ZoodoConso
Gastronomie : le « chitoumou », une chenille qui se fait rare  14 septembre 2016
Version imprimable de cet article Version imprimable

ZOODOACTU. Les chenilles de karités, connues sous le nom de « chitoumou », sont actuellement en vogue à Bobo-Dioulasso, capitale économique burkinabè. Jadis appréciées par les habitants de l’Ouest du pays, le virus des chenilles a atteint de nos jours ceux des autres localités et est exporté au delà des frontières du Burkina. Réputé pour ses valeurs nutritives, le « chitoumou » se fait rare sur la place du marché.

La chenille provient d’un papillon qu’on appelle scientifiquement « cirina butyrospermi ». Elle passe par 5 (cinq) stades larvaires pour donner une nymphe. La nymphe reste au sol pendant 9 mois, avant de redonner le papillon. Il y a 5 stades larvaires qui durent en principe un mois. La nymphe, quant à elle, dure 9 mois. Après l’accouplement et la ponte, il y a une incubation d’un mois pour donner la chenille de stade 1, qu’on appelle L1. Il y aura par la suite L2, L3, L4, et L5. C’est le stade L5 qui est consommée.

Grand prédateur de l’arbre de karité, les chenilles ou « chitoumou », en langue dioula, font partie de la gastronomie de quelques pays africains, comme la Côte d’Ivoire, le Ghana, le Nigéria et principalement le Burkina Faso, depuis plusieurs années. Les chenilles se substituent à la viande ou au poisson et les habitants en raffolent, car il y aurait plus de protéines dans les chenilles que dans la viande de bœuf ou dans le poisson. Consommées séchées, frits, en soupe, salade ou en sauce, les chenilles peuvent être aussi transformées en poudre (enrichie en vitamines et en minéraux). Intégrée dans la bouillie de mil pour nourrissons, cette poudre devient un complément alimentaire.

A Bobo-Dioulasso, ce sont les femmes qui possèdent le monopole de la recherche, du conditionnement et de la vente du chitoumou. Les prix varient entre 500, 1500 et 2500 francs CFA souvent. Cela s’explique par l’engouement que suscite le chitoumou, tant sur le plan national qu’international. Conditionné dans des boîtes de conserve, les chenilles sont exportées et se font de plus en plus rare sur le marché. C’est dans ce contexte donc aussi que des mesures sont prises pour développer l’élevage de ces insectes, dans le but d’accroître les rendements.

Dolorèse Séni
(Stagiaire)

Répondre à cet article

 

Il y a 1 commentaire(s) pour cet article

posté le 15 septembre 2016

Avec ces nourritures contrefaites et perimées causant d’énormes problèmes de santé, ces genres de nourritures (chitoumous) pour ceux qui peuvent en consommer car tout le monde n’arrive pas, reste une solution. Mais la vraie solution est de ne pas rejetter tout ce qui provienne de l’exterieur mais de proner nos mets locaux. En somme, consommons ce que nous produisons et produisons ce que nous consommons.


Ajouter un commentaire

 

ZOODO TOP TEN
Simon COMPAORE : « nous avons franchi le rubicond » et « nous assistons a du sabotage à travers les grèves »
ZOODOACTU.Dans une interview parue ce lundi dans le journal Sidwaya, le ministre d’Etat Simon (...)
Devant le tribunal : le douanier et le commerçant .Qui a fait quoi ?
ZOODOACTU.C’est dans une salle d’audience remplie de douaniers et de commerçants que le procès (...)
Devant le tribunal : " tu perdra la vie, si tu raconte à quelqu’un... "
ZOODOACTU.Encore une affaire d ‘arnaque, mais dame S. Ami n’y est pour rien en cela. Elle est (...)
Conférence des forces vives sur la rationalisation du système de rémunération des agents publics de l’Etat : les rapports et les recommandations
ZOODOACTU.Conférence des forces vives sur la rationalisation du système de rémunération des agents (...)
Devant le tribunal : "... il ne devait pas agir de la sorte "
ZOODOACTU.M. Germain, étudiant en marketing et communication, a eu maille à partir avec la (...)
Rémunération des agents publics : " diplôme, durée de la fonction, niveau et pénibilité du service public en cause "
ZOODOINFOS.la conférence des forces vives de la nation sur le système de rémunération des agents (...)
Burkina : Blaise Compaoré n’a pas renoncé au pouvoir et compte y revenir, selon Etienne Traoré
ZOODOINFOS.Le président du parti politique Burkina Yirwa Etienne Traoré dans une interview parue (...)
Devant le tribunal : "...c’est donc de là que sont venus les attouchements "
ZOODOACTU.T. Edouard est âgé de 21 ans, se dit apprenti-coiffeur. Il est accusé de viol sur la (...)
Maître Anta Guissé, l’avocat de l’Etat burkinabè : " le dossier est loin d’être vide "
ZOODOINFOS.Une extradition ou non ? La justice française n’a pas encore tranché sur le sort de (...)
Pourquoi les paupières tremblent parfois ?
ZOODOACTU.Avez-vous déjà souffert d’un blépharospasme ou d’une fasciculation de la paupière ? (...)