ACTUALITE
Gabon : la mission de l’UE doit présenter son rapport sur le processus électoral  12 décembre 2016
Version imprimable de cet article Version imprimable

ZOODOACTU. Plus de deux mois après son départ du Gabon, la mission d’observation électorale de l’Union européenne doit présenter ce lundi 12 décembre, à Libreville, ses conclusions sur l’élection présidentielle du mois d’août. Un scrutin, dont les résultats et la victoire d’Ali Bongo, sont toujours contestés par l’opposition. Des violences avaient éclaté pendant plusieurs jours après l’annonce des résultats. Les observateurs avaient alors critiqué le processus électoral et notamment son opacité. Après plusieurs péripéties, la mission va cette fois rendre son rapport final.

Par deux fois, les observateurs avaient dû repousser cette présentation, ce qui avait entraîné une certaine impatience et pas mal de spéculations. La mission doit rester à peine plus de 24h à Libreville. Elle a demandé à exposer ses conclusions au gouvernement, à la commission électorale, à la Cour constitutionnelle, aux partis politiques et à la société civile.

En septembre, les observateurs avaient parlé d’un « manque de transparence » du processus électoral. Après les résultats, ils avaient même décrit une « anomalie évidente » dans la province du Haut-Ogooué, où Ali Bongo avait reçu 95% des voix.

Demain, on n’attend pas de révélation fracassante, mais selon une bonne source, « le langage sera clair sur ce que pense la mission et la position ne va pas s’adoucir ». Le document contiendra également plus d’informations, plus d’analyses et des recommandations, notamment une profonde réforme des institutions.

Pour autant, précise un expert, les Européens ne demanderont pas de sanctions contre le pouvoir, comme l’espérait l’opposant Jean Ping. Par contre, « le rapport peut servir de référence pour informer les relations et la coopération entre le Gabon et l’Union européenne », explique la mission.

Nul doute que certains s’en saisiront, comme l’Allemand Jo Leinen. Présent au Gabon pour l’élection, le député européen est convaincu qu’Ali Bongo a triché et il pousse pour des sanctions contre son pouvoir.

RFI

Répondre à cet article

 

 

ZOODO TOP TEN
Message de la Police Nationale à l’endroit des familles qui engagent les services de nourrices pour la garde de leurs enfants
ZOODOACTU.La naissance d’un enfant est source de bonheur pour la famille, mais implique des (...)
Devant le tribunal : Frank Yao, un manipulateur dans l’affaire CBAO ?
ZOODOACTU.L’affaire CBAO (Compagnie des banques d’Afrique de l’Ouest) regorge de beaucoup de cas (...)
Devant le tribunal : Will télécom clame son innocence dans l’affaire CBAO…
ZOODOACTU.L’affaire CBAO (Compagnie des banques d’Afrique de l’Ouest) contre 14 personnes accusés (...)
Ramadan 2017 : communiqué de la commission technique nationale lune et évènements islamiques de la FAIB
ZOODOACTU. Le président de la commission technique nationale lune et évènements islamiques de la (...)
Nestorine Sangaré, ex ministre en charge de la promotion de la femme sous Blaise Compaoré, chante : « Maané Sougri »
ZOODOACTU.Docteur Nestorine Sangaré, ancienne ministre en charge de la promotion de la femme (...)
Korité 2017(Ramadan) : ce sera le…
ZOODOINFOS.Les astronomes se sont prononcés. Selon les prévisions de l’Association sénégalaise (...)
Archidiocèse de Ouagadougou : voici les affections des prêtres 2017-2018
ZOODOACTU.Chers Confrères, Voici quelle est la configuration des équipes pastorales à partir de (...)
La faiblesse du taux de réussite au BEPC, s’explique en partie par la non maitrise du français (ministre)
ZOODOACTU.Le faible taux de succès (28,85%) enregistré au BEPC 2017, s’explique en partie par la (...)
Le Café : affaires caches d’armes,...attendons tous de voir qui sera pris par l’étau
ZOODOINFOS.Ce n’est plus un secret pour personne. Une immense quantité d’armes de guerre a été (...)
Conseil des ministres du 21 juin 2017 : le gouvernement modifie la loi sur la Haute cour de justice ...
ZOODOACTU.Le Conseil des ministres s’est tenu à Ouagadougou, le mercredi 21 juin 2017, en (...)