ZoodoSanté
Malnutrition : la Région de l’Est est au dessus du seuil de prévalence de l’OMS   13 août 2016
Version imprimable de cet article Version imprimable

ZOODOACTU. Le Burkina Faso fait partie des pays affectés par la malnutrition sous toutes ses formes. La Région de l’Est fait partie des régions touchées par cette malnutrition. C’est pour réduire le taux que l’UNICEF appuie le gouvernement du Burkina Faso pour l’extension de la composante communautaire. Ce plan se veut un passage à l’échelle sur les interventions de la promotion des pratiques optimales de l’alimentation du nourrisson et du jeune enfant. Le GRET met en œuvre depuis 2015 cette composante, en partenariat avec le système de santé et quatre associations que sont APAC FANDIMAN, base FANDIMA, ICODEV et FIMBA, dans la Région de l’Est.

La malnutrition aiguë, le retard de la croissance et l’anémie chez les enfants sont des maux qui affectent le Burkina Faso. L’enquête nutritionnelle nationale de 2014 a révélé une prévalence de 8,6% de malnutrition aiguë globale, dont 1,7% de forme sévère. Si l’enquête montre que le taux de malnutrition sur le plan national est sensiblement réduit, celle-ci a révélé que la Région de l’Est a une prévalence supérieure au seuil critique de l’OMS, qui est de30%.

Selon Adama Bayili, Coordonnateur de NUTRIFASO dans la Région, les causes de cette situation nutritionnelle au niveau national et dans la Région de l’Est sont multisectorielles, pouvant être immédiates (pratiques d’alimentation des nourrissons et des jeunes enfants non encore optimales et la fréquence des maladies) ou sous-jacentes (insécurité alimentaire, mauvaises conditions d’hygiène et d’assainissement, manque d’accès au système de santé).

Le GRET met en œuvre depuis juillet 2015 la composante communautaire de l’alimentation du nourrisson et du jeune enfant, en partenariat avec le système de santé et quatre autres associations de provinces différentes que sont APAC FANDIMA, Base FANDIMA, ICODEV, et FIMBA. Ces associations ont pour rôle de sensibiliser les populations sur les bonnes pratiques de nutrition. Pour accompagner le GRET dans sa lutte contre la malnutrition, une rencontre de NUTRIFASO avec les représentants des médias de la ville de Fada N’Gourma a eu lieu et, lors de ces échanges, NUTRIFASO a sollicité la contribution de la presse, afin de réduire le taux très élevé de la malnutrition dans la Région de l’Est.

Moussa Yonli

Répondre à cet article

 

 

ZOODO TOP TEN
Mouvement d’humeur des policiers : les flics se sont tirés une balle dans le pied
ZOODOACTU.Un mouvement d’humeur inédit. Voilà le spectacle que les policiers ont offert aux (...)
Devant le tribunal : "c’est le diable qui est entré entre nous"
ZOODOACTU. Ce lundi, 13 novembre 2017, au tribunal de grande instance de Ouagadougou, le (...)
François Compaoré : 2018, la tenue d’un procès ?
ZOODOINFOS.Bien que libre de ses mouvements après sa brève interpellation le 29 octobre à Paris, (...)
Conseil des Ministres du mercredi 15 novembre 2017 : un nouveau décret pour le renforcement de la police
ZOODOACTU.Le Conseil des Ministres, s’est tenu ce mercredi 15 novembre 2017, sous la présidence (...)
Pour exiger l’extradition de Blaise et compagnies : des anciens députés condamnent la lenteur des dossiers et s’unissent
ZOODOACTU.Le spectacle judiciaire poursuit sa tortueuse avancée tandis que la justice et la (...)
« scandale Tranquilos » : bientôt une plainte contre Simon COMPAORE.
Le Cadre de Concertation du Chef de file de l’Opposition politique (CC-CFOP) a tenu une réunion (...)
Les médicaments sans ordonnance contre le rhume les plus dangereux
ZOODOACTU.Les médicaments en vente libre en pharmacie sont-ils "moins dangereux" ? Comme en (...)
Meilleure force de police en Afrique : découvrez le top 10 des pays africains
ZOODOACTU.D’après l’indice mondial de sécurité intérieure et de la police de 2016, il semble que le (...)
Le Secrétariat Exécutif National de l’UPC exige la démission du ministre de la sécurité, Simon COMPAORE
ZOODOINFOS.Les membres du Secrétariat Exécutif National de l’Union pour le Progrès et le (...)
MENA : un arrêt de travail de quatre-vingt-seize (96) heures pour compter du lundi 27 Novembre ...
ZOODOACTU. Excellence Monsieur le Président du Faso, Le 11 Octobre 2017, la Coordination (...)