ZoodoCulture
Musique : le VEMAO, un nouveau festival culturel, arrive bientôt !   11 novembre 2016
Version imprimable de cet article Version imprimable

ZOODOACTU. Le Village d’expressions des musiques africaines de Ouagadougou (VEMAO) est une nouvelle activité qui vient s’ajouter à d’autres événements culturels. Sauf que ce festival, le premier du genre, qui aura lieu du 9 au 11 décembre 2016, sera particulier, selon les organisateurs. Ils l’ont fait savoir ce jeudi 10 novembre, lors d’une conférence de presse, à Ouagadougou.

Selon notre consœur Denise Traoré, le VEMAO se veut un événement qui ressemble au Festival panafricain du cinéma de Ouagadougou (FESPACO), au Salon international de l’artisanat de Ouagadougou (SIAO), entre autres. Plusieurs artistes musiciens d’Afrique seront donc réunis du 9 au 11 décembre 2016, pour échanger sur des objectifs communs. Toutes les catégories de musique sont au programme, dont les troupes traditionnelles, les chorales, la musique moderne…

Toute l’Afrique sera représentée musicalement à Ouagadougou, explique Papa Darga, un membre du Comité d’organisation. Il promet un festival riche en sons, lumières, coloré. Ce qui fera la particularité du VEMAO est que les concerts seront tous donnés en live. « On ne vient pas au VEMAO pour faire du Play back », informe-t-il. Outre cela, il y aura des formations avec les différents acteurs du monde du show biz, que sont les managers, artistes, arrangeurs, promoteurs de spectacles et entrepreneurs culturels, entre autres. Cela pour des échanges d’expériences, afin que les uns s’inspirent de ce que les autres font dans leurs pays respectifs.

Une rue marchande sera installée et les festivaliers pourront faire un tour dans les stands pour se récréer, en même temps qu’ils côtoieront les artistes qu’ils connaissent seulement par les médias, sans pour autant se frotter à eux.

Toutes ces activités se tiendront à l’espace vide du terrain du lycée Newton, qui accueille régulièrement des spectacles. Et ces spectacles seront gratuits, en plus.

Selon le directeur du VEMAO, Ben Idriss Kaboré dit Ben Kelley, par ailleurs patron de Wend panga production, initiatrice du festival, des artistes viendront du Congo, de la Côte d’Ivoire, entre autres, et, certains ont promis le faire à leurs propres frais. Il informe que le VEMAO est parrainé par le Directeur de cabinet de la présidence du Faso, Seydou Zagré, et le Ministère de la culture, des arts et du tourisme. En attendant, le budget, qui est estimé à près de 80 millions FCFA, est en train d’être bouclé.

Claire Lebœuf

Répondre à cet article

 

 

ZOODO TOP TEN
Le Café : une forte odeur de blanchiment d’argent inonde Ouaga
ZOODOACTU.Trois golden boys dans la tourmente.Non ! les arrestations se poursuivent. Impliqués (...)
La bande à Malam neutralisée ?
ZOODOACTU.Les forces de défense et de sécurité ont neutralisé hier mercredi la bande du nommé (...)
Le Café : Aga Khan saute d’Air Burkina
ZOODOINFOS.Air Burkina perd son actionnaire majoritaire à la fin de ce mois. Le scoop est de « (...)
A suivre : un agent des impôts disparait avec plus de 75 millions...
ZOODOACTU. Lors de la conférence de presse du le Syndicat national des agents des impôts et des (...)
Devant le tribunal : outrage à un policier...
ZOODOACTU.P Yanogo, âgé de 27ans et ouvrier de profession a comparu devant le tribunal de grande (...)
Du pognon, 50 000 f Cfa pour sauver sa peau !
ZOODOACTU.S’il y’a un phénomène qui prend de l’ampleur dans la ville de Ouagadougou, c’est bien (...)
Le Café : les mains nues de SADOU
ZOODOINFOS.Le patron de l’armée burkinabè n’est pas n’ importe quel quidam. Quand il parle de la (...)
Les boutons derrière la nuque : pourquoi et comment s’en débarrasser ?
ZOODOACTU.Ces tumeurs de la peau qui apparaissent fréquemment chez les hommes sont appelées des (...)
Justice : trois Kogl wéogo poursuivis pour homicide
ZOODOACTU.Les faits se sont déroulés en début mars à Komsilga, commune rurale située à une (...)
Djibrill Bassolé victime d’une tentative d’assassinat, selon la NAFA
ZOODOACTU.Le président de la Nouvelle alliance du Faso (NAFA) porte à la connaissance de (...)