ACTUALITE
La Cedeao ne veut pas froisser Jammeh  9 janvier
Version imprimable de cet article Version imprimable

ZOODOACTU.Un mini-sommet de la Cedeao s’est tenu ce samedi à Accra, au Ghana, en marge de l’investiture du président élu ghanéen, Nana Akufo-Addo. Une « décision majeure » (un terme du président nigérian) devait être prise à propos de la Gambie. Finalement, les chefs d’État présents ont revu leur position. D’après nos informations, ils n’ont pas voulu braquer davantage Jammeh en évoquant une nouvelle fois, par exemple, l’usage de la force au cas où il refuserait de quitter le pouvoir le 18 janvier.

La Cedeao est donc restée sur sa ligne : privilégier l’option diplomatique. « Nous nous sommes engagés à une médiation pacifique et à un transfert pacifique du pouvoir en Gambie. Nous continuerons à poursuivre (ces efforts) pour l’instant », a déclaré Ellen Johnson Sirleaf, la présidente du Liberia, à la sortie de la réunion avec ses homologues du Nigeria, de la Côte d’Ivoire et du Sénégal, notamment.

Dans cette perspective, une réunion ministérielle est prévue ce lundi à Abuja, au Nigeria. En plus du pays hôte, il y aura à cette rencontre le Ghana, la Sierre-Leone et le Sénégal.

(Source : Libération)

Répondre à cet article

 

Il y a 1 commentaire(s) pour cet article

posté le 9 janvier 2017, par Ka

La CEDEAO est une institution fantôme du continent : Depuis sa création, il regarde faire les dictateurs faire à leurs guises jusqu’à ce que les guerres éclates. Ça sera le cas dans quelques jours en Gambie, qui suivront des morts et des mutilés, surtout des orphelins, comme ce fut les cas du Liberia et la Côte d’ Ivoire. Sauf le Burkina connaissant le laxisme de cette institution dans les mains d’ADO-MAKY partisans des dictateurs, a dit non à cette institution en la disant pendant la transition, d’aller se faire voir avec sa justice et ses lois pourries à l’Africaine. Je profite féliciter l’ex-président de la transition, son excellence Michel Kafando, d’avoir eu l’intelligence de braver la CDEAO et sa corruption à ciel ouvert pendant une transition sur une dynamite. Aya Jammeh est comme une abeille, il ne faut pas le laisser monter dans le haut de ton pantalon jusqu’à tes bagages intimes, sans quoi tu vas te retrouver à poil. Le mieux est de l’envoyer rapidement a la CPI avant le 19 Janvier 2017.


Ajouter un commentaire

 

ZOODO TOP TEN
Devant le tribunal : sieur K. Souleymane est coupable de fétichisme et menaces de mort…
ZOODOACTU. K. Souleymane comparaissait ce jeudi 12 octobre devant le Tribunal de grande (...)
Dossier du coup d’Etat manqué : Djibrill Bassolé libéré .Des protestations en cours.
ZOODOACTU.Ça semblait être le combat de sa vie. La liberté provisoire obtenue ce mardi 10 octobre (...)
Kôrô Yamyélé à Mariam SANKARA : " Thomas ne vous appartient plus à vous seuls ! "
ZOODOACTU.MARIAME, excuse-moi mais le Kôrô Yamyélé que je suis, a connu votre défunt mari que (...)
Annoncé positif au VIH du Sida, Eboué donne la vraie version
ZOODOACTU.Malade depuis l’année dernière et déclaré séropositif par les rumeurs tenace, (...)
Fatma Samoura : "Le Burkina a déposé un recours devant le TAS, je ne peux…"
ZOODOINFOS.Dans une interview exclusive accordée à VOA Afrique, la secrétaire générale de la FIFA (...)
Devant le tribunal : Boubacar et Diane.Viol ou pas ?
ZOODOACTU. B. Boubacar est menuisier de profession, âgé de 32 ans, célibataire sans enfant. Il a (...)
La mise en liberté provisoire du Général Djibril BASSOLET : la Chambre de Contrôle de l’instruction, s’explique.
ZOODOACTU.Le 10 octobre 2017, la Chambre de Contrôle de l’instruction du Tribunal Militaire de (...)
Police nationale : deux réseaux de délinquants mis hors d’état de nuire par le CCP-O et le SRPJ
ZOODOACTU. Le Commissaire central de Police de Ouagadougou (CCP-O), Bonswindé Sankara, et (...)
Chambre du commerce et d’industrie du Burkina Faso : des commerçants accusent le président de gestion clanique et discriminatoire
ZOODOACTU.Dénoncer la gestion de la Chambre du commerce et d’industrie du Burkina Faso (CCI-BF) (...)