ZoodoConso
Produits périmés : plus de 8 732 900 f CFA de produits périmés saisis par les services de contrôle du MICA  11 août 2015
Version imprimable de cet article Version imprimable

ZOODOACTU.Une délégation du Ministère de l’industrie, du commerce et de l’artisanat (MICA) a animé un point de presse ce mardi 11 août 2015 à Bobo-Dioulasso. Objectif, faire le point du contrôle routinier effectué du 18 juin au 18 juillet 2015, concernant les produits de grande consommation, dans le cadre des mesures gouvernementales contre la vie chère. Les résultats du contrôle, assez déplaisants, ont été présentés aux hommes de médias.

« En prélude au mois de jeûne musulman débuté le 18 juin dernier, et afin de permettre aux fidèles musulmans de vivre ce mois de pénitence en toute quiétude, le MICA a, dans le cadre de la mise en œuvre des mesures gouvernementales visant à améliorer les conditions de vie des populations, initié une opération dite Spécial ramadan ». C’est par ces allégations que le Secrétaire général du MICA, Sibiri Sanou, a planté le décor de la rencontre avec la presse, pour justifier le contexte du contrôle effectué dans la période du 18 juin au 16 juillet 2015 sur l’ensemble du territoire national. Le contrôle a concerné les points de ravitaillement des populations, avec un accent particulier sur les produits alimentaires les plus consommés en mois de jeûne, et s’étalait sur les prix, le respect des règles de facturation, la publicité des prix, la qualité, ainsi que le respect des règles de la concurrence. Durant tout le mois, les agents des services centraux et déconcentrés du MICA ont pu contrôler 5 235 personnes, avec pour résultats des découvertes d’infractions.

Même le gaz butane était « traficoté »

6 121 piles électriques, 792 paquets de cigarettes, 4 sacs de 50 kg de sucre et 10 boîtes d’herbicide non homologués ont été saisis pour fraude. Le tout estimé à près de 1 084 125f CFA. 7 648 775 produits périmés, d’une valeur de 8 732 900f CFA ont été également saisis, à selon le SG du MICA. « Les sanctions appliquées sont variables et ont consisté notamment en la fixation d’amendes, dont le montant se situe entre 5 000 F à 500 000 FCFA, en fonction de la gravité de l’infraction », a précisé le SG.
Le Directeur régional de l’industrie, du commerce et d’artisanat, Mahamoudou Rouamba, a également signalé le démantèlement au secteur 2 de la ville de Bobo-Dioulasso d’un réseau de reconditionnement de bouteilles de gaz. « Les mis en causes procédaient, à l’aide de raccords et de robinet de gaz, au transvasement du produit d’une bouteille pleine à l’autre, qu’ils revendaient plus cher. Ils pouvaient ainsi vider la bouteille d’une marque donnée vers celle d’une autre marque concurrente ou transférer le contenu d’une bouteille de 12,5kg vers une autre bouteille de taille inférieure », a expliqué le SG.

Toutefois, les animateurs du point de presse se sont dits satisfaits des résultats, dans le sens où l’opération elle-même a été salutaire pour les honnêtes commerçants et consommateurs.

Hermann Bakouan

Répondre à cet article

 

Il y a 2 commentaire(s) pour cet article

posté le 12 août 2015, par Kôrô Yamyélé

- BLAISE a fait un coup d’Etat en 1987 pour retirer le pouvoir des mains de SANKARA. Il est venu trouver de bonnes routes au Burkina. Il est parti en laissant tout se gâter. L’eau de pluie inonde partout. Et sous son règne, des burkinabè dont de nombreuses femmes se sont mit à balyer la terre pour vendre et chercher à manger, détruisant ainsi toutes les infrastructures. Sous le CNR et bien avant, on ne voyait personne dans ce pays balayer la terre pour chercher à se nourrir.

C’est aussi sous son très long règne que les détournements massifs et les fraudes gigantesques se sont opérés et se sont multipliés.

CONCLUSION : Blaise, sa famille et ses accolytes ont tué le Burkina !

Par Kôrô Yamyélé


posté le 15 septembre 2016

Très bien parlé Koro.


Ajouter un commentaire

 

ZOODO TOP TEN
Simon COMPAORE : « nous avons franchi le rubicond » et « nous assistons a du sabotage à travers les grèves »
ZOODOACTU.Dans une interview parue ce lundi dans le journal Sidwaya, le ministre d’Etat Simon (...)
Devant le tribunal : le douanier et le commerçant .Qui a fait quoi ?
ZOODOACTU.C’est dans une salle d’audience remplie de douaniers et de commerçants que le procès (...)
Devant le tribunal : " tu perdra la vie, si tu raconte à quelqu’un... "
ZOODOACTU.Encore une affaire d ‘arnaque, mais dame S. Ami n’y est pour rien en cela. Elle est (...)
Conférence des forces vives sur la rationalisation du système de rémunération des agents publics de l’Etat : les rapports et les recommandations
ZOODOACTU.Conférence des forces vives sur la rationalisation du système de rémunération des agents (...)
Devant le tribunal : "... il ne devait pas agir de la sorte "
ZOODOACTU.M. Germain, étudiant en marketing et communication, a eu maille à partir avec la (...)
Rémunération des agents publics : " diplôme, durée de la fonction, niveau et pénibilité du service public en cause "
ZOODOINFOS.la conférence des forces vives de la nation sur le système de rémunération des agents (...)
Burkina : Blaise Compaoré n’a pas renoncé au pouvoir et compte y revenir, selon Etienne Traoré
ZOODOINFOS.Le président du parti politique Burkina Yirwa Etienne Traoré dans une interview parue (...)
Devant le tribunal : "...c’est donc de là que sont venus les attouchements "
ZOODOACTU.T. Edouard est âgé de 21 ans, se dit apprenti-coiffeur. Il est accusé de viol sur la (...)
Maître Anta Guissé, l’avocat de l’Etat burkinabè : " le dossier est loin d’être vide "
ZOODOINFOS.Une extradition ou non ? La justice française n’a pas encore tranché sur le sort de (...)
Pourquoi les paupières tremblent parfois ?
ZOODOACTU.Avez-vous déjà souffert d’un blépharospasme ou d’une fasciculation de la paupière ? (...)