Devant le tribunal
Devant le tribunal : filouterie d’hôtel á Ouaga  28 décembre 2016
Version imprimable de cet article Version imprimable

ZOODOACTU.D. Fokam de nationalité étrangère a comparu devant le tribunal de grande instance de Ouagadougou ce mardi 27 Décembre 2016 pour répondre des faits de filouterie d’hôtel…
A la barre, le prévenu reconnait les faits. Il explique être venu à Ouagadougou pour vendre son œuvre littéraire mais que celle-ci n’a pas connue de succès d’où ses problèmes financiers. Il dit ne pas être de mauvaise foi et demande la clémence du tribunal pour retourner chez lui et continuer ses activités de journaliste.

Le collectif de victimes, composé des hôtels Avenir, Anael, et Excellence ont expliqué que le prévenu était venu prendre des chambres dans leur hôtel et promettait toujours de payer bientôt à chaque fois qu’on lui réclamait l’argent. Il avait même fait croire qu’il était un ami du procureur du Faso et qu’il était en relation avec le coursier du père du président du Faso. Toutes ces manœuvres avaient fini par convaincre les hôteliers de sa bonne foi. Le collectif se constitue partie civile et réclame tous le paiement des frais des chambres. L’hôtel Avenir réclame le paiement de la somme de 879 000 f CFA pour le compte de 33 nuitées plus restauration, la résidence Anael réclame la somme de 287 500 FCFA pour le compte de 23 nuitées plus restauration et, Excellence hôtel réclame la comme de 2.671.000 FCFA pour le compte de 108 nuitées plus restauration.

Le substitut du procureur dans ses réquisitions indique que les faits son simples, que l’intéressé qu’il était dans l’impossibilité de prendre un hôtel mais cela ne l’a pas empêché de le faire. Pour lui, en le faisant, il s’est fortement rendu coupable de filouterie pour ce qui concerne les hôtels Avenir et Anael. Pour le cas de l’hôtel Avenir, le procureur apprend que la loi prévoit qu’au-delà de 15jours, on ne peut plus retenir les faits de filouterie, l’hôtelier devant prendre des précautions. Au regard de tout ceci, il requiert que le prévenu soit relaxé des fins de la poursuite de l’hôtel excellence. Mais il requiert que D. Fokam soit reconnu coupable pour les poursuites des hôtels Anael et Avenir. Il requiert qu’en répression, le prévenu soit condamné à une peine d’amende de 150 000 F CFA et au paiement des frais des deux hôtels. Il requiert enfin que le prévenu soit interdit de séjour au Burkina Faso.
Le tribunal à mis le dossier en délibéré pour le 10 Janvier 2017.

Sidi Ag Mohamed

Répondre à cet article

 

 

L’AFFICHE DU JOUR

KUNDÉ 2017 : Imilo LECHANCEU, vainqueur et Dez Altino remporte le prix du public

ZOODO TOP TEN
Affaire Inoussa KANAZOE : la version de Noufou KANAZOE
ZOODOACTU.Comme on le sait, l’opérateur économique de renom, Inoussa Kanazoé a été arrêté avec (...)
Pèlerinages catholiques : les inscriptions sont ouvertes
La Commission Épiscopale des Pèlerinages et Congrès Eucharistiques (CEPCE) de l’Eglise catholique (...)
La banque société générale Burkina Faso : le calvaire d’un client
ZOODOACTU.Ceci est une lettre ouverte d’un client mécontent, de la société générale Burkina FASO, (...)
Devant le tribunal : A 19 ans il dirige déjà des braquages à main armée dans la ville de Ouagadougou
ZOODOACTU.Des jugements ont été rendus au tribunal de grande instance de Ouagadougoou ce mardi 25 (...)
Affaire Inoussa Kanazoé : le CRACEI demande pardon aux autorités judiciaires
ZOODOACTU.Le Conseil Représentatif des Associations des Commerçants de l’Economie Formelle et (...)
Comment donner envie à un homme de faire l`amour : les techniques infaillibles
ZOODOINTIMITE.Donner envie à son mari commence par un travail personnel Pour lui donner envie (...)
Forces Armées Nationales : de nouvelles têtes aux commandements
ZOODOACTU.Dans le cadre de la réorganisation du commandement des Forces Armées Nationales Son (...)
Conseil des ministres du 26 avril 2017 : Lazare TARPAGA dépose sa démission
ZOODOACTU.Le Conseil des ministres s’est tenu à Ouagadougou, le mercredi 26 avril 2017, en (...)
Le Café : Jean Bosco Kiénou, pour repasser les plis
ZOODOINFOS.Exit Lazare Tarpaga.Les CRS ont eu la tête de leur DG. Le bras de fer a penché en (...)
Luc Adolphe Tiao : " Dans la vie tout peut arriver"
ZOODOACTU. 27 ex-ministres étaient assis dans le box des accusés ce jeudi 27 avril 2017 lors de (...)