sauf le Burkina connaissant le laxisme de cette institution dans les mains d’ADO-MAKY partisans des dictateurs, a dit non à cette institution en la disant pendant la transition, d’aller se faire voir avec sa justice et ses lois pourries à l’Africaine. Je profite féliciter l’ex-président de la transition, son excellence Michel Kafando, d’avoir eu l’intelligence de braver la CDEAO et sa corruption à ciel ouvert pendant une transition sur une dynamite. Aya Jammeh est comme une abeille, il ne faut pas le laisser monter dans le haut de ton pantalon jusqu’à tes bagages intimes, sans quoi tu vas te retrouver à poil. Le mieux est de l’envoyer rapidement a la CPI avant le 19 Janvier 2017.


Ajouter un commentaire

 

ZOODO TOP TEN
Le Café : une forte odeur de blanchiment d’argent inonde Ouaga
ZOODOACTU.Trois golden boys dans la tourmente.Non ! les arrestations se poursuivent. Impliqués (...)
La bande à Malam neutralisée ?
ZOODOACTU.Les forces de défense et de sécurité ont neutralisé hier mercredi la bande du nommé (...)
Le Café : Aga Khan saute d’Air Burkina
ZOODOINFOS.Air Burkina perd son actionnaire majoritaire à la fin de ce mois. Le scoop est de « (...)
A suivre : un agent des impôts disparait avec plus de 75 millions...
ZOODOACTU. Lors de la conférence de presse du le Syndicat national des agents des impôts et des (...)
Devant le tribunal : outrage à un policier...
ZOODOACTU.P Yanogo, âgé de 27ans et ouvrier de profession a comparu devant le tribunal de grande (...)
Du pognon, 50 000 f Cfa pour sauver sa peau !
ZOODOACTU.S’il y’a un phénomène qui prend de l’ampleur dans la ville de Ouagadougou, c’est bien (...)
Le Café : les mains nues de SADOU
ZOODOINFOS.Le patron de l’armée burkinabè n’est pas n’ importe quel quidam. Quand il parle de la (...)
Les boutons derrière la nuque : pourquoi et comment s’en débarrasser ?
ZOODOACTU.Ces tumeurs de la peau qui apparaissent fréquemment chez les hommes sont appelées des (...)
Justice : trois Kogl wéogo poursuivis pour homicide
ZOODOACTU.Les faits se sont déroulés en début mars à Komsilga, commune rurale située à une (...)
Djibrill Bassolé victime d’une tentative d’assassinat, selon la NAFA
ZOODOACTU.Le président de la Nouvelle alliance du Faso (NAFA) porte à la connaissance de (...)