Devant le tribunal
Devant le tribunal : filouterie d’hôtel á Ouaga  28 décembre 2016
Version imprimable de cet article Version imprimable

ZOODOACTU.D. Fokam de nationalité étrangère a comparu devant le tribunal de grande instance de Ouagadougou ce mardi 27 Décembre 2016 pour répondre des faits de filouterie d’hôtel…
A la barre, le prévenu reconnait les faits. Il explique être venu à Ouagadougou pour vendre son œuvre littéraire mais que celle-ci n’a pas connue de succès d’où ses problèmes financiers. Il dit ne pas être de mauvaise foi et demande la clémence du tribunal pour retourner chez lui et continuer ses activités de journaliste.

Le collectif de victimes, composé des hôtels Avenir, Anael, et Excellence ont expliqué que le prévenu était venu prendre des chambres dans leur hôtel et promettait toujours de payer bientôt à chaque fois qu’on lui réclamait l’argent. Il avait même fait croire qu’il était un ami du procureur du Faso et qu’il était en relation avec le coursier du père du président du Faso. Toutes ces manœuvres avaient fini par convaincre les hôteliers de sa bonne foi. Le collectif se constitue partie civile et réclame tous le paiement des frais des chambres. L’hôtel Avenir réclame le paiement de la somme de 879 000 f CFA pour le compte de 33 nuitées plus restauration, la résidence Anael réclame la somme de 287 500 FCFA pour le compte de 23 nuitées plus restauration et, Excellence hôtel réclame la comme de 2.671.000 FCFA pour le compte de 108 nuitées plus restauration.

Le substitut du procureur dans ses réquisitions indique que les faits son simples, que l’intéressé qu’il était dans l’impossibilité de prendre un hôtel mais cela ne l’a pas empêché de le faire. Pour lui, en le faisant, il s’est fortement rendu coupable de filouterie pour ce qui concerne les hôtels Avenir et Anael. Pour le cas de l’hôtel Avenir, le procureur apprend que la loi prévoit qu’au-delà de 15jours, on ne peut plus retenir les faits de filouterie, l’hôtelier devant prendre des précautions. Au regard de tout ceci, il requiert que le prévenu soit relaxé des fins de la poursuite de l’hôtel excellence. Mais il requiert que D. Fokam soit reconnu coupable pour les poursuites des hôtels Anael et Avenir. Il requiert qu’en répression, le prévenu soit condamné à une peine d’amende de 150 000 F CFA et au paiement des frais des deux hôtels. Il requiert enfin que le prévenu soit interdit de séjour au Burkina Faso.
Le tribunal à mis le dossier en délibéré pour le 10 Janvier 2017.

Sidi Ag Mohamed

Répondre à cet article

 

 

ZOODO TOP TEN
Giflé par un fan, Fally Ipupa revient sur les faits !
ZOODOACTU.Fally Ipupa a fait objet d’agression le vendredi 11 mai 2018 au Cameroun. En effet (...)
Devant le tribunal : Faso assurances grugé par le gérant de la boîte...
ZOODOACTU.Faso Assurances a intenté un procès contre O. Zakaria, ex-gérant de la boîte. Celui-ci (...)
Vincent Dabilgou : « Zéphirin Diabré, un caméléon »
ZOODOINFOS.L’Alliance des partis politiques de la majorité présidentielle(APMP) a animé une (...)
Devant le tribunal : vente triangulaire d’une parcelle à problèmes...
ZOODOACTU.Ils sont trois personnes à comparaître devant le tribunal de grande instance de (...)
Devant le tribunal : l’agence Planète change en conflit avec son gérant indélicat, pour plus de 24 millions FCFA de pertes...
ZOODOACTU.K. Assimi est poursuivi pour faits d’escroquerie et d’abus de confiance. cela au (...)
Polémique au sujet du décor : lorsqu’un nœud papillon vole la vedette au Premier Ministre
ZOODOACTU.Le samedi 12 mai 2018, le Premier Ministre Paul Kaba Thiéba rendait compte de sa (...)
Burkina Faso : l’UPC lance des représailles...
ZOODOINFOS.Le mouvement Brassard noir, dans une déclaration en date du lundi 14 Mai 2018, (...)
Devant le tribunal : de l’acide versé sur le visage de son prochain...
ZOODOACTU.B. Assane répondait de faits de coups et blessures, cela volontairement, sur la (...)
La sexualité pendant la période de Ramadan : quel comportement doit adopter le couple ?
ZOODOINTIMITE.Le mois de Ramadan a débuté aujourd’hui dans certains pays, en cette période ou (...)
Attaques déjouées à Ouagadougou : des présumés terroristes abattus.Des images.
ZOODOINFOS.Le communiqué de la gendarmerie et des images prises sur place